La cérémonie love session de Fleur et David

Love session pour cette cérémonie d’engagement

la cérémonie laïque de Fleur et David
© Vincent Bourrut

Fleur et David ce sont mes « petits Suisses » ! Au-delà de cette appellation presque gastronomique, je vous présente là un de mes couples phares de la saison. J’ai été profondément touchée par leur histoire et l’amour qui les lie.

Ils ont traversé pas mal d’épreuves dans la vie et ils ont décidé d’en faire une force et de choisir toujours le beau et le bonheur. Oui, comme dirait Prévert « ils ont décidé d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple » ! Ils ont aussi décidé de faire de leur amour une force, et je vous assure que cela se ressentait dès les premiers échanges.

Rencontre de Saint Valentin pour moi

Ça ne s’invente pas, j’ai rencontré Fleur et David un 14 février ! Quelle meilleure date pour parler d’amour et de mariage à venir. C’était presque 18 mois avant leur grand jour, on a donc eu le temps d’apprendre à se connaître, de s’apprécier et on a pu développer la jolie complicité qui m’a rendue si émue en ce début juillet.

Fleur et David notre rencontre
© Vincent Bourrut

Une cérémonie comme un hymne à leur histoire

Il émane d’eux quelque chose de solide, de doux, de sain et on sent que c’est le lien qui les unit qui leur apporte tout cela. Ils sont mutuellement le pilier l’un de l’autre et ils sont de ces personnes qui font du bien aux personnes qui les entourent.

Cérémonie laïque Fleur et David
© Vincent Bourrut

On avait donné une liberté totale à leurs intervenants pour leurs discours, et si chaque intervention était différente toutes témoignaient de cette lumière qu’ils sont et qu’ils s’apportent. Et que dire de leurs vœux !

Mon premier mariage bourguignon

La Bourgogne c’est chez moi, c’est là d’où je viens ; c’est aussi la région d’origine de Fleur. Nous avons grandi à moins de 50 km l’une de l’autre. Elle tenait à se marier chez elle et c’est le château de Bussy Rabutin qui a servi d’écrin à leur union. Âmes amoureuses des beaux châteaux, je vous invite à aller y faire un tour. J’ai honte d’ailleurs car je ne le connaissais que de nom !

Fleur-et-david-ceremonie laique
Non mais visez ce regard ! © Vincent Bourrut

On s’est installés dans un petit coin du jardin pour profiter de l’ombre et les différents moments de la fête ont donné lieu à une vue différente sur le château. Cela participait de l’intention de Fleur et David : que chacun.e profite du cadre splendide.

Trois idées dont s’inspirer

L’entrée en famille mêlée

Fleur-et-David-ceremonie-laique
© Vincent Bourrut

Ils tenaient tous les deux au symbole, alors elle est arrivée au bras du père de son mari et lui au bras de sa mère à elle. C’est un pari qui peut nécessiter un peu de diplomatie familiale mais qui représente pour moi une belle idée de la place de chacun des mariés dans la famille de l’autre.

Vivre l’instant présent et en créer un souvenir

On était en Bourgogne avec un couple de bons vivants alors évidemment ils ont choisi un rituel autour du vin ! C’est celui du vin scellé qui a eu leur préférence, même si David a hésité à détourner la bibliothèque des mariées pour créer une cave des mariés !

Fleur et David ont néanmoins décidé d’enrichir le rituel en créant un moment dans la cérémonie qui trouvera son écho dans 10 ans. Alors certes les mariés ont enfermé une bouteille et leurs vœux dans un coffre en bois mais ils ont aussi pris le temps de boire un verre du même vin pendant la cérémonie. Pas folles les guêpes !

Fleur et David Vin scellé
© Vincent Bourrut

Faire un cadeau à son officiante 😉

Non je vous taquine, ce n’est pas une obligation (quoique !). J’ai été extrêmement touchée de les voir m’offrir un superbe panier rempli des spécialités de la région de Suisse où ils vivent. Merci encore à vous deux. Vous étiez déjà des amours avant mais j’avoue que vous avez marqué encore marqué des points !

Fleur et David leur cérémonie laïque
© Vincent Bourrut

Et leur témoignage est ici !

Entremêler les cultures, les valeurs et les passions

La cérémonie de S&E

S&E - Chili musique - pour une cérémonie
© Sweet Ice Cream Wedding

Comment vous parler de ce couple ? Ils ont tant de tout ! C’est, pour moi, un des plus beaux compliments ! Ils sont intelligents, drôles et beaux, évidemment. Ils aiment la musique, beaucoup. Et ils peuvent aussi refaire le monde pendant des heures. Se poser mille questions sur la vie, le sens qu’on peut lui donner et la force des liens qui les unissent entre eux mais aussi avec leurs proches. Des liens qui les inscrivent dans la lignée de leurs familles notamment.

S&E portrait - pour une ceremonie
© Elsa Giraut

Je les ai rencontrés en novembre 2016.  Chez eux, c’est la maison du bonheur, ils vous accueillent à bras ouvert et sont prêts à échanger pendant des heures. Je vous ai déjà dit que j’adorais mon métier ? Ces deux-là en sont une des raisons ! J’ai tout de suite eu envie de faire partie de leur équipe cérémonie ! Car oui, on était une équipe avec deux de leurs amis qui ont joué les officiants d’un jour.

S&E - officiants - pour une cérémonie
© Elsa Giraut

Une cérémonie sous canopée

S&E se sont mariés un dimanche, par tradition mais aussi pour pouvoir profiter des amis le samedi. Ils se sont mariés en extérieur, dans le jardin d’un joli manoir. Leur cérémonie était installée sous les arbres et sous des voiles de bateau. Ils avaient réuni tous ceux qui comptaient pour la cérémonie. Et ils ont donné la parole à ceux qu’ils avaient envie de voir encore un peu plus autour d’eux.

