La cérémonie de Jehaan et Guillaume

Amour, chanson et Chat-Mallow

la cérémonie de Jehaan et Guillaume
© Onzième Avenue

La première fois que je les ai rencontrés, je me suis dit que j’allais avoir une belle histoire à raconter. Ils forment un couple solide, conscient du bonheur et de l’amour qui les lient. Et j’ai aussi pensé qu’on allait sûrement beaucoup rire ! Quand on a évoqué l’idée d’un rituel, Guillaume est parti dans ce que je pourrais appeler un enthousiasme à rebours. Il s’était renseigné sur internet et il y avait particulièrement un rituel qui ne lui plaisait pas du tout ! Il m’a vraiment fait rire en évoquant toutes les raisons, pratiques, symboliques, logistiques, qui justifiaient son refus. Ça a été notre blague récurrente jusqu’au jour de la cérémonie !

cérémonie de Jehaan et Guillaume
© Onzième Avenue

Un mariage aux étapes inversées

Lors de notre premier rendez-vous, j’ai rencontré un couple fiancé dont la demande en mariage officielle n’avait pas encore eu lieu. J’étais aussi face à un couple qui avait déjà réservé son domaine, le très beau domaine de Quincampoix, réfléchi au traiteur, qui était en pleine recherche d’officiante, mais qui n’avait pas encore annoncé la grande nouvelle à ses proches !

Eh oui, ils ont pris le planning légèrement à l’envers mais c’était pour faire les choses bien. En effet, Guillaume n’avait pas encore rencontré les parents de Jehaan qui vivent à Maurice. Les deux amoureux voulaient donc que cette rencontre précède l’annonce officielle de leur mariage. Une fois Guillaume adopté par la famille, il a pu faire sa demande en bonne et due forme à Jehaan, arrivant encore à la surprendre !

Pas de rituel mais des rituels de rendez-vous

On a organisé la majorité de nos rendez-vous cérémonie dans le bar d’un hôtel près de la gare Saint Lazare. A chaque fois on partageait le plaisir de se revoir, d’avancer et de voir la cérémonie prendre forme peu à peu. On y a aussi échangé de nombreuses confidences. Une cérémonie c’est le résultat de ces heures de rendez-vous, de ces heures où on aborde tant de sujets, des épisodes heureux aux plus douloureux. Le jour J, on ne met que la substantifique moelle en avant, mais elle tire sa valeur des mille détails qui se glissent entre les lignes.

Cérémonie Jehaan et Guillaume
© Onzième Avenue

Alors si on a abandonné l’idée d’un rituel car c’est finalement une symbolique qui leur parlait peu – l’échange d’alliances et de vœux ayant une valeur plus forte – je les remercie du fond du cœur pour nos rendez-vous rituels. D’ailleurs, on continue et on s’offre de temps en temps le plaisir d’un dîner de retrouvailles !

Des discours et une chanson en famille

Jehaan et Guillaume ont donné la parole à leurs proches en choisissant d’organiser les discours selon les trois éléments de leur amour : elle, lui et leur union. Chaque intervenant a centré son discours sur un de ces trois points et rapidement un quatrième pilier est apparu : leur chat, Mallow !

Nous avons aussi respecté une tradition familiale pendant la cérémonie. En effet, dans la famille de Guillaume, lors des événements importants, un de ses oncles prépare une ou des chansons en famille. Ils sont 5, le père, la mère et les trois filles et multiplient les talents d’instrumentistes et de chanteurs. Ils nous ont donc offert a capella la Forteresse de Michel Fugain. Chanson qui m’était jusque-là inconnue, malgré ma passion pour la chanson française, vous me connaissez ! L’assemblée a été saisie, comme les mariés. Cette parenthèse musicale nous a emporté dans un univers de beauté et de douceur.

Trois bonnes idées dont s’inspirer

La chorale familiale

Une cérémonie avec des moments musicaux interprétés par les proches des mariés a toujours une saveur particulière. Il y a beaucoup plus qu’une chanson derrière un oncle, une petite sœur, un duo d’amis qui jouent ou chantent un morceau.

Cérémonie Jehaan Guillaume
© Onzième Avenue

Ce principe s’est vérifié aussi pendant la cérémonie de Jehaan et Guillaume ! J’en ai eu des frissons pendant leur répétition lorsque je me préparais pour la cérémonie.

