Blog cérémonie laïque

37 ans

Aujourd’hui, j’ai 37 ans et je trouve ça merveilleux de vieillir !

Crédits photo Samantha Pastoor

Bon, je n’aurais pas dit ça en début de mois, où, comme tous les ans, j’ai été happée par un petit cafard des familles ! Mes pensées prenaient la couleur du camaïeu de gris que j’apercevais par la fenêtre et une petite voix me répétait sans cesse : tu vas avoir 37 ans. 37 ans ! Et où en es-tu dans ta vie ?

Bon déjà, cette question est nulle, qu’on se le dise. Qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire « en être quelque part dans sa vie » ? Je n’ai toujours pas de réponse à cette question floue mais le cafard météo dépendant n’a, comme tous les ans, duré qu’une semaine ! Passé le chaos annuel de cette semaine triste, le bleu a remplacé le gris et mon état d’esprit a retrouvé sa lumière habituelle. Je me suis alors rappelé ma découverte 2022. Celle avec laquelle j’ai tanné l’intégralité de mes ami.e.s et de mon entourage depuis des mois : je trouve ça génial de vieillir ! Vraiment, cette idée a guidé mon année, chaque nouveau constat venant enrichir mon enthousiasme débordant sur le sujet. Alors, en ce jour fatidique (!) des 37 ans, j’ai décidé de partager ma liste de réjouissance avec vous !

Pourquoi j’adore vieillir ?

  • Je sais et j’assume de plus en plus qui je suis, je ne cherche plus être une autre, celle que je pense que les autres aimeraient que je sois (team ex-torturée) ! Cette Emilie, je la trouve chouette et je suis toujours heureuse quand les autres le pensent aussi 🙂
  • Je n’essaie plus de me mettre dans des cases ni de tenter d’y ranger les autres. J’ai compris qu’on pouvait mettre des « et » à la place des « mais ». Ainsi, je suis plutôt une intello (j’aime lire, penser le monde et débattre intelligemment) et j’aime aussi les blagues de potaches, je suis hyper sociable et j’ai besoin de moments en solo, je suis très organisée dans ma vie pro et beaucoup plus laxiste côté perso, je suis indépendante et j’ai besoin de me savoir aimée et appréciée. Rien n’est antinomique, tout est complémentaire
  • Nombre de mes amitiés se comptent en décennies, ces amours amicales sont un trésor. On se connaît par cœur et on se découvre encore, on a vécu mille aventures côte à côte : des grandes joies aux drames et aussi tous les plaisirs minuscules. On n’a jamais honte de se raconter les éléments improbables de nos vies, et on rit, qu’est-ce qu’on rit !
  • Je me sens légitime dans mon travail et plus les années passent, plus je sens mes compétences s’affiner et servir au mieux mes clients. À chaque nouvelle avancée, je saisis également toutes les nouvelles choses à développer et à apprendre et je savoure cet apprentissage permanent.
  • Je n’ai pas d’enfants mais en vieillissant, j’en ai de plus en plus dans mon entourage et les voir grandir est une vraie joie, j’aime me dire que ces petits êtres que je n’ai pas choisi d’intégrer dans ma vie (la réciproque est vraie d’ailleurs 🙂 me deviennent eux aussi indispensables.
  • J’ai fait la paix avec mon corps, et moi, on ne fait qu’un, on n’a pas (plus) à se battre l’un contre l’autre, au contraire, je le remercie de m’avoir portée et de me porter dans la vie. Depuis que je le regarde avec cet œil, j’ai appris le connaître et à l’écouter, ça change tout !
  • J’ai fait le tri dans mes relations pour ne garder que les personnes qui me respectent, me mettent en joie et me permettent d’avancer, d’évoluer et de grandir. C’est un régal de se sentir dans ce cocon aussi bienveillant que stimulant, merci car vous en faites partie aussi !

Vieillir, c’est grandir sans gagner de centimètres

Alors, bien sûr, vieillir c’est aussi avoir plus souvent mal au dos, aux genoux et la tête embrumée un peu plus longtemps après une grosse fête. Vieillir, c’est voir les autres vieillir et parfois mourir (oui je dis mourir comme Ben Mazué dans sa superbe chanson Des nouvelles) mais c’est aussi comprendre que ces absents restent toujours nichés en nous. Vieillir, ça donne des rides aux coins des yeux et de la bouche qui sont comme des dizaines de petites preuves qu’on a vécu intensément les choses.

