Le rituel de la capsule temporelle

Créer une boite à souvenirs

© Onzième Avenue

Vous le savez, j’aime fabriquer des souvenirs. Pour moi, les cérémonies de mariage sont, certes, des parenthèses symboliques dédiées à la célébration de l’engagement du couple qui se marie, mais c’est aussi l’occasion d’imprégner un moment fort dans les mémoires. Un moment de partage, un moment dont on se rappellera longtemps pour de multiples raisons. Un sourire de grand-mère, le rire d’un témoin, le discours d’une amie de longue date, etc. Alors quand mes mariés décident de s’intéresse au rituel de la capsule temporelle pour leur cérémonie, je suis ravie. On donne ainsi vie à des souvenirs aussi tangibles que métaphoriques !

La symbolique

Créer une capsule temporelle est une des manières les plus concrètes de symboliser l’importance du moment qui a lieu et l’envie de se visualiser ensemble dans un avenir plus lointain.

On choisit à deux, un ou plusieurs éléments qu’on aura plaisir à retrouver quelques années plus tard pour se rappeler ensemble la journée du mariage et l’engagement qu’on y a pris.

C’est un souvenir qu’on crée et un souvenir qu’on projette. En cela, ce rituel de la capsule temporelle se déroule sous plusieurs temporalités. C’est ça qui en fait sa beauté également, on joue avec le temps, avec les temps !

Comment ça se passe ?

Il y a trois moments dans cette capsule.

D’abord, avant la cérémonie, on identifie le ou les objets qu’on souhaite déposer dans cette boite à souvenirs. Cela peut être simplement une bouteille de vin et on rejoint alors le rituel du vin scellé, mais cela peut aller plus loin. Vous pouvez y glisser vos vœux, un livre que vous aimez tous les deux, voire quelques surprises (un cadeau ou une lettre adressée à l’autre qu’il ou elle découvrira à l’ouverture de la capsule).

Pendant la cérémonie, vous allez glisser les objets dans la boite et la sceller avec le matériel de votre choix (un cadenas, un marteau et des clous, de la cire, etc.). La capsule peut avoir été installée près de vous dans l’espace de la cérémonie, ou alors vous pouvez demander à certains de vos proches de vous l’apporter.

Après la cérémonie, et selon le délai que vous aurez choisi (entre 5 et 10 ans le plus souvent), vous vous offrirez un moment à deux pour ouvrir votre capsule temporelle et retrouver les souvenirs que vous y aurez glissés. Ce sera l’occasion de les redécouvrir sous un œil nouveau et de revivre votre journée.

Et info importante : cette capsule temporelle peut prendre toutes les formes que vous souhaitez : une boite gravée, un petit coffre, une malle et même un bocal de sable. L’important c’est que vous puissiez enfermer vos souvenirs dans un contenant qui vous plaît et vous parle. Au mariage de Natacha et Gaël c’était un bocal à poisson où leurs témoins et parents ont glissé un souvenir, pendant que les autres y déposaient une poignée de sable de la plage où avait lieu la cérémonie laïque. Les mariés iront ensuite à la chasse aux trésors.

© Ronan Le Pennec

Comment faire participer vos proches à ce rituel de la capsule temporelle ?

Je citais Natacha et Gaël et c’est un bon exemple de rituel élargi. Rien ne vous empêche de créer un souvenir à plusieurs. C’est même assez beau ! Pourquoi ne pas demander à vos intervenants d’y glisser leurs discours ?

On peut même créer un rituel encore plus collectif et faire participer tout le monde comme au mariage d’Aurore et Cédric. En arrivant, tous les invités ont glissé un cadeau, un mot doux, une photo dédicacée dans une grande malle installée à l’entrée de la cérémonie. Puis, pendant la cérémonie, leurs témoins sont allés chercher la malle et les mariés y ont déposé leurs vœux. Ils ouvriront leur malle aux trésors dans 9 ans maintenant pour y découvrir tous ces souvenirs.

© Onzième Avenue

Pourquoi attendre me direz-vous ? Pour le plaisir de revivre cette journée, d’être ému.e par une blague de l’époque qu’on avait oublié, pour savourer le retour dans le passé. Parce que c’est toujours beau de se fabriquer des souvenirs, tout simplement !

Préparer votre cérémonie laïque : on part de vous

Votre cérémonie sera unique

© Priscilla du Preez

Si vous lisez régulièrement le blog, vous avez sûrement lu cette phrase plusieurs fois « on part de vous ». Je la répète comme l’évidence qu’elle est pour moi et pour les mariés avec lesquels je travaille. Mais je me rends compte que je n’ai pas encore pris le temps de vous expliquer mon mantra plus en détail.

