Le premier rendez-vous cérémonie : comment ça se passe ?

Et un jour on se rencontre

premier rendez-vous cérémonie
© Charles Deluvio

Notre premier rendez-vous cérémonie c’est un peu comme un premier rendez-vous amoureux. On s’est croisés, on a discuté par téléphone ou par mail, et tout à coup on décide de se voir dans un contexte précis. Et comme pour un premier rendez-vous, cela nous permet de voir si la magie opère, si le coup de cœur se confirme. J’arrête là la métaphore amoureuse mais vous voyez l’idée !

On se découvre

C’est toujours un peu impressionnant ces rendez-vous. J’espère que je vais vous plaire, vous comprendre et vous correspondre. J’espère aussi que vous me plairez, que j’aurai envie de vous connaître chaque jour un peu mieux et que le jour de votre cérémonie, on pourra me prendre pour une de vos amies.

premier rendez-vous cérémonie

Alors pendant ce premier rendez-vous cérémonie on s’apprivoise. On lance quelques blagues, on se teste sur des références en musique ou en cinéma. Bref, on crée des mini connivences et j’apprends à me mettre sur votre longueur d’ondes.

L’art de la conversation

Cet art pourrait sembler assez simple pour la bavarde que je suis ! Mais lors d’un premier rendez-vous, je suis aussi un peu plus timide. Alors pour dépasser cela, je vous pose plein de questions ! Elles paraissent parfois en pagaille, comme la conversation que nous entretenons à trois. On parle ainsi de vous, de votre famille, de vos valeurs, de ce qui vous amuse, de ce qui ne vous plait pas du tout. On touche parfois quelques sujets sensibles. Des fêlures familiales, des sujets tabous, des absents qui vous manqueront très fort le jour de votre mariage.

premier rendez-vous cérémonie
© Clem Onojeghuo

Je découvre aussi l’histoire de votre couple évidemment. Vous me racontez votre rencontre, vos envies pour la cérémonie, et me posez toutes les questions qui vous taraudent. Je vous explique tout ce qu’on peut mettre dans une cérémonie et on commence à identifier ensemble ce qui vous correspond dans la foule des options. Parmi elles, il y en a qu’on écarte vite et d’autres qu’on laisse de côté dans un premier temps. Elles auront le temps de mûrir pour les prochains rendez-vous.

premier rendez-vous cérémonie
© Brooke Cagle

Et parfois, si je me sens parfaitement à l’aise, je vous raconte un peu ma vie aussi. Non en fait ça, ça arrive tout le temps. Je suis incorrigible !

On se laisse le temps

Prendre sa décision sur la personne qui va célébrer et préparer la cérémonie n’est pas anodin, loin de là. Notre premier rendez-vous cérémonie est une rencontre, il ne vous engage pas nécessairement. Je n’ai pas besoin d’une réponse tout de suite. Vous réfléchissez, vous en reparlez sans moi et vous me dites ensuite. Je vous laisse ce luxe-là. Et quand vous me dites oui, je fais une petite danse de la joie à mon bureau puis on démarre !

premier rendez-vous cérémonie
© Konstantin Planinski

Je vous envoie le compte rendu de nos échanges ainsi que mon questionnaire sur votre couple. Je n’ai ensuite qu’une hâte : recevoir vos réponses au questionnaire et vous revoir pour notre deuxième rendez-vous !

Un questionnaire pour préparer la cérémonie

Votre couple hier, aujourd’hui et demain

questionnaire pour préparer la cérémonie
© Annie Spratt

Quand je rencontre les couples pour la première fois, on discute, beaucoup. On rit aussi. Très souvent ! Bref, on échange ; et cette première rencontre permet aux futurs mariés de prendre leur décision. Si, après ce rendez-vous, vous me dites oui, je vous envoie un questionnaire pour préparer la cérémonie. Il est centré autour de votre couple et me permet de compléter nos échanges. Bon et je fais aussi une petite danse de la joie, j’avoue !

Ce questionnaire n’est pas seulement un document ludique pour aborder vos envies de cérémonie, c’est un vrai outil qui alimente les différentes étapes de la préparation et de la construction de cette célébration.

Un questionnaire pour aborder la mythologie du couple

questionnaire pour préparer la cérémonie

Lors du premier rendez-vous autour de la cérémonie, on crée de la connivence et de la confiance. On se rencontre au sens fort du terme. Je dirais même que d’une certaine manière on s’apprivoise, on apprend à se connaître. Alors évidemment, on parle du couple mais on parle également beaucoup du mariage. Et par là j’entends les aspects pratiques du mariage. On évoque le nombre d’invités, la décoration, les besoins de sono, le coup de cœur pour le traiteur, j’ai parfois même un aperçu de la robe. Tous ces éléments sont importants et me permettent de m’imprégner de l’univers du couple et de saisir le cadre du mariage.