Pour moi, vieillir c’est apprendre ! C’est grandir sans gagner des centimètres, c’est découvrir et assumer gaiement qu’on peut se faire confiance et s’écouter sans s’excuser. Vieillir, c’est devenir pleinement soi, débarrassée des préjugés, de la pression sociale et de tous les « il faut » et autres « on doit ». C’est tout simple et plein de gens n’ont pas attendu 37 ans pour en prendre conscience mais je suis une late bloomer heureuse, je prends mon temps, ça aussi ça fait partie de moi 😉

Et vous, vieillir ça vous apporte quoi ?

ZIWA 2022

J’ai gagné le prix ZIWA dans la catégorie officiants de cérémonie !

J’ai eu le bonheur de découvrir dernièrement que j’avais reçu un ZIWA (Zankyou International Wedding Award). Ce prix récompense les professionnels du mariage en France et dans le monde entier ! Il s’appuie à la fois sur les témoignages de mes clients (MERCI !!) et sur les votes des collègues du monde du mariage. Cette double reconnaissance est très importante pour moi, car elle est une preuve supplémentaire de la belle harmonie que je retrouve les jours de mariage aussi bien avec les mariés qu’avec les copains-copines prestataire. C’est un luxe de travailler dans de si belles conditions, je me sens tellement chanceuse pour cela ! Et c’est la deuxième fois que je gagne ce prix, je suis donc assez fière 😉

Lors de cette édition des ZIWA, plus de 20 500 prestataires en France ont participé. Grâce aux votes des professionnels et des couples, les meilleurs de chaque profession et de chaque région ont pu être récompensés. Cette année, le jury était composé d’acteurs du mariage de renommée nationale et internationale : l’Assocem, Mademoiselle Dentelle, Le Journal des Femmes, Grand Chemin Traiteur, Groupe Roland Paix, Printemps Mariage, Elsa Gary, Atout Cœur Wedding, L’Event, Blandin & Delloye, Julien Laurent Georges et Erisay Réception ; qui, par leur vote, ont mis en valeur le travail des professionnels de toute la France.

Merci à eux, merci à mes supers clients qui ont pris le temps de partager leurs ressentis sur l’expérience que nous avons vécue ensemble sur le site de Zankyou, merci à vous de me lire ici et sur les réseaux sociaux ! Je fais le meilleur métier du monde et je suis si heureuse qu’il soit mis en avant à travers les ZIWA !

Le rôle de l’officiant d’un jour

Confier la cérémonie laïque à ses proches

officiant d'un jour cérémonie laïque
Crédits photo : Vanessa Madec

Lors de la préparation de la cérémonie, une de vos premières questions portera sur le choix de votre officiant·e. Allez-vous faire appel à un·e pro ou à un·e proche ? Si vous avez choisi l’option proche, il convient de bien définir son rôle.

Commencez par en discuter ensemble pour voir dans quelle mesure votre officiant·e pourra s’impliquer et prendre en charge certains sujets. Demandez-vous, par exemple, qui écrira la cérémonie, qui contactera vos proches pour leurs interventions, qui se chargera du matériel pour les rituels, etc. Eh oui, les missions sont nombreuses !

Élaborer la cérémonie avec vous

Si vous avez déjà une foule d’idées à deux, imaginez à quel point votre créativité peut être décuplée en réfléchissant à trois ou à plus ! Préparer la cérémonie avec votre officiant.e vous permet également d’avoir un regard extérieur sur vos premières idées et de vous assurer qu’il ou elle est à l’aise avec le déroulé et le contenu de la célébration.

officiant d'un jour cérémonie laïque
Crédits Brooke Cagle

N’hésitez pas à lui demander d’écrire la cérémonie. Cela vous permettra de vivre plus intensément les émotions en découvrant certains éléments le jour J. En prime, on est toujours plus à l’aise avec ses propres mots, donc confier l’écriture de la cérémonie à l’officiant·e l’aidera aussi à s’approprier pleinement l’exercice !