D’ici quelques lignes, cet oubli sera résolu !

On part de vous car on crée une cérémonie qui vous ressemble

C’est la base selon moi. Je n’imagine pas créer une cérémonie laïque qui ne soit pas sur mesure. Je ne saurais pas quoi y mettre ou comment l’organiser car ma matière première, au-delà des mots, c’est le couple que j’ai en face de moi.

Votre cérémonie sera comme vous. Elle s’inspirera du champ lexical de vos existences, elle intégrera vos passions et révélera votre histoire d’amour telle que vous la vivez. Elle semblera cousue sur le fil de vos vies car ce sont elles qui l’auront inspirée. Votre couple et votre décision de vous marier se nourrissent des personnes que vous êtes et de celles qui vous entourent, des valeurs, de l’humour, des références qui sont les vôtres. Alors forcément elle vous ressemble et ne ressemble qu’à vous.

© Rawpixel

On part de vous car ce sont vos envies qu’on écoute

Pour préparer votre cérémonie, je vous interroge souvent sur vos idées et vos envies. Je m’attache aussi à une ellipse, une phrase non terminée, un lapsus pour repérer les choses dont vous rêvez mais que vous n’osez pas formuler. Par pudeur ou de peur de blesser quelqu’un.

Parfois aussi, vous privilégiez les envies des autres au détriment des vôtres. Je vous assure, cela arrive souvent et je comprends, je fais moi-même partie des personnes qui oublient régulièrement de se mettre au premier rang. Mais ça s’apprend ! Et en osant donner corps à vos envies, vous avez toutes les chances de fabriquer vos plus beaux souvenirs.

Je vous donne juste un exemple à travers un retour d’expérience de ma saison 2019.

Un duo d’amis, intervenant dans une de mes cérémonies, a avoué aux mariés qu’ils étaient très fiers d’avoir joué le jeu du discours sur demande des mariés. Ils n’auraient peut-être pas osé prendre la parole si les mariés ne leur avaient pas demandé, et ils étaient d’autant plus heureux d’avoir pu partager un moment unique avec leurs deux amis.

Le simple fait de demander un discours à des proches est une manière de leur dire « je tiens tant à toi que j’aimerais que tu participes à ma cérémonie de mariage ». Eh oui, écouter et partager ses envies c’est aussi de la générosité !

© Onzième Avenue

On part de vous car c’est la meilleure base pour la créativité

J’adore mêler les talents dans mes cérémonies. Les vôtres, ceux de vos proches, du groupe de musique que vous avez embauché et les miens. Et quand on part de vous, tout à coup un champ des possibles immense apparaît.

© Tristan Perrier

On peut créer ensemble un rituel de toutes pièces. Vos amis instrumentistes peuvent m’accompagner pour créer un jingle récurrent qui devienne chanson surprise au fil de la célébration. Et pourquoi ne pas laisser sa place au théâtre ou à la danse. Mes seules limites c’est la cohérence de la cérémonie et l’attention à ce qu’elle ne tourne pas au sketch ou au spectacle. Forte de ça et de mon fil rouge, je ne vous interdis rien à vous les marié.e.s !

C’est souvent à partir d’un « et si … » et des « tu crois qu’on peut oser ça » qu’on imagine les moments d’anthologie, alors continuons à explorer les possibles ensemble !

L’échange des alliances, comment ça se passe ?

Comment créer un échange d’alliances unique

échange alliances
© Cinematic Imagery

L’échange des alliances est quasi incontournable lors d’une cérémonie de mariage*. Il est cette étape que tout le monde attend, le symbole concret de l’engagement pris par le couple.

Ce passage symbolique peut trouver sa place à différents moments de la cérémonie en fonction de la manière dont vous choisissez de la structurer. Il peut également prendre des formes différentes pour vous ressembler au mieux. Voici quelques pistes pour le dessiner à votre image :

Echange classique ou échange personnalisé ?

Une des premières questions qui se pose est celle de la teneur de l’échange. Avez-vous envie de reprendre des formules traditionnelles ou préférez-vous écrire votre phrase d’engagement ?

échange des alliances
© Thomas Ae

Pour vous aider à choisir, vous pouvez réfléchir ensemble au sens et à la valeur que vous donnez tous les deux à cet échange. Est-ce que pour vous ce moment doit être central et solennel, ou est-ce que vous préférez donner un ton décalé à ce passage généralement classique ? Que représentent ces alliances pour vous ?