Il y a aussi beaucoup de choses qui ne sont pas dites mais qui sont sensibles à travers un regard, un sourire, un enthousiasme sur un rituel ou une proposition d’entrée des mariés. Mais j’ai aussi besoin de connaître la mythologie du couple, c’est-à-dire la manière dont chacun ou chacune se représente et présente cette histoire si particulière qui vous unit l’un.e à l’autre. Et le questionnaire pour préparer la cérémonie, ça sert à ça. A prendre le temps de se demander ce qui fait de cette histoire, votre histoire. Et de le partager.

questionnaire pour préparer la cérémonie

On entre alors dans le vif du sujet, dans le récit des sentiments et des anecdotes qui façonnent le couple. Et j’aime bien ce format de l’écrit et de l’asynchrone, car on ne se livre pas de la même manière à l’oral qu’à l’écrit.

Un questionnaire en trois exemplaires

Je demande toujours à mes marié.e.s de remplir le questionnaire d’abord seul.e, puis à deux. C’est important pour moi d’avoir ces deux étapes. En effet, dans les réponses en solo, on abandonne plus facilement les filtres, les mini censures. On se livre juste soi. On évoque aussi parfois des envies profondes individuelles et personnelles ou des idées de surprise pour l’autre.

questionnaire pour préparer la cérémonie
© Christin Hume

La réponse à deux se nourrit ensuite des premières réponses, et elle permet de saisir les lignes directrices de la mythologie du couple et par là, celles qui guideront la cérémonie. En cela, les réponses au questionnaire sont un bel exercice et une vraie source d’inspiration pour le deuxième rendez-vous et les suivants. Mais pas que !

Comme une préparation à l’écriture des vœux

Quand on prépare son mariage, on court après le temps. Il arrive même qu’on se retrouve un peu submergé.e par la logistique et les éléments pratiques. La préparation de la cérémonie et le travail sur les questionnaires sont alors des moments où on ralentit le rythme et où on se reconcentre sur le pourquoi du mariage. Ce sera une grande fête c’est vrai, mais c’est une fête pour célébrer votre histoire d’amour.

questionnaire pour préparer la cérémonie

En demandant à mes marié.e.s de réfléchir à mes quelques questions, je souhaite aussi vous donner l’occasion de prendre un peu de temps pour vous. Un temps concentré sur la cérémonie et le sens que vous donnez à ce mariage. D’ailleurs, c’est drôle – et touchant – car souvent je retrouve certaines phrases du questionnaire dans les vœux le jour J, comme un retour aux sources !

Ma saison commence cette semaine !!

Hâte, hâte, hâte

Le rythme s’accélère cette semaine car je m’apprête à célébrer ma première cérémonie de la saison ! J’aurai le plaisir et l’honneur de marier Stacy et Geoffroy le samedi 3 juin ! C’est tout prêt et c’est encore un peu loin alors on fignole ! Derniers instants de préparation de cérémonie laïque.

préparation de cérémonie laïque

Les mariages de juin

Et ensuite, j’enchaîne ! En juin c’est cinq couples que j’ai le plaisir d’accompagner dans la création de leur cérémonie laïque. Je vous parlerai d’eux bientôt. Oui, je vous en raconterai un peu plus sur tous mes mariés de juin. Pour le moment je préserve leur anonymat et je garde pour moi leurs envies, leurs idées et les surprises qu’on leur réserve !

préparation de cérémonie laïque

Ce que je peux d’ores et déjà vous dire c’est que chacun de ces couples est unique. Je suis vraiment contente de travailler avec des personnes qui viennent d’univers différents, de lieux différents, de classes différentes. Ils ont tous les âges, des parcours de vie variés, des histoires particulières. A chaque fois j’apprends des choses, je me remets en question, je m’adapte et j’adore ça !

Et ça continue les mois suivants, mais ça je vous en parlerai plus tard…

De l’écriture au jour J

C’est assez fou d’arriver enfin à ce qu’on prépare depuis des mois. Nous finalisons les derniers détails, validons cette musique sur laquelle on hésitait, relisons les vœux que chacun a écrit.

Tout prend forme ! Le ballet des interventions se concrétise, les discours sont rodés, je suis sûre que beaucoup répètent dans leur coin. Certains tiennent à apprendre leurs textes par cœur, d’autres sont rassurés en apprenant qu’ils peuvent garder leurs notes avec eux. Il y a les indécis qui hésitent encore sur leur intervention dans la cérémonie, les retardataires et ceux qui ont écrit leur discours depuis des mois.

préparation de cérémonie laïque

Dans la préparation de cérémonie laïque, on ne croise pas seulement un couple mais aussi nombre de ceux qui les entourent. On les découvre sous d’autres angles, on apprend encore mille choses et on cisèle ainsi les derniers mots.

préparation de cérémonie laïque

 

A suivre …

préparation de cérémonie laïque

 

Le mariage trilingue d’Emilie et Neil : la préparation

Les coulisses de la préparation de la cérémonie laïque d’Emilie et Neil !