Poser des questions à ses proches

Souvent on se censure sur l’intervention d’un proche ou sa participation à un des moments symboliques de la cérémonie. Mais le plus simple est souvent de poser la question. Pour Jehaan et Guillaume, la question portait sur l’entrée du marié. Arriverait-il au bras de sa mère, seul, avec Jehaan ?

Jehaan Guillaume cérémonie
© Onzième Avenue

Le papa de Jehaan ne pouvant pas venir le jour J, on avait presque validé une entrée des mariés à deux. Heureusement que Guillaume a posé la question à sa mère, elle avait tellement envie de l’accompagner pour son entrée qu’elle aurait été déçue de ne pas en être. Et Jehaan est arrivée avec son frère pour une entrée pleine d’émotion également.

Jehaan et Guillaume cérémonie
© Onzième Avenue

Définir ses vetos pour son officiante

On a beaucoup ri à propos de l’aversion de Guillaume pour le rituel des galets. Je l’ai beaucoup taquiné sur le sujet mais, en réalité je le remercie de sa franchise et de sa confiance.

cérémonie-Jehaan-Guillaume
© Onzième Avenue

En effet, lors des premiers rendez-vous, j’insiste régulièrement sur l’importance du feeling et du sentiment de confiance entre les mariés et moi. Cette confiance et cette aisance se manifestent également par la facilité qu’ils auront à me dire non parfois. C’est aussi en sachant ce que les mariés ne veulent pas qu’on crée du sur-mesure !

Accompagner vos proches officiants

Qu’est-ce qui se cache derrière la formule Paroles & Partitions ?

Je ne sais pas vous mais moi j’aime beaucoup les cérémonies célébrées par des proches. Et j’aime aussi particulièrement les préparer avec les couples et leurs officiant.e.s. C’est la formule que j’appelle Paroles & Partitions et je prends aujourd’hui le temps de vous expliquer un peu plus en détails ce que cela recouvre !

Créer la cérémonie avec les mariés

Dans un premier temps, je ne travaille qu’avec le couple de futurs époux. On prend le temps de faire connaissance, on se découvre, on échange. Et on discute cérémonie évidemment ! Ces discussions sont une source d’inspiration, comme les questionnaires que je vous demande de remplir pour m’en dire encore plus sur votre histoire.

On évoque également les proches des mariés, ceux qui interviendront et ceux qui célébreront. Le choix des célébrants n’est pas anodin et il est souvent plus facile de dire du bien des gens quand ils ne sont pas là. Et parfois, on parle aussi des sujets sur lesquels je devrai être vigilante !

Paroles & Partitions
© Jacalyn Beales

Nous prenons souvent le temps de deux rendez-vous pour cette première étape de préparation. Une fois qu’on a bien fait connaissance et posé les premières bases, sonne alors l’heure de faire entrer en scène l’officiant.e. Bon j’avoue, souvent ce troisième rendez-vous se passe autour d’un bon verre, voire d’un bon repas et on partage énormément. Nos appétits certes, mais aussi toutes les idées qui ont pu émerger dans toutes les têtes. C’est l’occasion de confronter des envies, de valider des choix et de creuser parfois quelques nouveaux sujets.

Paroles & Partitions
© Jose Gonzalez

Un travail d’équipe

Accompagner le ou les proches qui célébreront la cérémonie c’est effectivement un vrai travail d’équipe. Je suis là pour guider, pour cadrer, pour surveiller les délais, mais aussi pour prendre le relais si nécessaire.

J’aime bien que les personnes qui officient prennent elles-mêmes contacts avec les proches qui interviendront. Je sais, en effet, que le jour du mariage les relations et tout le langage non verbal sont plus fluides lorsque tout le monde a échangé régulièrement en amont autour de la cérémonie. En plus si l’officiant.e est un peu impressionné.e par sa mission le jour J, il ou elle pourra s’appuyer sur les intervenant.e.s. C’est dans cette même idée que je recommande à la personne qui célèbre d’écrire elle-même ses parties. On est beaucoup plus à l’aise avec un texte qui vient de nous. Là encore c’est beaucoup plus fluide.