Vos réponses à ces questions orienteront vos choix sur le type d’échange que vous adopterez.

Apprendre par cœur ou répéter après l’officiante ?

Deuxième question qui a son importance. En effet, la forme de votre échange d’alliances donnera une saveur plus ou moins solennelle à ce moment. Si vous décidez de répéter les phrases d’engagement après votre officiant.e, l’instant paraîtra souvent plus formel et cérémonieux. Si vous apprenez vos phrases d’engagement par cœur, elles sembleront plus naturelles et l’instant paraîtra plus fluide. Une fois de plus, à vous de voir quel ton donner à cette étape.

Et rassurez-vous si vous avez peur d’oublier vos phrases d’échange d’alliances dans l’émotion du moment, la technique du souffleur fonctionne très bien ! Je vous donne le micro et je vous souffle à l’oreille les phrases que vous avez choisies. On n’entendra que vous et vous n’aurez pas à craindre le trou de mémoire 🙂

échange des alliances
© Charlotte Santana

Et les échanges muets ?

C’est vrai, on n’est pas obligé de dire quelque chose pendant l’échange d’alliances. On peut donner à ce moment la force d’un rituel en silence accompagné par votre officiante.

échanger alliances
© Tom Pumford

Certains de mes couples préfèrent ainsi se concentrer sur le symbole et garder pour eux les promesses contenues dans ces alliances. Comme une manière de préserver un espace de secret dans une cérémonie où on partage beaucoup sur son couple, ses projets et ses valeurs. C’est aussi un espace de pudeur parfois. Ces échanges sont très souvent forts en émotions car tout se joue dans le regard des deux personnes qui se passent les anneaux.

Votre échange d’alliances, comme votre cérémonie, ne ressemblera qu’à vous. Il ne vous reste plus qu’à réfléchir ensemble à vos préférences !

*J’insiste sur le quasi car il n’est pas obligatoire. Certains couples préfèrent se concentrer sur les vœux pendant la cérémonie et d’autres préfèrent des alliances symboliques. Cela peut être un tatouage par exemple comme Claire et Antoine voire pas d’alliances du tout. Ainsi, un de mes premiers couples de mariés considérait que leur engagement n’avait pas à être visible sur leurs corps et ont choisi un mariage sans alliances. C’est fort aussi !

Exercice de pensée pour les vœux

Méditation et vœux de mariage

méditation et vœux de mariage

Aimer est une des choses qu’on a le plus de mal à décrire. C’est à la fois une évidence et un sentiment alors, par définition, ça reste dans le domaine de l’impalpable. Bien sûr on peut s’inspirer de Montaigne* et reprendre son « parce que c’était lui parce que c’était moi », mais au moment d’écrire les vœux, cela peut paraître un peu court. On voudrait alors exprimer bien plus que cette évidence et donner corps à tous les « parce que » contenus dans le sentiment éprouvé.

C’est pourquoi, aujourd’hui je vous propose un nouvel exercice, testé dernièrement : associer méditation et vœux de mariage. Bizarre ? Pas tant que ça, je vous explique.

Explorer ce qu’est l’amour

© Kinga Cichewicz

Lors d’une discussion avec une de mes mariées, elle m’a avoué qu’elle trouvait que ses vœux ne reflétaient pas assez l’amour qu’elle éprouvait. On s’est donc penchées sur son texte et on a commencé à le décortiquer. Elle y évoquait plusieurs anecdotes importantes de son histoire avec son amoureux. Des moments, petits et grands, lumineux et signifiants à ses yeux. Lors de notre deuxième lecture, elle s’est rendu compte que ce qui lui manquait c’était justement d’expliquer la valeur qu’elle accordait à ces moments pour affirmer encore plus fort l’évidence de son amour. Mais comment démontrer une évidence ?

Je lui ai alors proposé mon exercice de méditation appliqué aux vœux : reprendre chaque souvenir évoqué et observer l’écho qu’il faisait naître en elle. En revivant chacune de ses anecdotes, elle a pu mettre des mots sur les détails qui font la différence et leur donner corps dans ses vœux. On avait trouvé la clé !

anecdotes vœux de mariage
© Chermiti Mohamed

Méditer ou simplement prendre le temps

Le terme de méditation peut paraître étonnant, alors je peux aussi simplement vous recommander de prendre le temps. Pour moi et mes quelques bases en méditation, c’est la même chose ! Ce que j’entends par là c’est le simple fait de s’arrêter pour observer. On peut commencer par une situation du quotidien où on se sent particulièrement heureux.se.

