La cérémonie royalement conviviale d’Aurore et Cédric

Mariage au château du Vivier

mariage laïque au château du vivier

Gros coup de cœur pour ces mariés ! Dès le premier coup de fil, j’avais déjà bloqué mon 9 septembre. Ils sont drôles, fous amoureux, intelligents et d’une efficacité sans faille sur leurs prises de décision. Le combo parfait !
Quand ils m’ont appelée début mai, Cédric venait tout juste de faire sa demande. Plutôt que d’attendre 2020, ils ont décidé d’aller vite et on a préparé leur cérémonie en quatre mois. Efficacité parfaite !

Un cadre royal

Pour leur mariage, Aurore et Cédric ont choisi le château du Vivier en Seine et Marne. C’est splendide !

cérémonie laïque château du vivier

Pour être honnête, je rêvais d’y célébrer un jour, fascinée par le parc et les vestiges où l’on installe l’espace de la cérémonie. Evidemment ce type de cadre impose d’emblée une ambiance. On sait qu’il s’y passera quelque chose de beau et de fort. C’est vrai, mais pourtant on n’était pas écrasés par le solennel. Dans ce cadre royal, on a associé émotion et désinvolture, parce que les mariés sont si chaleureux qu’ils infusent leur joie et leur sens de l’accueil même à un décor royal. J’ai ainsi, adoré, la manière dont ils se sont appropriés les lieux en s’accoudant nonchalamment pour échanger leurs vœux !

Le talent des gens bien entourés

Le jour du mariage, l’assemblée était aussi éclectique qu’unie. Aurore et Cédric sont tombés amoureux à un peu plus de 30 ans, l’une et l’autre avaient donc déjà un socle solide d’amis et de proches à ses côtés. Tous ont appris à mieux se connaître en préparant le mariage et se sont impliqués à fond, voulant le meilleur pour leurs amis.

Il y avait quelque chose de très beau à voir ces cercles se croiser, se mêler, préparer des discours ensemble. Chaque personne avait sa place, faisant partie d’un cercle ou d’un autre, représentant une rencontre, bien sûr, mais aussi un instant de vie pour les mariés.

mariage château du vivier

Une attention portée à chacun

Etre bien entouré, c’est une chance mais c’est aussi un talent. Et on comprend mieux l’énergie qui entoure les mariés quand on les a vus prendre soin de leurs invités. Ils ont d’abord organisé une fête aux petits oignons, mais je pense aussi à toutes les attentions que les mariés ont eues pour leurs proches en préparant la cérémonie. Ils ne voulaient oublier personne : des amis qui leur ont permis de se rencontrer à la sœur de la mariée qui fêtait son anniversaire de mariage ce jour-là par exemple.

D’ailleurs, ils ont voulu que chacun et chacune prenne part à la cérémonie en créant une capsule temporelle avec tous leurs invités. Comme ça, ils pourront les retrouver symboliquement dans 10 ans en ouvrant leur malle aux souvenirs.

cérémonie au château du vivier

Trois idées dont s’inspirer

Une capsule temporelle avec tous les invités

La capsule nous a accompagnés tout au long de la cérémonie. Elle était installée à l’entrée et les invités y ont déposé leur souvenir pendant le cocktail de bienvenue. Puis, après les vœux des mariés, les trois témoins de cérémonie sont allés la chercher pour y glisser, eux-aussi, leurs souvenirs. Ce sont les mariés qui ont terminé en y laissant leurs carnets de vœux juste avant de sceller cette malle aux souvenirs.

Les carnets de vœux

Parce qu’ils avaient envie de quelque chose de plus joli qu’une simple feuille A4, les mariés ont recopié à la main leurs vœux sur de jolis carnets personnalisés. Ils les retrouveront dans dix ans en ouvrant leur capsule temporelle.

Voeux de mariage

Le clin d’œil aux artisans de leur rencontre

C’est grâce à un couple d’amis qu’Aurore et Cédric se sont croisés la première fois. Ils ne remercieront jamais assez leurs amis d’avoir eu la bonne idée d’entremêler leurs enterrements de vie de célibataire. Alors les mariés ont voulu leur dire merci et mettre en valeur le rôle fondateur de leurs deux amis dans leur amour.

Juste avant les vœux des mariés, j’ai donc invité ce couple d’amis à signer le certificat d’engagement des mariés. Ils étaient très émus et touchés par ce symbole et les mariés ravis de leur surprise !

cérémonie mariage château vivier

Pour la petite histoire !

Je ne suis pas la seule à être tombée amoureuse du château du Vivier, si vous me suivez sur Instagram et Facebook, vous avez déjà dû entendre parler de ma copine Candice et de son GR1. Elle aussi a eu un coup de cœur en découvrant les lieux au cours de la portion Marles-en-Brie/Verneuil L’Etang. Si vous voulez lui emboîter le pas pour découvrir le château sous un autre angle, régalez-vous de son site truffé de tips et de vidéos géniales !

