Blog cérémonie laïque

Eh bien, deux mots de toi m’ont fait le roi du monde – Alfred de Musset

Lecture d’amour du 11 mars 2022

Il est des instants où l’on n’a pas besoin de grands discours. Deux mots, deux petits mots peuvent suffire. Dans ce poème d’Alfred de Musset adressé à George Sand, ces deux mots ne sont pas même énoncés, la simple mention de leur existence redonne place à la lumière.

Vous les prononcez souvent, vous, ces deux mots ?

Je vous embrasse !

PS : Tous les 15 jours, je vous présente une lecture d’amour. Qu’elle soit issue de la littérature, de la chanson, de la poésie, il y a toujours de beaux mots à partager !

Le big bang de l’amour d’Elodie et Raphaël

Cérémonie au château d’Ermenonville

Cérémonie laïque château ermenonville

En ce quasi printemps, j’ai eu envie de me replonger dans une cérémonie merveilleuse : celle d’Elodie et Raphaël. Je vous emmène ?

J’ai rencontré ces deux amoureux au cœur de l’hiver 2019. Même sur Skype et avec une caméra défaillante de leur côté, j’ai senti qu’il allait se passer un truc avec eux. On a beaucoup ri et ils m’ont ouvert leur cœur avec confiance.

Ils arrivaient avec une vraie page blanche ayant découvert le principe de la cérémonie laïque quelques semaines plus tôt. Novices, ils ont néanmoins été vite conquis. Et je vous assure que leur histoire méritait une cérémonie à leur mesure !

Célébrer un amour inattendu

Elodie et Raphaël sont tombés amoureux sans le faire exprès. Ils ont été saisis par « un big bang de l’amour ». Oui, ce sont les mots qu’ils ont utilisés lors de notre premier rendez-vous.

big bang de l'amour

Alors, pendant la cérémonie, on a voulu révélé toute la force de ce « big bang ». En mettant en valeur ses côtés lumineux sans nier le côté bouleversant. Parce que c’est aussi cela leur histoire. Une histoire d’une richesse et d’une densité incroyable. Si j’osais filer la métaphore, je dirais qu’avec ce big bang, ils ont créé une nouvelle planète.

Donner corps à leur(s) famille(s)

A eux deux, Elodie et Raphaël ont quatre enfants. Leur petite dernière venant compléter une jolie famille recomposée. Chacun et chacune y a sa place et sa personnalité. Nos deux amoureux tenaient particulièrement à symboliser l’importance de chacun dans cette grande famille qu’ils ont construite. Que ce soit à travers mes mots, les leurs ou le rituel qu’ils ont choisi. Ils ont également fait un clin d’œil à leurs familles d’origine, y choisissant d’abord trois de leurs quatre témoins.

récit de cérémonie laïque

Ils ont ensuite donné la parole à leurs parents qui nous ont livré des discours très émouvants. Ce n’est pas si souvent qu’on se lance dans l’exercice du discours, qu’on révèle à ses proches toutes ces choses qu’on sait mais qu’on ne se dit jamais, ou pas si souvent. Cela nécessite un petit pas de côté, parfois il faut ouvrir légèrement sa carapace mais les souvenirs qu’on crée avec ces discours sont des trésors. C’était bien le cas le jour de ce mariage.

Des larmes de rire et d’émotion

Il y avait une émotion palpable pendant la cérémonie, beaucoup de choses symboliques s’y sont passées. Un grand costaud a écrasé une larme, des papas ont eu besoin reprendre leur respiration avant de continuer les discours, les mariés ont prononcé des vœux comme j’en entends peu.

cérémonie mariage château ermenonville

C’est vrai, il y a eu tout ça. Mais il y a aussi eu beaucoup de rires, de souvenirs guillerets, de taquineries et quelques anecdotes inavouables ! Parce que des mariés avec une humeur si joyeuse, ne pouvaient pas avoir une cérémonie guidée seulement par l’émotion et le solennel. Merci à eux !

mariage laïque château d'ermenonville

Trois bonnes idées dont s’inspirer

L’arrivée de la mariée en deux temps

arrivée de la mariée

Elodie tenait à entrer au bras de son papa mais elle avait aussi envie de faire participer celui de Raphaël. C’est donc lui qui l’a fait traverser la douve en barque, avant que son père ne vienne la chercher pour la conduire sous l’arche !

entrée de la mariée

Mixer les témoins

Dès le deuxième rendez-vous, Elodie et Raphaël ont décidé d’entremêler leurs témoins pour les discours. Ainsi, nous avons formé deux duos avec, à chaque fois, un témoin de l’un et de l’autre. Une bonne manière de dresser des portraits croisés des mariés et de créer du rythme dans les discours !

Rituel du sable en famille élargie

Pour symboliser la place de chacun et chacune dans la famille, Elodie et Raphaël ont choisi le rituel du sable. Ils ont sélectionné avec application les six couleurs représentant les membres de leur grande famille. Comme la petite dernière avait quatre mois (et dormait paisiblement à ce moment de la cérémonie), c’est sa marraine qui est venue la représenter pour le rituel.

Le témoignage d’Elodie et Raphaël est juste ici !

Aimons-nous toujours davantage – Victor Hugo

Lecture d’amour du 25 février 2022

On a toujours besoin de Victor Hugo. On a toujours besoin de poésie. On a toujours besoin d’amour.

Merci Victor Hugo ! Ce dernier nous appelle, nous exhorte même, à l’amour, ce « cri de l’aurore », cet « hymne de la nuit », dans ce poème tiré des Contemplations. Et, vous savez quoi ? Je crois qu’aujourd’hui, c’est exactement ce dont nous avons besoin. Alors aimons-nous, aimez-vous toujours et encore !