Être l’interlocuteur privilégié des intervenants de la cérémonie

Le jour J, votre officiant·e ne sera pas la seule personne à prendre la parole. Vous confierez sûrement des discours ou des lectures à d’autres proches. Il est aussi possible que vous assoyiez certaines personnes à des rituels ou à d’autres parties de la cérémonie. Votre officiant·e pourrait coordonner tout ce petit monde : c’est moins de stress pour vous et plus de liberté pour lui ou pour elle dans la construction du déroulé 🙂

officiant d'un jour cérémonie laïque
Crédit photo : Pierre Atelier

Parmi les intervenants de la cérémonie, n’oublions pas vos prestataires, pensons par exemple aux DJ qui lancent les morceaux, et aux photographe et/ou vidéaste qui capturent le moment. Il est nécessaire de les briefer à l’avance pour que tout se passe au mieux. Vous pourrez vous en chargez en amont, mais le jour J, votre officiant.e sera la personne référente pour répondre à leurs questions et les guider dans la cérémonie.

Célébrer le jour J

Même si c’est souvent la première chose à laquelle on pense pour un·e officiant·e, je vous la présente en dernier 🙂 Évidemment, le rôle dont tout le monde se rappellera c’est celui de chef d’orchestre de votre cérémonie, mission ô combien importante et riche de mille nuances.

officiant d'un jour cérémonie laïque
Crédit photo : Nina Seignette

En effet, le but n’est pas de créer un spectacle de stand up ni de simplement passer le micro entre les différents discours. Votre officiant·e incarnera votre cérémonie et en sera la fil rouge. Ce sera la personne qui vous guidera dans les moments symboliques, qui partagera le sens et les messages de cette célébration, qui saura, aussi, faire naître des émotions dans l’assemblée et dans vos cœurs. Il ou elle devra trouver le bon ton, insuffler du rythme à la cérémonie et emporter tout le monde avec vous. La mission est délicate et précieuse et les souvenirs qu’elle permet de créer le sont plus encore.

Je vous invite vraiment à explorer ces différents rôles avec votre officiant·e d’un jour. En définissant ensemble qui fait quoi pour la cérémonie, vous posez les conditions de votre sérénité et de la sienne dans toutes les phases de préparation ! Et si vous avez besoin d’un coup de pouce pour penser la cérémonie et réfléchir à certains sujets en particulier, je propose des consultations de cérémonie, des rendez-vous ponctuels, à la demande, de 30 minutes, une ou deux heures pour explorer ensemble vos questions et vous donner toutes les clés pour créer une cérémonie qui vous ressemble. Pour réserver c’est ici !

officiant d'un jour cérémonie laïque
Crédits photo : Angela di Paolo

Voyages – Jacques Prévert

J’aime les amours qui durent autant que les histoires de rencontre, car il y a dans l’amour installé, l’amour courant, l’amour des années après les premières fois, quelque chose qui s’appelle la vie et qui donne une autre force aux sentiments mais n’enlève pas la fraîcheur. Prévert nous le prouve dans ce poème que j’aime d’amour !

Voilà, c’est tout, c’est mon cadeau du vendredi pour vous ! Je vous embrasse ! Belle journée à vous 🙂 Émilie

PS : Tous les 15 jours, je vous présente une lecture d’amour. Qu’elle soit issue de la littérature, de la chanson, de la poésie, il y a toujours de beaux mots à partager !

Une définition de l’allégresse par Philippe Delerm

Lecture d’amour du 15 juillet 2022

Pour ce retour des lectures d’amour, je partage avec vous une forme d’amour de la vie plutôt qu’un amour amoureux. Parce que l’amour, on peut l’avoir simplement l’avoir en soi et le faire rayonner autour de soi. Et cet amour qui rayonne peut prendre la forme de l’allégresse. J’ai adoré la définition qu’en a donné Philippe Delerm dans le 1 du 8 juin 2022 et je suis très heureuse de la partager avec vous ! La voici !

Alors, ce sentiment d’allégresse, ces instants où l’on sourit de l’intérieur, vous en avez déjà vécus ? C’était comment ? C’était quand ? Racontez-moi, j’adore ça ! Je vous embrasse !