Paroles & Partitions
© Genessa Panainte

Mais je suis là, toujours. Pour rassurer, relire, échanger et proposer des idées, voire écrire quelques passages si besoin. Je suis en contact avec les intervenants pour les guider également, leur proposer une sélection de textes à lire et m’assurer qu’ils sont à l’aise avec l’exercice.

Le coaching final

La cérémonie est écrite, on a gardé quelques surprises pour l’heureux couple, il n’y a plus qu’à ! Et comme parfois, ça peut être un peu stressant, on peut se faire une répétition avec l’officiant.e. Mais même sans répétition, on s’appelle, on précise les derniers détails, on se refait une liste et un filage rapide. Je reste bien sûr disponible par téléphone jusqu’au début de la cérémonie. En vraie coach, je m’assure que mes poulains se sentent conquérants avant et on débriefe après ! J’adore recevoir ce texto qui dit « franchement, ça a été super ! Les mariés sont contents et j’ai eu plein de compliments ! ». Je considère alors que ma mission a été réussie !

Paroles & Partitions

Et vous, votre cérémonie ? Elle sera célébrée par des proches ou vous préférez un.e officiant.e professionnel.le ?

Garder des surprises pour la cérémonie laïque

Relire la cérémonie ou ne pas la relire ?

Telle est la question ! Et pourtant, je ne me la posais pas du tout lors des premières cérémonies que j’ai organisées. Mes mariés me disaient tous qu’ils préféraient se garder des surprises pour la cérémonie laïque. Souvent même, ils voulaient en savoir le moins possible sur le contenu.

Garder des surprises pour la cérémonie laïque
© Matheus Ferrero

Puis j’ai discuté avec des consœurs et avec des clients, et alors j’ai compris que cette idée n’était pas une évidence pour tout le monde. Je saisis donc l’occasion aujourd’hui de vous expliquer mon évidence !

Cérémonie surprise quèsaco ?

Je vous rassure tout de suite, je milite pour les surprises millimétrées et personnalisées ! Et étant donné qu’on prépare la cérémonie avec les mariés à travers plusieurs rendez-vous, il y a quand même beaucoup de choses qui sont déjà validées avec eux. Et donc connues de leur côté. Je pense ainsi au déroulé général, aux musiques et à l’enchaînement des engagements.

Garder des surprises pour la cérémonie laïque
© Annie Spratt

Mais j’avoue que j’aime bien leur réserver des parts d’inconnu. Par exemple, je n’envoie jamais les discours des intervenants aux mariés. Ça c’est mon point de base !

Ensuite si je peux ne pas leur dévoiler l’ordre des interventions, je suis ravie.

Et si j’arrive à ajouter un discours, une lecture, une chanson supplémentaire, c’est un plaisir. Souvent cette idée m’est soufflée par l’un des mariés voulant surprendre l’autre ou par les proches avec qui je prépare la cérémonie.

Et parfois simplement je le sens. Je saisis une envie autocensurée ou une idée en l’air qui me semble cohérente avec le déroulé de la cérémonie, alors je me lance !

 

Pourquoi j’aime bien ces surprises

Quand on prépare son mariage on anticipe énormément et on prévoit tout. Ainsi, le jour de son mariage on sait presque exactement comment la journée va se dérouler. On sait ce qu’on va manger, on sait sur quelles musiques on va danser, on sait même parfois à quelle heure on va faire des photos avec ses témoins. C’est super car c’est vous qui l’avez choisi. Mais c’est vrai qu’il y a peu de place pour la découverte. Vous avez préparé pendant des mois plein de surprises pour vos invités, mais vous-mêmes en aurez peu. Ou alors des mauvaises ! Bonjour la pluie ou l’inversion de commande par le pâtissier…

Garder des surprises pour la cérémonie laïque
© Tom the photographer

Bon, ne parlons pas de malheur ! Ce que je veux dire par là, c’est que la cérémonie laïque peut être un des rares moments de cette journée où les mariés découvrent ce qu’on a préparé pour eux en ce jour exceptionnel. Pendant ce moment symbolique, j’invite les mariés à s’abandonner à l’émotion et à profiter pleinement de ce qui se passe. A se laisser porter par ce qui se dit, les mots échangés et les yeux qui brillent. Et je me dis que cet abandon est plus facile quand on ne connait pas les phrases qui seront prononcées – à part celles des engagements et des vœux bien sûr !