© Jose Aljovin

En s’y attardant, on commence à relever des détails qui permettent d’appréhender les sentiments plus précis qu’on y éprouve. On touche du doigt les sensations qui naissent en nous et, souvent, cela permet d’identifier le petit élément qui rend ce moment particulièrement beau. Il suffit ensuite de retranscrire ce qu’on a ressenti avec ses propres mots.

Revenir aux sources de l’amour

Je suis une partisane de la vraie vie et des mots qui nous appartiennent, vous le savez. Une magnifique déclaration d’amour comme on en voit dans les films peut paraître incongrue si vous n’êtes pas franchement des lyriques au quotidien. Alors qu’exprimer simplement la manière dont votre cœur bat un peu plus vite quand vous recevez un texto de sa part ou le fait que vous n’arrivez pas à ne pas rire à un de ses mauvais jeux de mots, c’est donner pleinement sa saveur à votre amour.

© Christiana Rivers

Ce sont toutes ces petites choses qu’on ne relève pas au quotidien car elles y sont pleinement intégrées. Ce sont tous ces mini rituels devenus habitudes qui vous manqueraient s’ils n’existaient plus. C’est en cela que je vous invite à la méditation pour reprendre le temps d’observer ce qui fait la spécificité et la force de votre relation. Laissez voguer votre esprit et vos sensations vont vous guider vers les bons mots. Vous me raconterez !

*Montaigne parlait ici de l’amitié qui le liait à la Boétie, mais la citation s’applique aussi bien à l’amour.

Quelles phrases d’engagement pour échanger les alliances ?

Choisir les mots qui accompagnent les alliances

échanger les alliances
© Charlotte Santana

Échanger les alliances c’est un des moments phare de la cérémonie. Ce passage, souvent solennel, est chargé du sens que les deux anneaux portent en eux et porteront chaque jour à vos doigts.

On peut choisir un échange en silence pour accentuer la valeur du symbole, mais je voudrais me concentrer aujourd’hui sur les phrases d’engagement qui peuvent l’accompagner.

Les classiques et toujours efficaces

Il est des formules qui portent en elle la puissance de l’universel, certaines phrases, empruntées notamment au religieux, sont tellement belles et signifiantes qu’on peut avoir envie de les reprendre. Je pense notamment au fameux

« Par cette alliance je deviens ton mari/ta femme et je te promets de rester fidèle dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour t’aimer tous les jours de ma vie. »

La force du classique vous dis-je ! Cette phrase et ses variantes feront toujours naître l’émotion.

échange d'alliances
© Yoris Photographer

Échanger les alliances sans promesse c’est possible

J’ai de plus en plus de couples qui s’interrogent sur la notion de promesse à vie. On sait que la vie de couple n’est pas toujours un fleuve tranquille, qu’il y a des hauts époustouflants et des bas moins amusants. On sait aussi que le mariage n’est pas une assurance à vie. Cela n’empêche pas un amour profond et l’envie réelle de s’engager avec l’autre. On peut alors imaginer un échange de cet ordre :

« Reçois cette alliance, signe de mon amour et de mon désir d’être à tes côtés chaque jour. Pour partager tes ombres et tes lumières et te donner le meilleur de moi-même »

échange des alliances
© The HK photo company

Un échange pioché dans une de vos fictions préférées

Un de mes couples, fan de Game of Thrones reprendra par exemple la phrase rituelle :

Je suis sien/sienne, il/elle est mien/mienne, jusqu’à la fin de mes jours.

Clin d’œil pour les initiés, cette phrase courte porte néanmoins tout l’engagement qui est le leur. D’autres peuvent s’inspirer de films romantiques.

« Je te promets de t’aider à aimer la vie, de te garder ma tendresse et d’avoir la patience qu’exige l’amour, de parler quand les mots s’imposent et sinon de partager le silence (…) »

Ici c’est extrait de The Vow (Je te promets) avec Rachel McAdams. D’ailleurs nombre des films où elle joue devraient pouvoir vous inspirer. Ou alors je ne suis pas neutre ! Possible 🙂

Et si vous vous inspiriez de votre vie à deux

Il y a les phrases qu’on répète ou qu’on retravaille pour se les approprier, mais il y a aussi celles qui n’appartiennent qu’à nous. Au moment d’échanger les alliances, que diriez-vous de vous engager à toujours vous faire rire après une bisbille ou de préserver votre habitude de prendre le café au lit tous les dimanches ?

Que ce soit de manière poétique, décalée, romantique ou muette, échanger les alliances c’est toujours refléter le couple que vous êtes et la manière bien à vous que vous avez de vous aimer et de vous le dire. A vous de libérer vos envies et votre créativité !