S&E - assemblée réunie - pour une cérémonie
© Elsa Giraut

Ils sont arrivés sur la Cumbia et ont terminé leur cérémonie sur du rock. Ils ont écouté un psaume juif en hébreu et un cantique catholique, ils ont entonné une chanson de marin et un chant œcuménique. Leur officiant a lu une lettre de Saint Paul, ils ont aussi reçu les sept bénédictions et cassé le verre à la fin de la cérémonie. Leur cérémonie et leur mariage, c’était tout ça. Tout comme eux, tout simplement.

S&E chanson pour une cérémonie
© Elsa Giraut

Une cérémonie aux multiples accents

Le mariage de S&E unit deux êtres, mais aussi deux religions. C’était le brief de départ. Intellectuellement ce sont des sujets qui m’intéressent et je n’ai pas été déçue. S’ils s’inscrivent dans deux religions différentes, ils vont aussi plus loin. Ils interrogent leurs traditions, ils les discutent. Nous avons eu des conversations passionnantes au sujet de l’histoire de leurs religions, des principes que S&E questionnent sans cesse et des ponts qu’on peut établir entre les valeurs communes aux deux cultures.

S&E deux religions discours mamans - pour une ceremonie
© Elsa Giraut

Mais leur mariage et leur cérémonie, ce n’était pas que deux religions. Car ils ont des racines multiples de part et d’autres de la France et du monde. Ces racines constituent ainsi pour eux des ancrages riches dans la famille, les amis et les traditions qu’eux-mêmes construisent.

Le challenge des interventions nombreuses

Lors de notre dernier rendez-vous, on s’est appelé avec les officiants et on a d’abord listé toutes les interventions et relu les discours. Là on a pris peur en se disant qu’il fallait tenir le timing d’une heure pour la cérémonie. Puis on a respiré et je leur ai proposé un ordre.

S&E- deux religions - pour-une-cérémonie
© Elsa Giraut

C’est toujours un peu magique, ce moment où on assemble le puzzle des interventions pour en faire une cérémonie unique, cohérente et fluide ! Et là aussi ça marchait ! Alors, on a calé les surprises, intégré les passages connus des mariés et affiné les derniers détails. Il n’y avait plus qu’à célébrer ! Et les officiants l’ont magistralement fait. Bravo à eux ! Et merci encore à mes supers mariés !

S&E calin officiants- pour une cérémonie
© Elsa Giraut

La cérémonie en famille de Laetitia et Guillaume

Le mariage prétexte à une fête de l’amour

cérémonie en famille
© Christophe Roland

La première fois que j’ai discuté mariage avec Laetitia, elle était sur un petit nuage. Son amoureux – qui était déjà son compagnon, le père de ses deux enfants, son complice – venait tout juste de de la demander en mariage. Et elle ne s’y attendait pas du tout ! Pourtant ce n’était pas faute d’avoir abordé le sujet plusieurs fois, croyez-moi. Mais là, elle a été soufflée et elle s’est bien sûr empressée de dire oui !

Leur histoire

Laetitia et Guillaume, ce sont deux adolescents qui se sont rencontrés en vacances. Alors que leurs frère et sœur devenaient d’inséparables copains, eux ont éprouvé un sentiment bien différent. Une fois les vacances terminées, 15 jours après s’être croisés à l’aéroport, ils étaient follement amoureux.

cérémonie en famille
© Christophe Roland

13 ans plus tard c’est toujours le cas. Ils ont été un très jeune couple, un jeune ménage, des jeunes parents et ils ont finalement attendu la trentaine pour devenir des jeunes mariés ! Et pour célébrer cet événement, ils rêvaient d’une cérémonie en famille.

Un cadeau pour leurs proches

Le jour de leur mariage, c’est bien sûr leur amour que Laetitia et Guillaume ont fêté. Ils ont également célébré leur famille avec leurs deux mignonnes crapules d’enfants. Mais pour eux, ce mariage était aussi l’occasion de réunir tous ceux qu’ils aiment autour d’eux et de leur offrir ce beau moment. C’est vrai qu’on a pas souvent l’occasion de passer une journée complète, voire un week-end, avec à la fois sa famille, ses familles et tous ses ami.e.s. On peut presque dire que cela n’arrive jamais.

cérémonie en famille
© Christophe Roland

Alors ils ont décidé que leur mariage serait une fête autour de leur vie et de tous les amours qui les entourent. Et c’est vrai qu’il y avait une ambiance très fête de famille avec des farandoles d’enfants, des retrouvailles de vieux amis, un caricaturiste qui tirait le portrait des invité.e.s et la joie simple d’être réunis.

Une cérémonie familiale

Leur famille c’est important, c’est un fait. Leur famille à 4 évidemment, mais aussi leur famille à beaucoup plus.

cérémonie en famille
© Christophe Roland

Ainsi, leurs frères et sœurs (de sang et de cœur) étaient témoins, leurs enfants ont pleinement participé à la cérémonie, et la maman de Guillaume a même prononcé le dernier discours après les engagements. Une manière pour les mariés de symboliser la place et la force de ces relations familiales dans leurs vies.