Notre rencontre

J’ai rencontré Emilie à l’occasion d’un mariage l’aCérémonie laïque E&Nnnée dernière. Comme elle faisait un discours, nous avons échangé par mail, par texto, etc. J’ai été très vite séduite par cette fille belle, intelligente, drôle, gentille, bref le coup de cœur ! Neil, lui, je l’ai rencontré le jour du mariage et je me suis dit que ce couple était vraiment super ! Ils dégagent une aura particulière et en plus ils vivent à Bruxelles, ville que j’aime particulièrement.

Quelques mois plus tard, en visite à Bruxelles justement, j’ai croisé Émilie autour d’un verre et elle m’a annoncé radieuse que Neil l’avait demandée en mariage ! On a donc évidemment papoté mariage, et de tant d’autres choses. C’est début 2016 que j’ai reçu un mail où les futurs mariés m’annonçaient qu’ils avaient choisi de faire une cérémonie laïque et qu’ils souhaitaient la préparer avec moi. Je n’étais pas peu fière, mes premiers clients Pour une cérémonie avaient assisté à mes premiers pas d’officiante et me confiaient l’honneur de les marier, en trois langues en plus. Et oui Neil est anglais, et Emilie franco-allemande (son papa est français et sa maman allemande). Gros challenge, mais challenge accepté avec bonheur !

Préparation de la cérémonie laïque

mariage trilingue pour une cérémonieNotre premier rendez-vous a eu lieu début mars sur Skype et le sujet principal a été la question des langues. Dès le départ Emilie et Neil ont souhaité lier les trois langues dans la cérémonie. Pour eux, il était plus qu’important que personne ne se sente exclu du déroulé de la cérémonie. Je vous en avais un peu parlé déjà et je vous en reparlerai en prenant le temps de détailler chacune des solutions de traduction qu’on a trouvées.

On a envisagé une multitude de possibilités : du powerpoint utilisé comme sous-titrage, à la traduction en direct et en simultané ou aux pancartes résumant les propos. Au final, on a listé toutes les idées, les mariés ont identifié une «team traduction» parmi leurs proches et on a pioché parmi les idées et les amis par la suite.

Des idées et des idées pour la cérémonie

Une fois ces questions abordées on a continué à faire mieux connaissance, à cadrer leurs envies et à échanger nos idées, chacun rebondissant sur celles des autres. C’est bien souvent dans le courant de la discussion ou au moment du compte rendu de nos rendez-vous que certaines idées devenaient des évidences ou au contraire étaient naturellement écartées. On a même des blagues qui sont devenues des idées !

mariage trilingue pour une cérémonie

Dès le départ, le mot d’ordre a été : « pas de frein aux envies », d’abord on identifie tout ce qui fait envie et toutes les personnes qu’on aimerait voir parler. On creuse, et ensuite, seulement, on trie, quitte à devoir couper. C’est ainsi que la première liste d’intervenants comprenait 20 noms (team traduction comprise) auxquels se rajoutait la chorale !

Et pourtant on a réussi à faire tenir en 1h15 une cérémonie en 3 langues avec 6 interventions, 10 intervenants, 6 chansons et évidemment les vœux, les engagements des mariés et le rituel. On ne s’est pas limité et on a trouvé des astuces. Par exemple, on a fusionné deux interventions et décidé de ne pas tout traduire intégralement ; ce qui en plus a permis de garder un rythme dynamique. Bon j’avoue, j’ai aussi un peu mis la pression aux intervenants en définissant un chrono (presque) non négociable pour le temps de parole. Les sœurs d’Emilie en ont même fait une blague pendant la cérémonie

Prendre le temps de préparer la cérémonie

Deuxième mot d’ordre : « on a le droit de changer d’avis ». Il y a les choses qu’on sait et celles sur lesquelles on hésite. Nous avions le luxe d’avoir 7 mois pour préparer la cérémonie, donc les mariés pouvaient mûrir leurs envies et potentiellement revenir sur une décision sans qu’on ait à gérer les changements dans l’urgence. Ils ont pu se dire que le rituel du sable leur convenait moins que celui de l’arbre planté par exemple, ou après réflexion ils ont renoncé à certaines interventions.

Comme on avait le temps, on a aussi pu penser à des surprises pour chacun des mariés : chacun a eu droit à une chanson surprise. Je leur fournissais donc des trames de cérémonies amputées des titres des chansons et mentionnait des « interludes musicaux ». Emilie souhaitait ne pas tout savoir alors que Neil avait l’air plus curieux du déroulé précis, alors je distillais les infos tout en essayant de ne pas trop en dire.

Au final, on a construit une cérémonie qui leur ressemblait où on a mêlé les rires et l’émotion, où plein de gens ont pris la parole et traduit sous des formats différents. Je vous raconte la cérémonie le jour J dans un prochain article !