Quelles sont vos phrases choc du mariage ?

De l’utilisation des classiques dans les cérémonies

Les phrases chocs du mariage
© Nicole Honeywill

Quand on parle de cérémonie laïque, l’imaginaire des comédies romantiques américaines prend souvent le relais. L’exemple peut aider les gens à se faire une première idée, même si, évidemment, il y a beaucoup plus dans une cérémonie d’engagement. On associe souvent aussi la cérémonie à des phrases choc de mariage mi-naturelles, mi-clichés.

Que faire de cet imaginaire ? On s’en inspire ? On s’en amuse ? On s’en échappe ?

Une phrase choc de mariage : définition et exemples

Ce que j’appelle les « phrases choc », ce sont toutes celles qui peuvent, parfois, sembler toutes faites voire un peu cliché. Par exemple, on peut penser aux expressions suivantes :

  • « Nous sommes réunis aujourd’hui pour unir ces deux personnes »
  • « Si quelqu’un s’oppose à cette union »
  • « Je vous déclare unis par les liens du mariage »
  • « Tu peux embrasser la (ou le) mariée »
  • « On vous souhaite tout le bonheur du monde »

Parmi ces phrases, je suis sûre qu’il y en a qui vous paraissent indispensables à votre cérémonie de mariage et d’autres que vous ne voudriez surtout pas entendre. Et ce qui est drôle c’est que chacun.e d’entre vous attribue certainement un qualificatif différent à chaque phrase.

Différentes lectures des classiques de mariage

Phrases classiques de mariage
© Derek Thompson

Parmi les futur.e.s marié.e.s, il y a les personnes qui accordent un sens très fort aux mots et d’autres qui s’attachent plus à la symbolique générale. Ainsi, certains préfèrent éviter que « je (les) déclare unis par les liens du mariage » car techniquement le couple est déjà marié. Très souvent, en effet la cérémonie d’engagement a lieu après la mairie et ma parole n’a, légalement, pas la force performative de la déclaration faite par le (ou la) maire lors du mariage civil. J’entends cette réticence et je la respecte.

D’autres couples m’accordent volontiers cette dimension performative et s’amusent parfois même à jouer avec le solennel de cette phrase. C’est aussi un moyen de partager la déclaration avec l’ensemble de leurs proches – et pas seulement ceux qui étaient présents à la mairie.

Cette double approche s’applique aussi au fameux « si quelqu’un s’oppose à cette union », j’y ai d’ailleurs consacré un article complet. Mais si on y réfléchit, les lectures peuvent varier sur tous les classiques du mariage. Cela dépend de votre histoire, de vos références, de vous, simplement.

Utiliser vos phrases choc pour imaginer le ton de la cérémonie

Ce qui compte c’est que vous vous retrouviez dans votre cérémonie, et ce, jusque dans le moindre mot. C’est pour cela que je vous pose assez vite la question des phrases que vous avez envie d’entendre pour votre mariage. On part souvent d’un sourire, voire d’un grand NON quand j’en évoque quelques-unes ! Et peu à peu, on définit ensemble l’atmosphère et le vocabulaire de la cérémonie. On part de vous, toujours, alors on s’appuie d’abord sur votre ressenti.

phrases chocs du mariage
© Charlotte Santana

Et souvent, vos phrases choc ce aussi celles que vous utilisez au quotidien dans votre couple. Cette réplique de film qui vous fait rire à chaque fois, cette référence à un livre que vous aimez. C’est aussi pour cela que je vous invite à réfléchir ensemble, et avec moi, à ces mots qui ponctuent votre vie. Ils trouveront tout naturellement leur place dans la cérémonie.
Et vous, alors, quelles sont vos phrases choc (et vos don’t !) ?

*Je vous invite à lire le très bon livre de Florence Maillochon, La passion du mariage, qui analyse notamment la manière dont le « traditionnel », est fortement inspiré de l’univers des comédies romantiques.

Top 2019 pour l’entrée des mariés

Idées musicales pour l’entrée des mariés

Musique d'entrée des mariés
© Chiến Phạm

Pour imaginer sa cérémonie de mariage, on peut commencer par l’entrée des mariés. Par exemple, en se posant la question des différentes configurations possibles : arriverez-vous ensemble ? Ou chacun votre tour au bras d’un de vos parents, voire des deux ? Préférerez-vous une entrée en solo ?