Trois idées dont s’inspirer :

cérémonie en famille
© Christophe Roland

Donner la place aux petits

Les enfants étaient si ravis de ce mariage qu’on ne pouvait pas ne pas les associer à la cérémonie. Ils ont d’ailleurs donné le ton dès le départ, car ce sont eux qui ont guidé le cortège d’entrée. Océane a ensuite ouvert la cérémonie par un joli texte d’André Noiret. Océane et Thibaut ont également participé au rituel du sable avec leurs parents, créant une œuvre à 8 mains et 4 couleurs.

cérémonie en famille
© Christophe Roland

La fabrique des souvenirs

C’est une idée qui revenait souvent pendant les rendez-vous de préparation : ça fera des souvenirs, c’est important de créer des moments heureux, on s’en rappellera longtemps. La cérémonie en famille et le mariage constituaient déjà des souvenirs à créer, mais on a aussi fabriqué des souvenirs plus concrets, plus matériels à travers les rituels. Celui du sable avec les enfants, celui du vin scellé pour eux deux et l’arbre à empreintes avec l’ensemble des invités.

cérémonie en famille
© Christophe Roland

Faire appel aux talents des amis

Certes, c’était cérémonie en famille mais la famille c’est grand et ça s’agrandit ! Pour le rituel de l’arbre à empreintes, les mariés ont fait appel à un des copains de Guillaume. On trouve beaucoup de modèles sur internet, j’en propose moi-même un mais celui-là était unique alliant à la fois les couleurs du mariage et l’univers du graff qui leur plaît tant. Sympa, n’est-ce pas !?

cérémonie en famille

De l’amour de collège à l’amour d’une vie

La cérémonie laïque de Stacy et Geoffroy

amour de collège

Ces deux-là sont mes premiers mariés de la saison 2017. Et mes plus jeunes ! Ils ont 23 et 25 ans, sont amoureux depuis la classe de 4ème et forment un de ces couples qui grandissent ensemble chaque jour. Je les ai rencontrés en septembre 2016. Stacy avait déjà son cahier de mariée et Geoffroy l’avait demandée en mariage quelques semaines plus tôt. Joli coup de cœur pour ce couple de bébés mariés – oui je me permets du haut de mes 32 ans !

Leur histoire

Le premier rapprochement avait eu lieu en 6ème, la deuxième tentative et le premier baiser c’était en 4ème et depuis ils ne sont plus quittés. Je les appelle mes bébés, mais c’est un couple qui a 10 ans et qui se connaît par cœur. Ils ont une maturité impressionnante.Très attentifs l’un à l’autre, ils ont se sont soutenus dans leurs ambitions étudiantes et professionnelles. La victoire de l’un est toujours également celle de l’autre.

Faire contre pluie bon cœur 

On rêvait d’une cérémonie en extérieur mais la météo en a décidé autrement ! En ce début juin pluvieux, les mariés et leurs témoins ont investi un joli préau qu’ils ont décoré avec soin. L’espace était ainsi cosy, chaleureux et prêt à nous faire oublier les trombes de pluie ! Leurs sourires et leur joie ce jour-là valaient tous les soleils du monde.

amour de collège

La tribu des mariés

Ils s’aiment depuis dix ans, leur couple est solide et il est inscrit au sein d’une tribu bien plus large. Une tribu d’amis et de parents qui se connaissent tous et s’entendent parfaitement ! C’est ainsi la maman de la mariée et le père du marié qui ont ouvert la cérémonie dans une jolie complicité. Les témoins, amis, oncles et sœur ont continué la valse des discours. C’était une joie de les entendre, entre rires et larmes (et beaucoup de rires soyons honnêtes !). J’avais bien senti l’amour et la connivence qui unissait les mariés à leurs proches, cette sensation s’est purement et simplement confirmée le jour J.

amour de collège

Trois idées dont s’inspirer

Introduction et conclusion par les parents : 

Je n’ai jamais caché mon amour pour les discours des parents. Je réitère ! Et cette fois on a même créé une boucle car le duo père du marié-mère de la mariée ont ouvert la cérémonie et l’ont également conclue. Comme une manière d’accompagner leurs enfants sur toute la cérémonie et de leur donner leur bénédiction !

Le discours-pancartes des copines témoins : 

amour de collège

Elles voulaient un discours à double lecture, elles ont donc choisi de lister toutes les qualités de Stacy à l’oral et de les temporiser avec des photos moins glamour ! C’est encore différent de l’usage des pancartes type Love Actually, mais c’est un bon moyen de toucher et de faire rire en même temps. 

Le rituel du vin assorti des messages de tous les proches : 

Je vous parlais de tribu plus haut, cela s’est encore confirmé avec le rituel choisi par les mariés. Ils aimaient la symbolique du rituel du vin scellé et particulièrement cette idée des lettres à retrouver dans 10 ans. Stacy et Geoffroy ont tous les deux glissé leur lettre, mais ils retrouveront aussi celles de leurs témoins et de leurs familles dans 10 ans ! 

amour de collège

Merci à vous les amoureux, j’ai adoré préparé votre cérémonie avec vous !

Benoît et Matthieu : mariage aux Andéols

De l’amour, des amis et des vacances

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Il est des décors hollywoodiens peuplés de personnages beaux à se damner et dotés d’un humour scandaleusement efficace. Je vous présente Benoît et Matthieu et leur mariage aux Andéols ! C’était en juin dernier dans ce superbe domaine.

Ces deux-là ne sont pas à un mariage près. Ils ont déjà embarqué une vingtaine de copains à Las Vegas l’année dernière pour se faire marier par Elvis Presley. En mai c’est à la mairie qu’ils ont signé. Et finalement c’est fin juin qu’ils ont échangé leurs alliances et organisé une énorme fête pour leur troisième et dernier mariage ensemble. À moins qu’ils y prennent goût et renouvellent l’expérience l’année prochaine, qui sait !

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Des idées à la pelle

S’il y a une chose dont Matthieu et Benoît ne manquent pas, c’est d’idées. Ni d’enthousiasme ! Nos échanges ont été vraiment riches. Les options étaient toutes envisagées et potentiellement détournées. On a laissé plusieurs idées en chemin évidemment, mais aucune n’a été ignorée. On a abandonné l’idée de faire arriver les mariés en barque le long du plan d’eau ( ! ) mais gardé le jeu sur « si quelqu’un veut s’opposer à cette union ».

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

On a étudié de près les rituels autour de l’écrit pour finalement laisser seulement la place aux discours. On a ri aussi, beaucoup !