Comme un pari de confiance

Garder des surprises pour la cérémonie laïque

Cette envie de garder des surprises pour la cérémonie laïque va de pair avec une certaine pression. Car si les mariés ne connaissent pas tout, si je décide d’inverser deux discours, il faut que je sois sûre que cela leur plaira. C’est une des raisons pour lesquelles je crée un lien fort avec mes mariés. C’est important pour moi qu’ils se sentent assez en confiance pour me laisser prendre certaines décisions.

C’est aussi pour cela que je souhaite bien les connaître et que je discute avec leurs proches qui m’éclairent si j’ai un doute. Après, c’est vrai que c’est un pari cette idée de surprises, mais un pari à trois car je cherche encore plus à les séduire et à les combler !

Garder des surprises pour la cérémonie laïque
© Tom the photographer

Et vous ? Vous êtes partisans de la surprise ou de la relecture ?

Quel rôle donner aux enfants pendant la cérémonie ?

Faire participer les petits : les vôtres et ceux des autres

quel rôle donner aux enfantsQuand on a déjà des enfants à soi ou des enfants autour de soi, on a souvent envie de les associer à la célébration de la cérémonie laïque. Les plus petits sont ravis de pouvoir participer à cet événement si excitant ; les plus grands peuvent même préparer une petite surprise pour le jour J.

Comment les intégrer ? Quel rôle donner donner aux enfants pour la cérémonie laïque ?

Le cortège d’entrée

Faites participer tous les enfants invités et créez un cortège avant l’entrée des mariés. Les petits ouvriront la cérémonie en apparaissant avant vous. Donnez-leur des pétales ou des paillettes à lancer devant eux. Vous pouvez également leur donner de quoi faire des bulles, succès garanti avec les enfants et jolies photos assurées !

enfants-ceremonie

Vous pouvez demander à vos propres enfants d’ouvrir le cortège, ce sont alors eux qui donnent le top départ de la cérémonie. Il est aussi possible de les faire défiler en dernier, auquel cas ils sont les derniers à apparaître avant vous.

Enfin, le couple peut arriver ensemble en tenant ses enfants par la main, c’est alors la famille entière qui ouvre l’événement.

Donner une mission aux enfants pendant la cérémonie

Quel rôle donner aux enfantsIl y a plusieurs moments pendant la cérémonie où on peut confier un rôle aux enfants ! Par exemple, demandez-leur de réciter une poésie ou de chanter une chanson pour vous. Ils seront très fiers d’avoir appris leur texte et de vous le montrer. Il est possible qu’ils aient un peu le trac le jour J, prévoyez un souffleur pour les trous de mémoire ou quelqu’un pour prendre le relais si le trac est trop fort.

S’ils sont trop timides ou trop petits pour prendre la parole, demandez-leur d’apporter les alliances. Quoi de plus mignon qu’un enfant descendant l’allée bien concentré sur sa mission !

Créez un rituel avec vos enfants

Vous pouvez associer vos enfants au rituel que vous avez choisi pour votre cérémonie. Les familles aiment beaucoup le rituel du sable. C’est amusant pour les enfants et la symbolique est aussi vraie pour une famille que pour un couple. Chaque personne donne sa couleur à la famille tout en gardant son individualité.

Pensez aussi au rituel de l’arbre planté. Demandez à vos enfants de vous accompagner en ajoutant la terre, arrosant ou en vous apportant votre matériel (de la pelle aux gants de jardinier !).

Si vous choisissez le rituel des rubans, vos enfants pourront accompagner votre officiant.e pour nouer les rubans autour de vos poignets. Là encore, vous pouvez jouer sur le côté ludique pour les plus petits amateurs de couleurs variées. Les plus grands seront eux sensibles à la symbolique.

Quel rôle donner aux enfantsCe ne sont là que des exemples, la liste peut être bien plus longue. Vous pouvez vraiment vous amuser et associer vos enfants à de nombreux rituels : demandez-leur de créer le bouquet des mariés avec vous, créer un tableau ensemble pendant la cérémonie, fabriquez avec des petits bracelets qu’ils pourront passer autour de vos poignets avant ou après l’échange d’alliances, la liste est infinie !

Qu’est-ce qui vous fait envie ? Quel rôle comptez-vous confier à vos enfants ou aux enfants de vos invités ?