La cérémonie en cinq actes de Justine et Audric

Mariage au château de Carsix en Normandie

Notre premier rendez-vous avec Justine et Audric a duré trois heures : le ton était posé ! On avait plein de choses à se raconter et la conversation était d’un naturel sans égal. Ils avaient déjà bien réfléchi et m’ont tout suite exposé ce qui leur importait pour la cérémonie. Ils n’ont eu aucun tabou sur leurs parcours, leurs familles ni sur leurs envies. Justine rêvait par exemple d’un discours de sa maman, très timide.

Et vous le savez, j’aime quand mes mariés laissent leurs envies s’exprimer, sans autocensure. D’abord on exprime ses rêves, parfois même on s’en découvre au fil de la conversation et ensuite, seulement ensuite, on fait des choix.

Célébrer la force du mariage

Qu’on ne me dise pas que le mariage est une affaire de filles. Ou que les hommes ne font que céder à leur douce. Soit je travaille avec des garçons exceptionnels (bon c’est un peu vrai !), soit ce cliché est éculé depuis longtemps. Et pour ce mariage c’était encore le cas ! Audric envisageait le mariage comme une étape fondamentale de sa vie avec Justine. Dès le premier rendez-vous j’ai compris que pour lui ce passage et sa célébration, c’était vraiment du sérieux.

Le mariage est une fête, oui, mais c’est aussi la symbolisation d’un lien, l’engagement à devenir une famille, celle de l’autre d’abord et celle qu’on crée ensuite. Si la cérémonie pouvait être légère à certains moments, nous avons créé de vrais espaces de sacré pour rendre hommage à l’engagement pris par ces deux amoureux devenant mari et femme.

Une cérémonie en cinq actes

Quand on a commencé à discuter de la cérémonie, on est assez vite tombés d’accord pour organiser la cérémonie en cinq actes, comme une pièce de théâtre. Nous étions tous les trois dans une veine littéraire, sur les traces d’Edmond, la pièce de Michalik. Il y retrace le parcours d’Edmond Rostand quand il a écrit Cyrano de Bergerac, et la morale de l’histoire c’est qu’il faut toujours un cinquième acte ! Sans lui, la pièce a comme un goût d’inachevé.

Le jour du mariage de Justine et Audric, le cinquième acte c’était leurs engagements. En échangeant leurs vœux et leurs alliances, ils donnaient toute sa saveur à une cérémonie qui avait peu à peu retracé leur histoire. Et finalement ce cinquième acte est aussi le premier, celui de leur vie de couple marié. On n’arrête jamais de créer des actes, en fait !

Des surprises de famille

La maman de Justine, m’a appelée un jour pour m’annoncer qu’elle allait faire une surprise à sa fille. Elle voulait dépasser sa timidité et prononcer un discours. On a tenu le secret pendant plusieurs mois et je lui ai donné quelques conseils pour bien se préparer à l’exercice. Si elle était très stressée avant de commencer, elle a offert à sa fille un des moments les plus émouvants de la cérémonie. Vous voyez, il faut toujours exprimer ses envies car elles peuvent se réaliser !

Et comme il y a des envies qu’on n’imagine pas encore, on peut se faire devancer par les amis. C’est ainsi qu’un des témoins d’Audric a profité de son discours pour demander aux mariés de devenir les parrain et marraine de leur enfant. Et la famille de cœur devient ainsi famille tout court !

Trois idées dont s’inspirer

Oser les cinq actes

Je vous rassure je n’ai pas déclamé la cérémonie en vers ! Mais cette idée de structures en cinq actes nous a permis de faire monter l’attention et l’émotion pour arriver à l’acmé des engagements. Comme au théâtre, on a structuré notre intrigue. La seule nuance c’est que tout le monde connaissait la fin de l’histoire 😉

Confier le récit de la rencontre à un.e de ses proches

L’histoire d’amour d’un couple, on en parle toujours à travers la cérémonie. Cette fois, les mariés ont même décidé de consacrer un des actes au récit de leur rencontre. C’était une manière de retracer leur parcours et de faire honneur à la force de leur amour et du lien qui les unit. C’est une des témoins de Justine qui a assuré cet acte IV avec brio donnant à son récit des airs de poésie.

La sortie des mariés sous la lavande

Parce qu’il n’y a pas que les pétales de rose ! Justine avait pensé à la lavande et les mariés ont même fabriqué les cornets eux-mêmes.

Lieu : Château de Carsix
Photographe : Comme un petit air
Vidéo : Be Happix
DJ : Loïc, de MK Prod Events