Je crois que c’est une des choses que j’ai préférées dans la préparation de cette cérémonie : c’était ce mélange de solennel, de sérieux, de folie et d’humour. Comme leur couple et les personnes qu’ils sont.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Le lieu parfait

Ce mariage c’était l’occasion de réunir tous ceux qu’ils aiment, de passer du temps avec eux et de leur offrir un cadre de rêve pour rêver, se balader et faire la fête. Ce n’est donc pas une seule soirée de fête que les mariés se sont offerte, mais un grand week-end de mariage aux Andéols avec les amis et la famille. La cérémonie a été programmée à 18h30 le samedi, afin que chacun ait le temps d’arriver, de s’installer et de profiter des joies du domaine.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Provence oblige, cette heure un peu plus tardive que la moyenne permettait également de profiter d’une température un peu plus clémente en ce début d’été.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

De l’absurde, des calembours et de l’émotion

Si les mariés avaient mis la barre très haute avec le cadre splendide du domaine, leurs proches ont tenu le niveau avec leurs discours. Mention spéciale à la sœur de Benoît qui s’est imposé l’exercice du calembour pour son discours. Stéphane de Groodt n’aurait pas renié son discours. C’était drôle, fin et très bien construit.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Les témoins, eux, se sont présentés en critiquant l’équipe des témoins et en regrettant de ne pas avoir pu dire non à leur mission ! Leur ironie mordante a également été ponctuée par un moment d’émotion intense, l’un d’eux n’arrivant pas à retenir ses larmes pour son discours. Toutes les blagues du monde n’enlèvent jamais la magie du moment.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Tous les intervenants ont su être drôles, solennels, touchants et ont créé une très belle dynamique pour la cérémonie. C’était déjà sensible dans les échanges que nous avons pu avoir lors de la préparation, c’est devenu évident le jour de la cérémonie. De même pour les officiants qui se sont parfaitement approprié l’exercice aussi bien dans l’écriture de leurs parties que dans la célébration le jour J.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

 

Trois idées dont s’inspirer

Créer un duo d’officiants

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

On ne pense pas toujours à donner le rôle d’officiants en duo car on a souvent en tête l’image d’une personne seule et solennelle qui déclare les époux unis par le lien du mariage. Mais lorsqu’on confie la cérémonie à son entourage, je trouve que c’est toujours une bonne idée d’avoir deux officiants. D’abord, comme ici pour le mariage de Matthieu et Benoît, parce que ça permet de donner une place aux proches de chacun des mariés. Ensuite parce que c’est du travail de préparer une cérémonie, même lorsqu’on est guidé par un professionnel, et à deux on se partage les tâches. Et enfin, parce qu’en duo, on se relaie, on se répartit les rôles, on crée un personnage à deux têtes qui enrichit encore plus la cérémonie. Surtout quand l’alchimie fonctionne aussi bien qu’entre ces deux-là !

La traduction loufoque

Quelques anciens collègues allemands étaient invités et les mariés voulaient absolument qu’ils ne soient pas mis à l’écart. On a envisagé plusieurs options de traduction et c’est finalement la plus drôle qui a été choisie. Ce sont Benoît et Matthieu qui ont écrit les passages en allemand. Ayant voulu se garder la surprise sur le contenu de la cérémonie, ils ont inventé la teneur des interventions. Ils en ont profité pour faire dire des horreurs sur leurs parents, eux-mêmes et la longueur de la cérémonie à Pierre-Antoine, leur officiant chargé de la traduction.

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

C’était un peu comme l’officiant fou qui se permettrait des apartés avec une toute petite partie de l’assemblée ! Bon, les Allemands n’ont peut-être pas compris tous les discours, mais ils savaient qu’à chaque fois que l’officiant parlait dans leur langue, ils risquaient un fou rire !

Jouer avec le « si quelqu’un veut s’opposer à cette union »

On en avait parlé, on a étudié la question, évoqué plusieurs idées et, là aussi, on a choisi l’option cocasse ! Alors que le ton était redevenu sérieux, Laetitia, l’officiante a pris le temps de demander officiellement si quelqu’un s’opposait à cette union. Et les témoins se sont empressés de se manifester !

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Là encore l’idée du duo fonctionne bien car Pierre-Antoine a alors joué le raisonneur et recentré la cérémonie. Mais c’était drôle, original et ça a donné une touché légère avant le moment solennel des consentements et l’échange des alliances.

Et la photo bonus car j’adore les pancartes !!

mariage aux Andéols
© Pierre Atelier

Et pour voir le travail © Pierre Atelier, c’est ici !

La cérémonie champêtre de Laura et Yann

Amour, bretelles et nœuds papillons

cérémonie champêtre
© Ernestine & sa famille

Je tombe toujours un peu amoureuse des couples avec qui je travaille, mais je peux avouer que j’ai eu un vrai coup de cœur pour Laura et Yann. Originaires de la région parisienne élargie, les deux amoureux vivent aujourd’hui à New-York. On a donc préparé leur cérémonie sur Skype. C’est pourquoi je connais très bien leur canapé et j’ai déjà vu Laura préparer le déjeuner. Pourtant la première fois où j’ai vu Laura et Yann en vrai, c’était le jour de leur mariage.