Le mariage tropicool de Laura et Arnaud

Laura et Arnaud se sont dit « oui » fin septembre 2016. À la mairie le matin et au Domaine de Frémigny l’après-midi.

Une cérémonie surprise pour les mariés

mariage tropicoolPour leur cérémonie, ils ont choisi de se garder la surprise et ont donné carte blanche à leurs proches et à leur officiante (votre servante !). Ce qui leur importait c’est que chacun se sente à l’aise aussi bien dans le fond que dans la forme.

Le fond était facile, c’était eux ! Et pour la forme, les intervenants ont multiplié les idées : on a eu entre autres un discours improvisé, un court-métrage, des pancartes, un poème, un discours ponctué d’extraits de chansons entonnées parfois en chœur avec l’assemblée !

Des je t’aime en pagaille

mariage tropicool
Copyright Benoît Basset

Un mariage et une cérémonie laïque, c’est l’occasion de dire je t’aime et personne ne s’en est privé. Il y a eu les je t’aime pudiques, les je t’aime poème, les je t’aime parce que, les je t’aime et je vais continuer, les je t’aime entre les lignes, etc.

Cette cérémonie a été marquée par toutes ces façons de se dire ces mots qu’on ne se dit pas si souvent. Plusieurs discours ont été introduits par « je ne suis pas à l’aise en public » ou « je ne sais pas faire de discours » et pourtant toutes les interventions étaient émouvantes. Chacun était vrai avec sa pudeur, ses larmes parfois et ses chuchotements quand l’émotion étreignait sa gorge.

Trois idées dont s’inspirer

  • Les pancartes à messages. Toujours efficaces ! Et encore plus quand on est une personne émotive et qu’on craint que les mots se perdent sur nos lèvres.
  • Les vœux sous forme de liste de réponses à cette seule question « Pourquoi j’ai envie de me marier avec toi ».
  • Commencer par « je ne suis pas à l’aise pour les discours » pour s’assurer la bienveillance de l’auditoire ! Et faire un super discours comme le témoin du marié qui a été aussi drôle que touchant.


Le texte qui marche à tous les coups !

La lettre aux aventuriers de la vie de Brel

Texte cérémonie laïqueDéjà parce que c’est Jacques Brel, ensuite parce que c’est Jacques Brel et enfin parce qu’il a su mettre en quelques lignes les plus beaux vœux que l’on puisse présenter à quelqu’un en général et à un couple qui s’unit en particulier !

Avec ses « Souhaits aux aventuriers de la vie », il réussit à faire frissonner tous les publics, de votre grand-mère tradi à votre cousin ado qui disserte pendant des heures sur le sens de la vie.

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences, Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque, Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.

Et vous, ça vous plaît ? Quel est le texte qui vous renverse à chaque fois ?

L’entrée des mariés:à quel(s) bras arriver ?

Quelle entrée pour la cérémonie ?

entrée des mariés - pour une cérémonie

« Comment arrivez-vous? » C’est une des premières questions que je pose aux couples que je rencontre. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup comme dirait l’autre ! L’entrée des mariés c’est l’ouverture, le moment où l’assemblée se dit : « ça y est, ça commence » ! Et la manière dont vous vous présentez devant vos proches et devant votre aimé.e donnera le ton de votre cérémonie.

Alors comment commencer cette cérémonie ? Qu’est-ce qui vous ferait envie ? Classique ou original ?

Le marié et sa mère, puis la mariée et son père.

Pour

Emotion garantie ! C’est un moment symboliquement fort où un des parents confie son enfant au partenaire qu’il s’est choisi. Cette entrée peut être très signifiante pour les mariés mais également pour leurs parents.

entrée des mariés - pour une cérémonie

Contre

On peut reprocher un côté un peu patriarcal à cette entrée où le père confie sa fille à son époux.se, limitant symboliquement quelque peu l’autonomie de la mariée qui passe de la responsabilité de son père à celle de la personne qu’elle épouse.

Mon conseil : évoquez cette question avec vos parents, particulièrement si vous préférez ne pas choisir cette option. Ce rituel peut être très important et considéré comme incontournable par certains parents, il sera alors essentiel de leur expliquer votre choix.