PS : Toutes les 3 semaines, je vous présente une lecture d’amour. Qu’elle soit issue de la littérature, de la chanson, de la poésie, il y a toujours de beaux mots à partager !

Quelle musique pour la sortie de cérémonie ?

Donner du rythme à la sortie des mariés !

Cérémonie laïque par Emilie Goulier Manoir de Tigeaux
© Tristan Perrier

Le sujet musique vous intéresse beaucoup et il fait souvent partie de vos questions lors de nos consultations de cérémonie. C’est vrai que la musique est un élément central, elle permet de donner de l’intensité à certains moments comme elle peut créer des respirations plus légères dans la célébration. On joue avec les passages musicaux comme on joue avec les mots pour mettre en lumière votre amour et donner du rythme à la cérémonie. Et pour terminer en beauté, il convient de bien choisir sa chanson de sortie des mariés ! C’est pour cela que je vous propose un petit florilège des musiques prisées cette année par les couples que j’accompagne !

Un classique qui marche à tous les coups

Oh Happy Day, c’est un grand classique et on comprend pourquoi ! Le rythme est génial, tout le monde la connait et peut la fredonner. On a envie de chalouper en l’écoutant et la joie irradie dans ce chant :

Donner envie de danser avec la musique de sortie des mariés

Cette année, lorsque deux de mes couples de juin m’ont annoncé leurs chansons de sortie, je les ai tout de suite imaginés en train de remonter l’allée en dansant et en invitant leurs proches à les rejoindre !

  • Côté soul, on a l’indétrônable Stevie Wonder et son Signed, Sealed, Delivered. Les paroles ont amusé D&J qui voient la chanson comme le mot de la fin : c’est bon, ils sont mariés, maintenant on va danser et faire la fête !

  • S&J, eux, ont choisi Ray Charles et I Got A Woman ! C’est rockabilly à souhait et j’adore le ton que cela donne à la fin de leur cérémonie. Un ton sautillant et joyeux après des moments très forts en émotion. Ils aimaient aussi le clin d’œil parfaitement second degré aux paroles de la chanson 🙂

  • Et en version française comment ne pas citer la grande Véronique Sanson et sa Drôle de vie peuvent faire danser et chanter vos invités avec vous ! En plus, les paroles sont merveilleuses au niveau du message : « On est toujours amoureux et on fait ce qu’on a envie » !

La chanson de sortie des mariés comme un message

  • Dans une cérémonie de mariage, on célèbre l’amour du couple évidemment mais c’est souvent, aussi, l’occasion de rendre hommage à tous les proches des mariés, de les remercier et de leur faire sentir la place qu’ils occupent dans vos cœurs. We are Family des Sister Sledge peut être la chanson parfaite pour transmettre ce message !

  • Et en parlant de message, votre sortie des mariés peut être l’occasion de réaffirmer votre amour fou ! Dans ce cas, faites comme A&O et craquez pour Beyonce !

Et en bonus, la chanson que j’adore !

Celle-là, on l’a écoutée pour la sortie de cérémonie de mon frère et d’Anne-Sophie. Bon, à regarder les paroles de près, le message est à double tranchant mais l’espoir prime ! Et le rythme donné par Faada Freddy dans cette reprise donne clairement envie de chanter à pleins poumons. D’ailleurs, si vous ne connaissez pas l’album Gospel Journey de Faada Freddy, je vous invite à le découvrir de suite. Il est sorti en 2015 et je l’écoute encore quasi toutes les semaines 🙂

Et vous ? Est-ce que vous avez déjà choisi votre musique pour la sortie des mariés ? Partagez-moi vos inspirations en commentaire, je serai ravie de vous lire !

Comment je suis devenue officiante de cérémonie laïque

Quand mes amis me soufflent mon futur métier

© Laurent André

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de ma copine Clé, c’est donc un bon jour pour la célébrer et lui dire merci. Un immense merci car c’est grâce à elle que je suis devenue officiante !

Histoire d’une rencontre

Clémence et moi, on s’est rencontrées en 2009 lors de mon stage en éditorial web au BHV, un grand magasin parisien. C’était mes premières années à Paris, on faisait partie d’une fine équipe formidable et on a vécu 1000 choses ensemble : du boulot, des apéros, des concerts, des voyages, des soirées endiablées. Cette très bonne copine est peu à peu devenue une amie chère.