Esprit guinguette et champêtre pour la déco

Accueillie par des témoins aux petits soins (quel bonheur !), j’ai découvert la Ferme d’Armenon. Cette ferme, héberge quelques chambres d’hôtes et accueille aussi depuis peu des événements. Il y a un je ne sais quoi dans cet endroit qui fait que l’on se sent chez soi. Dans un chez soi rêvé. Avec ce qu’il faut de champêtre pour la sérénité et un sens du détail certain dans la déco. C’est chaleureux, raffiné et simple. Un peu comme les mariés !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Pour la cérémonie, les invités étaient installés sur des bottes de foin. L’ex campagnarde que je suis avait milité et fut entendue pour préserver le confort des invités. L’espace de la cérémonie était, lui, délimité par une petite estrade accueillant les fauteuils des mariés et le pupitre. Une grande bâche reproduisant le logo du mariage constituait le fond et tenait ainsi lieu d’arche. La maison et le gros arbre à côté duquel on était installés créaient l’ombre nécessaire. Le décor est planté, place à cette cérémonie champêtre !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Des mariés et des intervenants vraiment investis

Dès leurs réponses au questionnaire sur leur couple, j’ai su qu’on s’entendrait bien avec mes New-Yorkais. Ils m’ont fait autant sourire qu’ils m’ont émue. Et ça s’est confirmé par la suite. Je raccrochais toujours en disant « je les aime bien », bon c’est vrai j’aime bien beaucoup de gens mais il faut le dire !

Laura et Yann ont une vision de la vie, de leur vie et du mariage qui s’ancre dans le réel tout en cherchant à créer et à ne garder que le meilleur. Ce qui les unit, ce n’est pas un mythe du mariage, mais une envie profonde de continuer ensemble avec les pics de joies et les soubresauts que la vie nous impose parfois.

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

On a eu 8 mois pour préparer cette cérémonie, lui donner sens et réfléchir, valider, améliorer ou revenir sur des idées. Et pendant ce temps, j’ai aussi beaucoup échangé avec leurs familles et leur témoin en chef pour la cérémonie. Ça c’est une des bonnes idées de Laura et Yann, ils avaient donné des missions identifiées à chacun de leurs témoins. Pour la cérémonie, j’ai eu le luxe d’échanger avec Mathieu, qui coordonnait ensuite avec les sept autres témoins. Merci pour cette riche idée que je souffle désormais à mes nouveaux mariés. Et merci pour cette jolie rencontre !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Chacun, parmi les proches des mariés, tenait à donner le meilleur, non par obligation ou pression, mais parce que Laura et Yann le méritaient bien. Pour rassurer tout le monde, on a eu le temps de répéter les discours avant la cérémonie dans les conditions du direct, sur l’estrade, au pupitre, mais pas trop fort pour être sûrs que les mariés – qui se préparaient dans la maison – n’entendent pas et gardent la surprise. Leurs larmes et leurs rires semblent témoigner de la réussite de l’objectif.

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Les voyages comme fil directeur

Laura et Yann ce sont des voyageurs. Que ce soit pour le travail ou pour le plaisir, ils ont visité tous les continents. Ils tenaient alors à ce que cette idée de voyage guide la cérémonie laïque. Tous les discours ont évoqué d’une manière ou d’une autre leurs voyages et l’état d’esprit qui est le leur quand ils vont à la découverte du monde. Les découvertes, les richesses et les au-revoirs aussi. Nous avions également sélectionné ensemble quelques textes issus de la littérature et de la chanson pour illustrer ce thème.

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Ce sont leurs familles qui les ont lus, tout en s’adressant aussi personnellement à leurs « oiseaux migrateurs ». Le discours d’introduction des parents a donné le ton : de la joie, de l’amour et de la poésie. Merci à chacun d’avoir contribué à cette parenthèse enchantée.

Trois idées dont s’inspirer

Le discours à 8 témoins pour clore la cérémonie.

Les amis c’est pour la vie, et les mariés tenaient à donner une place importante à leurs témoins. C’est pourquoi j’ai proposé de les associer à moi pour clore les engagements. Juste après avoir participé au rituel des rubans, les témoins ont prononcé un discours à huit pour affirmer l’engagement des mariés et confirmer leur engagement auprès des mariés. Une fois ce discours terminé, ils se sont joints à moi pour déclarer Yann et Laura, mari et femme !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Le rituel des rubans.

C’était la première fois que je procédais à ce rituel dans une cérémonie et le résultat était à la hauteur de mes espérances. Les mariés ont d’abord prononcé leurs vœux les mains libres. Ce sont, ensuite, les témoins qui ont noués huit rubans autour des poignets des mariés en énonçant à chaque fois la valeur que ce ruban représentait. Ce rituel confirmait ainsi les vœux des mariés et les liens qui les unissent à leurs témoins. C’est après la déclaration mari et femme que j’ai pu découper les liens. On considérait alors que les mots étaient désormais plus forts que le symbole.

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

Ne pas oublier l’essentiel.

Lors de notre dernier rendez-vous Skype, quand je leur demandais s’ils avaient trouvé quelques bonnes idées au mariage d’amis où ils étaient allés peu avant, Laura m’a dit que ce qu’elle avait retenu c’est qu’il faut arrêter de s’inquiéter des détails. Ce qui importe ce sont les gens autour de soi. Qu’il manque un bouquet sur une table ou qu’il y ait un peu de vent importe peu au final. C’est, personnellement, ma meilleure définition du mariage et de tout événement réunissant les gens qu’on aime. Merci Laura !

cérémonie champêtre
© Ernestine et sa famille

La cérémonie de Bich-Tien et Philippe

Mariage heureux dans une bastide au soleil

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

La première fois que Philippe m’a appelée, il m’a présenté son couple comme atypique. Alors, certes, quelques années séparent les mariés, mais en préparant leur cérémonie, j’ai surtout constaté que ce qui prévalait c’était la suite de la phrase de Philippe : « on est très amoureux ». Aucun doute, là-dessus ! Et tous les deux rêvaient également d’un mariage parfait.

C’était en juin dernier. Dans un superbe mas du Lubéron. Dans un décor de rêve osons le dire.

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

C’est Pascal, grand ami de Philippe, qui a célébré la cérémonie. Il a pris son rôle très à cœur. Très studieux lors de la préparation de la cérémonie, il tenait vraiment à donner tout son caractère à la cérémonie. Un plaisir !