Une fois ceci entendu, vous pouvez vous poser la question de la musique qui vous accompagnera. Vous avez évidemment carte blanche dans le choix ! Laissez-vous guider par vos goûts musicaux, mais aussi par le ton que vous avez envie de donner à ce moment symbolique.

Pour vous aider, je vous ai préparé une revue de mes entrées des mariés 2019 !

Beauté et solennité instrumentale

Commençons par le canon de Pachelbel en D majeur. Ce morceau fait partie des classiques pour l’entrée de la mariée notamment. Deux de mes mariées l’ont choisi cette année et je les comprends. Tout de suite une ambiance solennelle s’installe, on se sent emportés par les violons, flottant entre la joie et l’émotion.

Continuons !

Mozart, évidemment. Là aussi, l’émotion affleure et emporte l’assemblée dans un élan de douceur et de délicatesse. Le ton est posé !
Ici c’est le concerto pour clarinette et orchestre en La Majeur, Adagio.

Et pour sortir du classique mais en restant en musique :

J’ai découvert cet artiste l’année dernière et je l’ai retrouvé cette année pour l’entrée d’un de mes couples. Il suffit d’écouter les premières notes de ce River Flows in You pour sentir l’atmosphère qui ouvre la cérémonie. Ce sera beau, profond et touchant.

Le joli message pour son amoureux ou amoureuse

Quel autre qualificatif donner à cette journée ?

Lou Reed le dit si bien, ce mariage sera « a perfect day », c’est pourquoi Amélie et Raphaël ont choisi cette chanson pour leur entrée. Mes derniers mariés 2019, avaient aussi pensé à Lou Reed mais sur une autre chanson. Ils ont finalement opté pour cette magnifique déclaration de John Lennon !

La chanson bonne humeur :

Je vous présente la musique d’entrée de mes mariés de début octobre. J’adore !

Au-delà du clin d’œil que je suis obligée de faire à Love Actually, ce que j’adore dans ce morceau c’est qu’il imprime parfaitement une sensation de légèreté joyeuse et amoureuse. C’est l’effet Beach Boys ! Et sinon que pensez-vous de celle-là ?

Ici encore un classique ! Et quel plaisir de l’entendre. Cette année mes mariés Salomé et Léonard avaient demandé à une chorale gospel de nous accompagner pendant toute la cérémonie. Leur entrée au son de Happy Day résonne encore dans mes oreilles.

La mélodie qui nous emporte

Avec mes copines et copains officiants, on se pose parfois la question de la nécessité ou non d’insister sur le sens de la chanson que nos couples choisissent pour leurs cérémonies. En effet parfois les paroles sont tristes ou peu optimistes. Ma conviction c’est que le choix vous appartient. Si la mélodie vous plaît et que vous préférez ne pas prêter attention aux paroles, pourquoi vous censurer ? Les deux chansons suivantes ont des mélodies si belles qu’elles accompagnent aussi parfaitement une entrée :

Classique ou moderne, émouvante ou souriante, vous le voyez, tous les choix sont possibles. Cette année mes mariés ont surtout écouté leurs envies ! Et vous, quel choix ferez-vous pour votre musique d’entrée des mariés ?

Cérémonies laïques sur mesure : ma définition

Quand le sur mesure rejoint la haute couture

cérémonies laïques sur mesure
© Nicole Honeywill

Depuis quelques années, l’expression « sur-mesure » est à la mode. On l’entend beaucoup ; dans le milieu du mariage aussi. Comme toutes les expressions très usitées, elle perd parfois un peu de sa substance. Alors je me suis posé la question de la définition que j’en ferais. Que représentent pour moi des cérémonies laïques sur mesure ?

Depuis mes débuts, j’ai à cœur de créer des cérémonies uniques et à l’image du couple qui s’unit ce jour-là. Je n’imagine pas travailler autrement d’ailleurs. Et cela pourrait être ma première définition du sur-mesure. Pour pousser plus loin, je pourrais filer une métaphore empruntant au monde de la mode. Car il me semble que les cérémonies laïques touchent, elles aussi, à la haute couture !

Épouser les envies des mariés

Le principe du sur-mesure, selon moi, c’est d’abord d’être parfaitement réalisé, d’avoir des finitions sublimes. Et bien sûr de s’ajuster exactement à la silhouette de la personne qui va porter le vêtement. Comme s’il avait été cousu sur elle.

Pour les cérémonies d’engagement, il ne s’agit pas de silhouettes mais d’envies, d’idées, de valeurs. Il me semble essentiel que les mariés se sentent parfaitement à l’aise dans leur cérémonie, comme dans un vêtement sur mesure. Ce, dans les moindres détails et sans aucun « mais » qui ne vienne limiter le plaisir.