Fin 2014, Clémence et son amoureux Adrien m’ont invitée à dîner. Ils avaient un truc à me demander mais n’osaient pas, c’était à la fois rigolo et bizarre 🙂 Enfin, ils se sont lancés : ils allaient se marier et souhaitaient que je joue les officiantes d’un jour avec Max, un autre de leurs amis, pour leur cérémonie. Évidemment, j’ai dit oui !

La naissance d’une vocation

A l’époque, je ne connaissais absolument rien au monde du mariage. J’avais même quelques a priori : pour moi c’était un milieu sûrement cucul et un peu tradi. Bon, première bonne nouvelle, j’avais tort !

Je ne connaissais rien non plus aux cérémonies laïques. Je me lançais donc dans l’inconnu et la découverte avec cette mission et ce fût exaltant ! En créant la cérémonie de mes amis, je me suis rendu compte que j’aimais tout : les rendez-vous pour réfléchir, imaginer et dessiner ce moment, les échanges avec leurs proches pour les guider sur leurs discours, l’écriture aussi ! Chaque étape m’apportait son lot de joie et d’enthousiasme.

L’idée a, alors, commencé à germer. Cela faisait quelques mois que j’avais envie de me lancer à mon compte mais sans trouver la bonne idée. Et si elle était là ? Si au-delà de Clémence et Adrien, je mariais aussi des inconnus qui, folie, me paieraient pour ça ? C’était fou oui, mais cette pensée ne me quittait pas. Elle revenait me hanter.

© Laurent André

J’ai attendu le jour J avant d’en parler car je voulais être sûre que le « grand oral » se passerait aussi bien que la préparation. Et ce samedi d’avril 2015 a été une révélation : je voulais devenir officiante !

D’officiante d’un jour à officiante de cérémonie laïque

Grâce à un alignement des planètes des plus parfaits, j’ai pu quitter mon travail de chef de projet et me concentrer sur ma nouvelle vie. J’ai quitté les Galeries Lafayette en novembre 2015, une semaine après mes 30 ans et 6 mois plus tard, je créais Pour une cérémonie. Depuis j’ai la chance de faire un métier qui me donne envie de me lever chaque matin et qui me plait tellement que la plupart du temps, je n’ai pas la sensation de travailler. Alors merci Clémence et Adrien ! 1000 merci, 100 000 merci !

© Samantha Pastoor

Vous avez vu avant moi comment je pouvais lier la philo, l’écriture, le rire, le théâtre et mon amour des humains en une seule mission : celle de créer des cérémonies uniques qui relient les gens et parlent d’amour au sens large. Sans le savoir vous m’avez soufflé l’idée de ce métier merveilleux, je ne vous en serai jamais assez reconnaissante. Et comme on est le 31 mai : bon anniversaire ma Clé ! Merci pour tout et pour la personne merveilleuse que tu es !

comment je suis devenue officiante

La place de la musique pendant une cérémonie laïque

Comment utiliser la musique dans votre cérémonie d’engagement ?

Une cérémonie laïque sans musique c’est un peu comme des vacances à la mer sans plage : ça se fait sans mais c’est mieux avec !

Groupe : Popcorn Factory Orchestra – Crédits photo : Lucie Atlan

Je suis assez fan de la musique en live pendant la cérémonie, surtout quand ce sont des proches qui jouent, mais on fait aussi de très belles choses avec des morceaux diffusés. Voyons donc comment ça se passe !

La musique d’entrée des mariés

C’est l’incontournable numéro 1 de la cérémonie. Quelle que soit la manière dont vous arrivez, c’est un des moments les plus émouvants de la cérémonie. La musique va est là pour sublimer la beauté de l’instant.

musique entrée mariée
Crédits photo : Yoris Photographer

On peut tout à fait piocher du côté des classiques. Dans ce cas à vous Pachelbel ou Mendelssohn ! Mais pensez aussi à vos propres classiques, vos morceaux fétiches. Faites-vous plaisir utilisez-les ! Si vous n’avez pas d’idées, je vous propose ici un petit florilège !