Retour sur le jour où Bich-Tien et Philippe se sont dit oui.

Un décor magique

Côté déco, Bich-Tien était la maîtresse de cérémonie ! Tout était pensé dans les moindres détails. Il faut dire que le lieu s’y prêtait, ne serait-ce que ce tunnel de fleurs sous lequel le cortège a fait son entrée. Et cette arche ! Et ces petits paniers remplis de pétales de fleurs.

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Les mariés étaient entourés de leur dix témoins, tous très élégants dans leurs tenues coordonnées. En quittant le cortège, chacun s’est placé auprès de Philippe pour l’entrée la mariée. Au-delà de l’indéniable photogénie de cet accueil, le but était de symboliser le lien qui unit les mariés et leurs témoins dès le début de la cérémonie. Je revois Philippe quand nous avons évoqué cet accueil, il a juste soufflé : « elle va être très émue ».

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Une cérémonie empreinte de poésie, de philosophie et de souvenirs

Philippe fait partie des mariés très investis de la saison 2017. Je peux vous assurer que la cérémonie laïque n’est pas qu’une histoire de filles. Bien au contraire ! Pour Bich-Tien, il s’agissait aussi de garder quelques surprises pour le jour J. Les envies et les attentes des mariés étaient très précises ; c’est donc en orfèvres que nous avons construit ensemble ce moment sur mesure.

Philippe souhaitait entendre littérature, philosophie et poésie. Bich-Tien tenait aussi à ce que leurs proches écrivent leurs propres discours. Les lectures ont donc principalement été dédiées à des textes courts afin de laisser à chacun le temps d’adresser quelques mots personnels aux mariés.

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

J’ai beaucoup échangé avec les témoins afin de les guider dans leurs discours et leurs lectures. On apprend tellement pendant ces échanges ! C’est aussi cela qui permet de mieux connaître les mariés et d’imaginer des surprises. Comme ce duo de discours de la part de deux des meilleures amies de Bich-Tien.

Une cérémonie illustrée en musique

Élément phare de la cérémonie, la musique a rythmé les interventions. Nombreux ont été les proches qui se sont emparés du piano ou d’un micro. Spéciale dédicace à la fille de Philippe qui a interprété Your Song d’Ellie Goulding en solo. Les styles et les hommages se sont enchainés entre les compositions personnelles, les Beatles et Debussy !

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Les mariés ont mêmes confirmé leurs engagements par une chanson d’Emilia Mitiku, interprétée en duo après leur échange d’alliances. Jolie manière de symboliser leurs vœux en musique !

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Trois idées dont s’inspirer :

Confier la musique aux proches

On pense souvent aux discours et aux lectures pour une cérémonie laïque mais on peut dire tant de choses en chansons. Bich-Tien et Philippe ont la chance d’avoir des mélomanes et des chanteuses dans leur famille. Je l’ai déjà dit et je le redis, l’émotion est tellement forte quand la musique est interprétée par quelqu’un qu’on aime ! On aurait donc tort de s’en priver.

Entremêler les textes religieux

Bich-Tien et Philippe tenaient à rendre hommage à leurs cultures bouddhiste et chrétienne à travers la lecture de textes issus des deux traditions. Pour montrer à quel point les messages se répondent, nous avons choisi de les mêler dans la lecture. Ainsi, Pauline et Nathalie alternaient chacune un paragraphe entre Saint Jean et Bouddha.

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Convier la philosophie et la littérature dans la cérémonie

N’ayez pas peur d’aller chercher des idées chez les grands auteurs. Le tout est d’alterner les lectures sérieuses avec des discours ou des passages musicaux pour apporter de la légèreté. Ainsi Bich-Tien et Philippe ont aussi bien invité Edmond Rostand que Hegel ou Proust à leur cérémonie, et le marié lui-même faisait partie des auteurs cités ! Philippe avait, en effet, écrit un petit poème souriant sur son histoire avec Bich-Tien. Lu par un ami proche, ce poème a su toucher et amuser l’assemblée !

Bich-Tien et Philippe
© Thibault de Puyfontaine

Lieu : la Bastide de Puget à Meyreuil (13)

Photos : Thibault de Puyfontaine

Le mariage surprise de Gwenaëlle et Nicolas

Récit d’une cérémonie surprise

mariage surprise

Ces deux-là, je les connais depuis un moment. Quand Nicolas a – enfin – fait sa demande, j’ai été une des premières au courant ! J’ai même la prétention de penser que je suis de celles et ceux qui leur ont donné l’idée d’organiser un mariage surprise. Car c’est bien le thème de ce mariage : personne n’était au courant à part les mariés et les témoins. Et pour compléter le tout, les mariés surprenants ont décidé de faire ensuite la fête chez eux, dans leur jardin autour d’un barbecue.

Une crémaillère qui devient mariage surprise

2017, c’est leur année : Gwenaëlle et Nicolas ont acheté leur maison en avril, ils attendent leur premier bébé pour début octobre et se sont mariés en juillet. Pas mal comme trio, non ?! Ils viennent même d’obtenir tous les deux leur permis. On ne les arrête plus !

mariage surprise
Pour le mariage, une question se posait : comment faire venir tous les proches sans dévoiler le secret et être sûrs que tout le monde soit présent ? Finalement, ils ont lancé une invitation pour leur crémaillère afin de fêter l’achat de la maison. Pour ceux qui hésitaient, ils ont annoncé une grande nouvelle à partager. Et ça marche, tout le monde était là et si quelques-uns s’attendaient à une annonce de fiançailles, rares étaient ceux qui pensaient venir à un mariage.