Manuella et Jérôme
© Alexandra Maldémé

En effet, une cérémonie peut être parfaite dans son déroulé, extrêmement bien menée, émouvante et drôle, accompagnée par les meilleurs musiciens, si les mariés n’arrivent pas à se l’approprier, c’est que ce n’est pas la bonne cérémonie. C’est comme une magnifique robe qui, une fois portée, baillerait à la taille et serrerait aux épaules. Pourtant splendide, elle ne mettrait pas la personne qui la porte en valeur. C’est dommage, non ?

Sublimer le couple

Continuons de filer la métaphore couture et prenons l’exemple de ma copine Adélie Métayer. Lorsqu’elle crée une robe unique et sur mesure, elle donne naissance à une pièce sublime et parfaitement ajustée au corps de la femme qui la portera. Evidemment. Elle a ce talent du beau et cet amour des belles matières.

Mais elle apporte quelque chose en plus : sa capacité à magnifier la silhouette, mettant en valeur les atouts et faisant oublier les petits défauts, voire les sublimant. Elle révèle le beau et lui donne toute sa puissance. Elle propose des idées, présente un détail qui lui semble correspondre aux envies profondes et parfois informulées de sa mariée.

la cérémonie de Jehaan et Guillaume
© Onzième Avenue

Je fais la même chose pour mes cérémonies. Il y a ce que vous voulez, ce que vous attendez et il y a ce que l’on crée et qu’on révèle ensemble. Mon but est que vous découvriez votre cérémonie encore plus belle que celle que vous avez imaginée. Encore plus belle et toujours parfaitement vous.

La touche de la créatrice

Et c’est en ce sens que je pense que créer des cérémonies laïques sur mesure c’est comme créer des robes haute couture. Parce qu’on crée à partir des personnes qui font appel à nous, on s’adapte à leurs envies, à leurs besoins, à leurs craintes aussi. On crée un objet unique qu’on sublime également avec une patte, une touche personnelle.

Cérémonie laïque sur mesure
© Onzième Avenue

En effet, dans une cérémonie il y a vous, vos personnalités, vos aspirations mais il y a aussi moi, ma manière de fonctionner, ma plume et la personne que je suis aussi. Les cérémonies que je crée sont le fruit d’une rencontre entre trois personnes, vous deux et moi, mais aussi entre vos aspirations et une manière particulière d’y répondre.

Une robe Valentino ne sera jamais une robe Dior. Et, si je n’oserai jamais me comparer à ces deux grands maîtres, je suis convaincue qu’une cérémonie porte elle aussi la patte de sa créatrice (ou de son créateur). D’où l’importance, de bien choisir la personne qui créera votre cérémonie avec vous. Elle y laissera son empreinte tout en sachant s’effacer pour sublimer votre couple et révéler le beau de votre histoire.

Cérémonie laïque par Emilie Goulier Manoir de Tigeaux
© Tristan Perrier

La déclaration d’amour

Idée lecture pour une cérémonie d’engagement : Alain Badiou

déclaration d'amour
© Candice Picard

J’ai déjà évoqué ce passage de L’éloge de l’amour de Badiou. Et en le relisant ce matin, je me suis dit qu’au-delà de l’explication de texte, je devais le partager dans sa longueur avec vous. Parce que c’est beau, que c’est extrêmement bien écrit et que c’est une définition de la déclaration d’amour aussi poétique que furieusement réelle. Je vous l’offre, délectez-vous. Et inspirez-vous !

Lors d’une déclaration d’amour nous dit Badiou :

« il s’agit de prononcer une parole dont les effets, dans l’existence, peuvent être pratiquement infinis. C’est bien aussi le désir du poème. Les mots les plus simples se chargent alors d’une intensité presque insoutenable. Déclarer l’amour c’est passer de l’événement-rencontre au commencement d’une construction de vérité. C’est fixer le hasard de la rencontre sous la forme d’un commencement.

déclaration-amour
© Jon Asato

Et souvent ce qui commence là dure si longtemps, est si chargé de nouveauté et d’expérience du monde que, rétrospectivement, cela apparaît non plus comme du tout comme contingent et hasardeux, comme au tout début mais pratiquement comme une nécessité. C’est ainsi que le hasard est fixé : l’absolue contingence de la rencontre de quelqu’un que je ne connaissais pas finit par prendre l’allure d’un destin. La déclaration d’amour est le passage du hasard au destin, et c’est pourquoi elle est si périlleuse, si chargée d’une sorte de trac effrayant. La déclaration d’amour, d’ailleurs n’a pas lieu forcément une seule fois, elle peut être longue, diffuse, confuse, compliquée, déclarée et re-déclarée, et vouée à être re-déclarée encore. C’est le moment où le hasard est fixé. Où vous vous dites : ce qui s’est passé là, cette rencontre, les épisodes de cette rencontre, je vais les déclarer à l’autre. Je vais lui déclarer qu’il s’est passé là, en tout cas pour moi, quelque chose qui m’engage.