Pour vous aider à choisir, faites attention au tempo, surtout si vous envisagez une entrée où l’émotion domine et où les mariés arrivent à pas lents. Petit conseil aussi : vous pouvez choisir plusieurs musiques pour votre entrée. Une pour chaque marié.e et pourquoi pas une supplémentaire si vous avez décidé d’intégrer un cortège de témoins ou d’enfants d’honneur. Dans ce cas, raccourcissez un peu les morceaux ou privilégiez des morceaux courts. Cela permettra de garder une bonne dynamique pour vos entrées.

Vous pouvez aussi décider de casser les codes et arriver sur un morceau super punchy ou carrément rock !

Musique entrée cérémonie laïque
Crédits photo : Nina Seignette

La musique pendant la cérémonie laïque

La musique permet notamment de recentrer l’attention. Lorsqu’un morceau est passé, c’est l’occasion de souligner l’importance d’une étape de la cérémonie. La musique donne alors une intensité particulière, pendant le rituel par exemple ou juste avant l’échange des vœux.

On peut aussi utiliser la musique pour accompagner les moments sans parole. Je pense, par exemple, aux déplacements des personnes qui apportent les alliances ou s’approchent pour un discours, une lecture ou un rituel.

musique cérémonie laïque
Crédits Charlotte Santana Photographe

L’autre rôle essentiel de la musique pendant la cérémonie, c’est de créer des respirations entre les discours. En distillant de la musique entre les discours, on permet à l’assemblée de retrouver un peu de souffle pour profiter des discours suivants. Faire dialoguer musiques et discours, c’est l’assurance fluidité dans la cérémonie.

La musique de sortie de cérémonie

Pour cette dernière, laissez parler votre créativité et vos envies !

musique sortie des mariés
Crédits photo : Vanessa Madec

Piochez dans votre playlist de musiques préférées, laissez éclater la joie et le bonheur. La sortie des mariés et l’air qui les accompagne font très souvent le lien vers le début du cocktail. Ainsi, vous pourrez créer une transition naturelle entre la fin de votre cérémonie et le début des festivités !

Et vous ? Quelles chansons ou musiques avez-vous choisies ? Quelle est l’ambiance musicale de votre cérémonie ?

Ode à une femme aimée – Sapho

Lecture d’amour du 13 mai 2022

« Il me paraît l’égal des dieux, l’homme qui est assis dans ta présence et qui entend de près ton doux langage et ton rire désirable ». Par ces mots, Sapho ouvre son ode à une femme aimée.

Cette femme elle l’aime mais elle n’ose l’aimer, elle n’ose pas le dire, elle n’ose pas lui dire. Pourtant, tout son corps hurle l’amour et le désir. C’est juste de l’amour et c’est simplement beau, si beau.

Je vous embrasse !

PS : Tous les 15 jours, je vous présente une lecture d’amour. Qu’elle soit issue de la littérature, de la chanson, de la poésie, il y a toujours de beaux mots à partager !

Créer un rituel personnalisé pour votre cérémonie laïque

Votre histoire comme base de votre rituel de mariage

rituel-personnalisé-ceremonie-laïque
© Alvaro Reyes

Il y a les rituels qui existent et qui correspondent parfaitement à certains couples. Il y a les rituels dont on s’inspire pour les adapter à vos envies et il y a le rituel personnalisé que l’on crée à partir de votre histoire. Vous n’imaginez pas à quel point les anecdotes que vous me racontez peuvent être le matériau d’un vrai moment symbolique de votre cérémonie laïque.

On peut s’inspirer de l’histoire de votre couple, de traditions dans votre famille voire de vos blagues récurrentes du quotidien. Je vous raconterai bientôt la cérémonie de N&G qui regroupe un florilège de rituels et autres clins d’œil très personnalisés, et je vais essayer ici de vous présenter un panel des idées à partir de quelques envies que j’ai déjà croisées. Allons-y !