Cérémonie en extérieur dans le jardin de la mairie

Après la cérémonie civile, tous les invités ont été dirigés vers le parc attenant. Comme c’était une surprise, rien n’était installé. On a donc créé et installé le décor avec les invités.

mariage suprise

Chacun a donné un coup de main : de l’installation des chaises au gonflage des ballons pour le rituel collectif, tout en testant la sono. Une ambiance sans chichi, sans stress, pour cette cérémonie juste emplie de sérénité, de sincérité et de convivialité. Nous étions au cœur des envies des mariés !

Une cérémonie qui joue avec les codes du mariage

Seuls les témoins, uniques personnes dans la confidence, ont participé à la préparation de la cérémonie. Leurs discours ont donc ponctué les vœux et les engagements des mariés.

mariage surprise

Gwenaëlle et Nicolas ont choisi de prononcer leurs vœux à des moments différents. J’étais assez étonnée quand on a formulé cette idée lors d’un rendez-vous et rétrospectivement, je n’imagine pas leur cérémonie autrement.

Je crée des cérémonies sur mesure, c’est vrai mais la majorité de mes mariés n’imaginent pas bousculer certaines étapes de la cérémonie. Pour Gwenaëlle et Nicolas, c’était l’exact inverse. Ils rêvaient d’un mariage complètement décalé, un mariage hors cadre. D’abord via la surprise, puis dans le contexte du mariage à la maison autour d’un barbecue mais aussi pendant la cérémonie.

mariage surprise

Surprise et sérénité étaient les mots clés. Ce sont mes amis et je pense que j’étais beaucoup plus stressée qu’eux. Je voulais leur créer une cérémonie parfaite, la pro en moi vérifiait le moindre détail tandis qu’eux me disaient « ne t’inquiète pas », « ce n’est pas grave ». Un beau contre-exemple aux bride- et groom-zillas que dieu merci, j’ai la chance de n’apercevoir que sur les réseaux sociaux !

L’histoire de la surprise

Les mariés ont gardé le secret pendant des mois. Gwenaëlle cachait sa bague à chaque rendez-vous avec les copains ou la famille.

mariage surprise

La surprise a vraiment été totale et plutôt bien accueillie par les invités. Néanmoins, nous avons tenu à consacrer le début de la cérémonie à l’histoire de ce mariage. À la fois pour que chacun puisse comprendre les raisons de la surprise, mais aussi – et surtout – pour que tous les invités puissent revivre avec les mariés la partie secrète des dix mois qui ont précédé la cérémonie. Ce jour-là, je me suis sentie conteuse face à une assemblée qui découvrait chaque étape de ce mariage pas comme les autres.

Trois idées dont s’inspirer

Demander à la mairie de prêter un espace

On a célébré la cérémonie dans le parc attenant à la mairie. Les mariés se sont offert le culot de demander à la municipalité de leur mettre ce jardin à disposition, et personnellement, j’étais assez pessimiste sur la réponse. J’avais tort ! Donc, pensez-y pour votre cérémonie. Les mairies peuvent parfois prêter ou mettre à disposition des espaces extérieurs. Voire peut-être même en intérieur. Ça vaut la peine de poser la question.

Jongler avec l’imprévu

Nous avons ouvert la cérémonie par un non-rituel autour de la Becherovka ! Cet alcool tchèque a été le prétexte à la conversation lors de la rencontre des deux amoureux. On voulait y faire un clin d’œil mais le matériel nécessaire avait été oublié. Qu’importe, cela a créé une péripétie et on a continué la cérémonie en se contentant d’un clin d’œil au clin d’œil !

Associer ceux qui habitent loin

Typhaine, une des sœurs de la mariée vit en Nouvelle Calédonie et n’a malheureusement pas pu se déplacer pour le jour J. Pourtant elle a été avec nous tout au long du mariage : en vidéo sur Messenger pendant que la mariée enfilait sa robe, après la cérémonie par téléphone puis plus tard dans la soirée où les mariés ont pu visionner une vidéo qu’elle avait réalisée afin de leur transmettre tous ses vœux de bonheur. On en 2017, on sera bientôt en 2018 alors profitons de ce que la technologie nous offre !

Tous les mariés ont-ils trente ans et un job dans la communication ?

Comment ça se passe les mariages ?

Tous les mariés n'ont pas trente ans
Photo de Tom Pumford sur Unsplash

Je ne sais pas vous, mais quand je me balade sur les blogs de mariage et sur les réseaux sociaux j’ai l’impression que (presque) tous les mariés ont le même profil : majoritairement hétéro, une trentaine d’années, une dégaine à couper le souffle, des amis beaux, un boulot sympa dans la communication ou la création, et un mariage dans un domaine splendide. Étant moi-même trentenaire, hétéro, avec un boulot qui me passionne et étant dotée d’amis très beaux, je me dis que c’est peut-être la magie des algorithmes qui me montre des gens dans la même « cible » que moi. Mais je n’en suis pas si sûre !

Qui sont les couples qui se marient

Au vu de la saison que je suis en train de vivre et de mon humble expérience, je peux vous assurer que mes onze couples bousculent un peu cette impression bloguesque ! Bon par contre, ils sont tous beaux, oui c’est mon critère numéro un quand je choisis mes clients 😉 ou alors je trouve tout le monde beau, question de point de vue !

Tous les mariés n'ont pas trente ans
Photo de Chris Goody sur Unsplash

Alors oui, cette année j’ai croisé des trentenaires cadres dynamiques, mais pas seulement. J’ai marié des « bébés » de 23 et 25 ans, amoureux depuis le collège. J’ai préparé la cérémonie laïque d’un couple « atypique » aux dires du marié (qui a trois dizaines d’années de plus que son aimée) et je vais célébrer le renouvellement de vœux d’un couple de quarantenaires.

J’ai croisé la route d’un couple qui s’est marié dans son jardin. Elle célébrait son premier mariage et lui son deuxième. Chacun avait une histoire différente liée au mariage mais leur évidence était de s’unir dans leur maison du bonheur. S&E se marient un dimanche. Un peu par tradition et aussi pour pouvoir profiter d’un week-end complet avec les amis !