Les mariés arrivent ensemble

Pour

En arrivant ensemble, le couple signifie que l’union qui va être célébrée est un choix commun fait à deux, d’un couple qui existe déjà et qui passe une nouvelle étape, main dans la main. Si des enfants sont déjà nés de cette union, ils peuvent accompagner leurs parents dans leur entrée.

entrée des mariés - pour une cérémonie

Contre

Cette entrée des mariés peut décevoir les plus tradis parmi vos invités.

Chaque marié arrive au bras de sa/son meilleur.e ami.e

Pour

Là aussi la symbolique est forte, vos amis sont souvent ceux qui étaient aux premières loges de votre histoire d’amour, ils ont tout suivi, vous ont conseillé.e, consolé.e, bousculé.e et en ce jour magique, ils vous accompagnent pour l’étape ultime !

photos-by-lanty-pour-une-ceremonie
© Lanty

Contre

Attention à ne pas vexer vos parents ou d’autres proches qui pensaient être à votre bras pour votre entrée

Les mariés arrivent au sein d’un groupe (d’amis, de parents, de cousins, etc.)

 

Pour

Cette entrée originale est un bon moyen d’intégrer ceux dont vous êtes le plus proche et de leur donner une place symboliquement forte. C’est le signe que votre couple fait partie d’une communauté plus large qui lui donne sa force et sa valeur. Faire une entrée à plusieurs permet également de donner une place aux beaux-parents dans les familles recomposées ou de s’appuyer sur le groupe si l’un de vos parents a disparu.

entrée des mariés - pour une cérémonie

Contre

Le rendu peut être un peu plus fouillis. Cette entrée des mariés est nécessairement beaucoup moins centrée sur le couple, elle sera moins solennelle mais beaucoup plus festive !

Et vous ? Quel sera votre choix ? Avez-vous une autre entrée des mariés déjà en tête ? Dites-moi tout dans les commentaires !

Quand nous aurons cent ans : inspiration

Il y a quelques mois j’ai découvert le dernier album de Grand Corps Malade. Tradition fraternelle oblige, j’aime d’office ce qu’il fait mais là j’ai trouvé son idée géniale. Il a demandé à plusieurs artistes, comme Richard Bohringer, Charles Aznavour, Luciole et beaucoup d’autres d’écrire une chanson qui intégrerait cette phrase : « Il nous restera ça ». C’est d’ailleurs le titre de l’album !

bench-1355620_640

En bonne littéraire, je suis assez fan des exercices de style de ce genre et ce que j’ai beaucoup aimé ici, c’est la richesse des thèmes abordés autour de cette seule phrase. Bohringer parle d’un amour, Aznavour de l’écriture et Grand Corps Malade de la construction d’une famille. J’avoue, j’y ai pioché quelques textes pour illustrer une cérémonie laïque et j’avais envie d’en partager un avec vous. Celui de Jeanne Cherhal. Il s’intitule « Quand nous aurons cent ans », ce texte peut aussi bien être lu pendant une cérémonie d’engagement (mariage ou PACS) ou lors d’un renouvellement de vœux. Je vous laisse découvrir et me donner votre avis dans les commentaires.

Quand nous aurons cent ans et cent jours et cent nuits
Que nos petits-enfants auront fait des petits
Quand nos bras d’allumettes s’effriteront d’un coup
Que le poids de nos têtes écrasera nos cous
Que nous restera-t-il pour finir en beauté ?

Quand nous aurons cent ans et de beaux souvenirs
De nos corps s’aimantant comme deux gouttes de cire
Quand la moindre caresse aura l’air d’un cent mètres
Et que la vieille maîtresse aura perdu son maître
Que nous restera-t-il pour finir en beauté ?

Quand nous aurons cent ans dans nos cœurs de sauvages
Dans nos yeux presque blancs nos cheveux de passage
Quand nos cils tomberont comme un arbre à hélices
Que nos jambes n’auront jamais été si lisses

Quand nous auront cent ans et la révolte sèche
Que l’inertie des temps aura brisé nos flèches
Quand la fatalité nous fera dire: tant pis
Et qu’un point de côté nous mettra au tapis

Quand nous aurons cent ans de regards en arrière
Quand ce qui nous attend sera déjà derrière
Quand revenus de tout et dépassés par tous
Nous attendrons surtout une sortie très douce
Que nous restera-t-il pour finir en beauté ?