Voilà : je t’aime. Si « je t’aime » n’est pas une ruse pour coucher avec quelqu’un, ce qui peut arriver, si ce n’est pas une ruse, qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce qui est dit là ? Ce n’est pas simple du tout de dire « je t’aime ». On a l’habitude de considérer ce petit bout de phrase comme absolument usé et insignifiant. D’ailleurs quelquefois, pour dire « je t’aime » on préfère employer d’autres mots plus poétiques ou moins usés. Mais c’est toujours pour dire : ce qui était un hasard, je vais en tirer autre chose. Je vais en tirer une durée, une obstination, un engagement, une fidélité. (… ) »

Alain Badiou, Nicolas Truong, Eloge de l’amour, Flammarion, 2009

Le premier rendez-vous cérémonie : comment ça se passe ?

Et un jour on se rencontre

premier rendez-vous cérémonie
© Charles Deluvio

Notre premier rendez-vous cérémonie c’est un peu comme un premier rendez-vous amoureux. On s’est croisés, on a discuté par téléphone ou par mail, et tout à coup on décide de se voir dans un contexte précis. Et comme pour un premier rendez-vous, cela nous permet de voir si la magie opère, si le coup de cœur se confirme. J’arrête là la métaphore amoureuse mais vous voyez l’idée !

On se découvre

C’est toujours un peu impressionnant ces rendez-vous. J’espère que je vais vous plaire, vous comprendre et vous correspondre. J’espère aussi que vous me plairez, que j’aurai envie de vous connaître chaque jour un peu mieux et que le jour de votre cérémonie, on pourra me prendre pour une de vos amies.

premier rendez-vous cérémonie

Alors pendant ce premier rendez-vous cérémonie on s’apprivoise. On lance quelques blagues, on se teste sur des références en musique ou en cinéma. Bref, on crée des mini connivences et j’apprends à me mettre sur votre longueur d’ondes.

L’art de la conversation

Cet art pourrait sembler assez simple pour la bavarde que je suis ! Mais lors d’un premier rendez-vous, je suis aussi un peu plus timide. Alors pour dépasser cela, je vous pose plein de questions ! Elles paraissent parfois en pagaille, comme la conversation que nous entretenons à trois. On parle ainsi de vous, de votre famille, de vos valeurs, de ce qui vous amuse, de ce qui ne vous plait pas du tout. On touche parfois quelques sujets sensibles. Des fêlures familiales, des sujets tabous, des absents qui vous manqueront très fort le jour de votre mariage.

premier rendez-vous cérémonie
© Clem Onojeghuo

Je découvre aussi l’histoire de votre couple évidemment. Vous me racontez votre rencontre, vos envies pour la cérémonie, et me posez toutes les questions qui vous taraudent. Je vous explique tout ce qu’on peut mettre dans une cérémonie et on commence à identifier ensemble ce qui vous correspond dans la foule des options. Parmi elles, il y en a qu’on écarte vite et d’autres qu’on laisse de côté dans un premier temps. Elles auront le temps de mûrir pour les prochains rendez-vous.

premier rendez-vous cérémonie
© Brooke Cagle

Et parfois, si je me sens parfaitement à l’aise, je vous raconte un peu ma vie aussi. Non en fait ça, ça arrive tout le temps. Je suis incorrigible !

On se laisse le temps

Prendre sa décision sur la personne qui va célébrer et préparer la cérémonie n’est pas anodin, loin de là. Notre premier rendez-vous cérémonie est une rencontre, il ne vous engage pas nécessairement. Je n’ai pas besoin d’une réponse tout de suite. Vous réfléchissez, vous en reparlez sans moi et vous me dites ensuite. Je vous laisse ce luxe-là. Et quand vous me dites oui, je fais une petite danse de la joie à mon bureau puis on démarre !

premier rendez-vous cérémonie
© Konstantin Planinski

Je vous envoie le compte rendu de nos échanges ainsi que mon questionnaire sur votre couple. Je n’ai ensuite qu’une hâte : recevoir vos réponses au questionnaire et vous revoir pour notre deuxième rendez-vous !