Tous les mariés n'ont pas trente ans
Photo de Kats Weil sur Unsplash

Chaque exemple, chaque détail d’exemple remet en cause les clichés du mariage. Parce qu’à chaque fois un mariage c’est une histoire pas un cliché. Parce qu’à chaque fois on y met du sens.

Mes rencontres 2017

Les couples que je rencontre sont fous, passionnants et souvent très drôles ; aucun ne ressemble à un autre. J’ai eu des fous rires en lisant les propositions de traductions outrancières pour le mariage de B&M, j’ai adoré casser les règles de la cérémonie avec G&N, je suis ravie de coacher la fille de L&G pour qu’elle récite un poème en ouverture de cérémonie. Elle a 8 ans, et c’est ma meilleure amie évidemment donc on va y arriver même si elle est un peu intimidée.

J’ai également adoré préparer le mariage de L&Y par exemple, cible parfaite des blogs de mariage. Ils ont presque trente ans, sont beaux comme ce n’est pas permis, ont fêté leur mariage esprit guinguette dans une ancienne ferme et sont entourés d’amis beaux et sympas comme eux. Ou préparer celui de B&M dans un domaine qu’on dirait créé pour réaliser des films de mariage. Mon propos n’est pas de remettre en cause le mariage « cible », juste de rappeler que la vraie vie ce n’est pas tout à fait que ce qu’on voit dans les blogs ! En fait si, ça l’est, mais ce n’est pas que ça !

Tous les mariés n'ont pas trente ans
Photo de Timothy Paul Smith pour Unsplash

Un mariage, c’est souvent une photo parfaite au coucher du soleil, des tonnes de comptes Pinterest étudiés à la loupe, une première danse fun ou émouvante, ça peut être des témoins habillés dans les mêmes tons, voire les mêmes tenues. C’est, souvent, les larmes du marié quand sa promise ou son promis arrive, c’est presque à chaque fois un couac dont on se souviendra en riant. C’est aussi et surtout un mix parfait entre des gens qui s’aiment. Des gens qui, parfois, se ressemblent énormément, et parfois cultivent leurs différences. Ils n’ont pas la même religion, pas les mêmes tenues, pas les mêmes envies – je repense à ma mariée princesse et son mari en short et sandales dès la cérémonie terminée.

Tous les mariés n'ont pas trente ans
Photo d’Eric Ward sur Unsplash

J’ai presque envie de dire qu’au fond peu importe, mais en fait si ça importe ! Parce que c’est ça qui fait la magie ! En tout cas selon moi. Parce que j’adore marier des gens qui n’ont pas la même religion, qui ont des familles compliquées ou qui font des barbecues en short dans leur jardin pour leur mariage. Tout comme je me réjouis de découvrir des lieux splendides, de faire des blagues de (d’ex) jeune cadre dynamique et discuter déco que les marié.e.s fignolent de leurs dix doigts.

Tous les mariés n’ont pas trente ans et ne sont pas toujours des jeunes actifs passionnés de communication et de DIY. Et en fait c’est ça qui est génial ! Et je remercie chaque blog qui raconte des mariages « atypiques« . Je rêve d’ailleurs d’en croiser de plus en plus. Pour que derrière atypique on entende enfin seulement « à leur image ».

Tous les mariés n'ont pas trente ans
Photo d’Andrew Robles sur Unsplash.com

Alors aidez-moi à élargir mon horizon d’inspiration ! Quels comptes suivez-vous sur Instagram, Facebook et autres blogs mariage ?

PS : d’ici quelques jours, je partage avec vous mes mariages 2017. Les récits de cérémonie sont en cours de relecture chez mes mariés. Ils arrivent !

Le mariage tropicool de Laura et Arnaud

Laura et Arnaud se sont dit « oui » fin septembre 2016. À la mairie le matin et au Domaine de Frémigny l’après-midi.

Une cérémonie surprise pour les mariés

mariage tropicoolPour leur cérémonie, ils ont choisi de se garder la surprise et ont donné carte blanche à leurs proches et à leur officiante (votre servante !). Ce qui leur importait c’est que chacun se sente à l’aise aussi bien dans le fond que dans la forme.

Le fond était facile, c’était eux ! Et pour la forme, les intervenants ont multiplié les idées : on a eu entre autres un discours improvisé, un court-métrage, des pancartes, un poème, un discours ponctué d’extraits de chansons entonnées parfois en chœur avec l’assemblée !

Des je t’aime en pagaille

mariage tropicool
Copyright Benoît Basset

Un mariage et une cérémonie laïque, c’est l’occasion de dire je t’aime et personne ne s’en est privé. Il y a eu les je t’aime pudiques, les je t’aime poème, les je t’aime parce que, les je t’aime et je vais continuer, les je t’aime entre les lignes, etc.

Cette cérémonie a été marquée par toutes ces façons de se dire ces mots qu’on ne se dit pas si souvent. Plusieurs discours ont été introduits par « je ne suis pas à l’aise en public » ou « je ne sais pas faire de discours » et pourtant toutes les interventions étaient émouvantes. Chacun était vrai avec sa pudeur, ses larmes parfois et ses chuchotements quand l’émotion étreignait sa gorge.

Trois idées dont s’inspirer

  • Les pancartes à messages. Toujours efficaces ! Et encore plus quand on est une personne émotive et qu’on craint que les mots se perdent sur nos lèvres.
  • Les vœux sous forme de liste de réponses à cette seule question « Pourquoi j’ai envie de me marier avec toi ».
  • Commencer par « je ne suis pas à l’aise pour les discours » pour s’assurer la bienveillance de l’auditoire ! Et faire un super discours comme le témoin du marié qui a été aussi drôle que touchant.