Inscrire vos débuts ou vos premières fois dans votre cérémonie laïque

Profitez de votre cérémonie pour raconter votre histoire et revenir sur vos débuts. Vous deux c’est une multitude de premières fois qui sont parfois devenues des rituels. Un de mes couples de 2019 s’est amusé à créer une régate de coquilles de noix lors de leur premier rendez-vous. Ça les a fait rire et ils ont construits leurs bateaux-noix. Depuis quand ils sont près d’un cours d’eau, ils y déposent un nouvel esquif de coquille. Evidemment, nous allons reprendre cette idée pour leur cérémonie. On est encore en train de finaliser le comment mais on sait déjà qu’on donnera vie à cette idée.

Un autre de mes couples a axé son rituel sur les voyages. En effet, aucun des deux ne voyageait vraiment avant de rencontrer l’autre. Or, depuis qu’ils sont ensemble, ils s’en donnent à cœur joie ! Je leur ai donc proposé de créer un tableau de voyages pour retracer les passés et prévoir les futurs.

rituel personnalisé voyages

Illustrer votre couple à travers votre rituel personnalisé

Se marier et organiser une cérémonie sur mesure vous permet de mettre en valeur ce que vous êtes et vos passions. J’ai ainsi eu un marié fan de Wagner cette année qui a imaginé un rituel inspiré de l’opéra Lohengrin. Avant de procéder au rituel du sable qui unissait la famille qu’ils ont construite, les mariés ont échangé des anneaux (qui n’étaient pas les alliances) lors d’un rituel de transmission. L’anneau du marié était gravé d’un symbole se référant au cor, à l’épée et à l’anneau que Logengrin remet à Elsa à la fin de l’opéra. Oui c’est un truc d’initiés, mais nous avons expliqué en quelques mots en quoi cet anneau plaçait les mariés comme parents et protecteurs de la famille; en insistant également sur la vocation de ces anneaux. Un jour, eux aussi, seraient transmis aux enfants de la famille pour les accompagner.

rituel personnalisé

Raconter son histoire c’est parfois aussi rendre hommage à ses traditions. Une de mes mariées a voulu utiliser le henné pendant la cérémonie. Dans la liste de nos idées, il y avait une variation au henné autour du rituel des mains liées. Je leur ai proposé de déposer une petite boule de henné au creux de chacune de leurs mains. Avant de prononcer leurs vœux, ils unissaient leurs mains, mêlant alors le henné dans leurs paumes. Leurs mains restées unies pendant tout l’échange de vœux, puis on retirait la boule de henné, mais la marque elle restaient. Ainsi, ils gardaient physiquement une trace du moment où ils avaient échangé leurs mots d’amour.

S’approprier des rituels existants

On peut aimer le sens d’un rituel mais avoir envie de l’adapter à ses envies. Ainsi quand on a évoqué l’idée de créer une capsule temporelle avec N&G, on a aussi intégré leur envie de garder un souvenir concret du lieu de la cérémonie. Ça tombait bien on était sur la plage ! Quelques-uns des amis des mariés ont donc apporté un objet-souvenir qu’ils ont glissé dans un bocal pendant que chacun.e des autres invité.e.s glissait chacun une poignée de sable ramassé sur la plage. La capsule temporelle qu’on a créée nous a donc permis d’enfouir les souvenirs dans le sable, comme un trésor à redécouvrir plus tard.

rituel personnalisé sable
© Ronan Le Pellec

Autre détournement de rituel classique pour créer un rituel personnalisé : le tableau des souvenirs de B&P. Ils aimaient l’idée d’un rituel participatif. Alors plutôt qu’un arbre à empreintes ou une bibliothèque des mariés, ils ont créé un tableau réunissant des photos apportées par leurs proches. A la fin de la cérémonie, chacun.e est allé.e accrocher une photo, celle d’un moment heureux partagé avec les mariés. Là encore, le but du rituel était de montrer l’importance et la place de chacun dans la vie des mariés. C’était aussi un moyen pour eux de garder, à travers un souvenir de la cérémonie, de nombreux souvenirs de vies bien remplies.

Evidemment ce ne sont que des exemples et il est possible que certains d’entre eux ne vous parlent pas. C’est normal, ils sont tellement liés à l’histoire et aux facéties des couples avec lesquels on a créé ces rituels. Pour eux comme pour toute cérémonie laïque que je crée, on part d’abord de vos envies !