Il nous restera ça: ton rire qui se faufile
Étincelant, immédiat, entre mes mots futiles
Mon rire qui prend sa source à ton esprit fissa!
J’espère qu’en bout de course, il nous restera ça.

Jeanne Cherhal, « Quand nous aurons cent ans » sur l’album Il nous restera ça de Grand Corps Malade, 2015.

 

Work in progress : le mariage trilingue d’Emilie et Neil

mariage trilingue cérémonie laïqueEmilie et Neil c’est un concentré d’Europe à eux deux : elle est franco-allemande, il est anglais et tous deux vivent à Bruxelles ! Pas mal n’est-ce pas ? 🙂

Alors forcément, lorsqu’on a commencé à penser leur cérémonie, la question des langues a été primordiale. Parmi les proches des mariés, il en est qui ne parlent que leur langue maternelle, et il n’est pas envisageable que ces personnes se sentent exclues pendant la cérémonie. Est-ce que cela veut dire tout traduire ? Non, bien sûr, on risquerait de construire une cérémonie bien trop longue et peu fluide dans son déroulé.

Alors on cherche des solutions ! Notre premier rendez-vous a vu fuser les idées : des plus pratico-pratiques aux plus créatives ! Je ne vous dévoilerai pas toutes les options, d’abord parce que toutes ne sont pas validées, ensuite parce que certaines sont très personnelles, mais voici quelques trucs et astuces pour faire la place à toutes les langues !

D’abord, pensez à la musique et aux chansons. C’est sûrement le moyen le plus simple de faire entendre toutes les langues 😉 Nous aurons la chance d’être accompagnés par une chorale et quelques musiciens pour la cérémonie d’Emilie et Neil, les mariés sont donc en train de piocher dans leur répertoire musical trilingue afin de donner leurs instructions au « band » !

Une des options que nous avons aussi envisagée est de faire prendre la parole à des trios trilingues en variant les modes d’intervention. Par exemple, un des trios peut lire un texte en alternant les langues en fonction des passages. Le but est bien de ne pas traduire mais au contraire de faire sentir la fluidité entre les langues qui s’enchainent dans la lecture. Alors, oui évidemment, tout le monde ne saisira pas l’intégralité du contenu, mais chacun en aura capté un instant. Cette option a de plus l’intérêt d’être facile à mettre en place, il suffit d’envoyer à chacun le passage qui lui a été attribué.

Pourquoi ne pas demander, aussi, à un trio de traduire les discours ou lectures sur des pancartes. Par exemple, la personne qui s’exprimera en allemand, présentera des pancartes pour traduire en allemand ce que diront ses compères en français et en anglais. Ceux-là feront de même avec leur propre langue. On alternera alors les passages entendus et lus sur les pancartes 🙂 Cela nécessite un peu de créativité et de coordination entre les membres du trio mais l’effet peut vraiment être drôle et décalé !

Je vous en dirai plus une fois que nous aurons validé tous les choix, promis ! Je dois avouer que j’étais un peu intriguée par le triple challenge des trois langues dans un temps imparti avec de nombreux intervenants, les choses se présentent bien ! D’abord parce que les mariés sont très investis et ensuite parce qu’au fond, je suis une fille de défis ! Affaire à suivre 🙂

Le dire et le lire

Prononcer ses voeux, déclaration
Copie d’écran Youtube

Vous rappelez-vous ce moment dans Love Actually, où Mark fait sa déclaration à Juliet, qui malheureusement pour lui est la femme de son meilleur ami ?

Si vous avez besoin de vous rafraîchir les idées, c’est ici.

J’adore ce passage – bon en vrai, j’adore ce film dans son intégralité:) – et je pense que la scène des pancartes peut facilement être  reproduite lors d’une cérémonie laïque.

On peut intégrer ce jeu de pancartes à plusieurs moment de la cérémonie, je vous en reparlerai, mais commençons par la déclaration des vœux. Si vous sentez que l’émotion sera trop forte et vous empêchera de parler au moment de prononcer vos vœux, vous pouvez prévoir ce système pour prendre le relais de votre voix. Pensez également à la musique ou à la chanson que vous souhaitez utiliser en fond sonore de cette déclaration visuelle. Émotion garantie !