Je vous embrasse !

PS : Tous les 15 jours, je vous présente une lecture d’amour. Qu’elle soit issue de la littérature, de la chanson, de la poésie, il y a toujours de beaux mots à partager !

Les petits détails qui changent tout pour votre cérémonie laïque

Quelques accessoires et astuces pour en profiter le jour J et créer de beaux souvenirs !

© Yoris Photographer

Une cérémonie de mariage, c’est d’abord un moment symbolique et fort en émotion. Je suis d’ailleurs la première à dire que ce qui compte c’est ce qu’on vit et ce qu’on ressent, peu importe le cadre. C’est vrai ! Mais quelques détails pratiques peuvent vous permettre d’en profiter pleinement et d’anticiper de belles images pour vos souvenirs. 🙂

C’est d’ailleurs en ce sens que je prépare toujours une checklist du matériel et des points d’attention aux couples que j’accompagne !

Prévoyez de jolis sièges pour vous asseoir

Je me répète sur ce sujet mais vraiment, c’est important : asseyez-vous pendant la cérémonie !  Mesdames, souvent vous portez des talons, est-ce bien la peine de vous infliger une heure debout avant de commencer la fête ? Vous avez bien le temps d’avoir mal aux pieds !

Et au-delà de ces considérations, vous serez tous les deux plus concentrés, plus à l’aise en étant assis. Vous entrerez plus facilement dans votre bulle et cela vous évitera de danser d’un pied sur l’autre parce que vous ne savez pas quoi faire de votre corps 😉

prévoir des sièges pour les mariés
© Aurélien Bretonnière

NB : cet argument vaut aussi pour vos invités, parfois tout le monde ne peut pas s’asseoir faute de place suffisante. On a alors souvent un petit rang du fond plus turbulent et moins attentif…

Pensez aux mouchoirs !

J’en ai toujours une boite à proximité lorsque je célèbre un mariage ! Cela me permet de voler au secours des personnes submergées par les émotions, des marié.e.s aux invité.e.s. Vous pouvez aussi en prévoir de votre côté ou confier cette mission à l’un ou l’une de vos témoins.

© Franck Torralba

Et pour remplacer les mouchoirs en papier, pourquoi ne pas vous offrir de beaux mouchoirs brodés comme ceux de la délicate marque Cousu.

Et si vous aviez de jolis carnets pour vos vœux ?

Les copains et copines photographes vous le diront mieux que moi : la grande feuille A4 devant les mariés au moment des vœux, c’est un peu dommage. Cela n’enlève en rien la force de vos mots ni la beauté du moment, mais quand vous regarderez vos photos, vous pourriez vous dire « ah tiens, dommage ». Donc, petit conseil : essayez d’écrire vos vœux sur un joli carnet ou a minima de les imprimer sur un format A5, plus discret 😉

© Aurélien Bretonnière

Songez aux voiles d’ombrage ou aux chapeaux

On adore les cérémonies en extérieur, mais gare aux insolations en cas de beau temps ! Je vous pose toujours la question du plan B en cas de pluie, mais celle du « plan ombre » en cas de soleil intense est, elle aussi, très importante.

© Pierre Atelier

Plusieurs options sont possibles : on trouve un espace à l’ombre, on tend des voiles d’ombrage ou on utilise des parasols, on prévoit des chapeaux et des éventails pour tout le monde. Quel que soit votre choix, le principal est que chaque personne puisse être pleinement présente à la cérémonie sans se sentir gênée par la canicule.

Cachez ces enceintes que je ne saurais voir

Ce n’est pas grave si on le voit mais c’est quand même mieux si on ne les voit pas ! À chaque cérémonie, je fais un check enceintes en arrivant et, bien souvent, je demande au DJ s’il est possible de les pousser un peu 🙂

Bien sûr, il faut trouver le bon compromis pour que le son reste optimal et qu’on profite de la musique, mais a minima assurez-vous que les enceintes (ou le DJ), ne soient pas juste derrière les mariés ou derrière le pupitre. Idem pour les caméras fixes des vidéastes d’ailleurs. Vos photos n’en seront que plus belles !

Des conseils et des détails pratiques, je pourrais vous en donner encore plein. Ils dépendent aussi des choix que vous ferez pour votre cérémonie, des rituels que vous réaliserez et de la configuration des lieux, d’où l’intérêt de la check-list personnalisée dont je vous parlais en début d’article !

Pas les mots – Yves Jamait

Lecture d’amour du 11 février 2022

« On se dit pas les mots, on se comprend quand même. On se dit pas je t’aime, on se dit bien plus bon. »

Et si dans une déclaration d’amour, ou d’amitié comme ici dans ce texte d’Yves Jamait, vous preniez le temps de verbaliser les évidences, de mettre des mots sur ces silences qui signifient tellement pour vous ?

Vous n’imaginez pas la force de cette seule évocation. Un discours prononcé lors d’une cérémonie laïque, une lettre offerte à un.e ami.e, c’est l’occasion de se dire tout ce qu’on sait mais qu’on ne se dit jamais. Et je vous assure que ça vaut le coup de le dire !

Franchement, après avoir entendu ce texte, vous n’avez pas envie d’aller dire à vos ami.e.s à quel point vous les aimez ? Alors, allez-y, il est toujours l’heure de le faire !

Je vous embrasse !

PS : Tous les 15 jours, je vous présente une lecture d’amour. Qu’elle soit issue de la littérature, de la chanson, de la poésie, il y a toujours de beaux mots à partager !

Les trois meilleures décisions de ma vie

Il est toujours l’heure de célébrer ses fiertés !

© Sabine Greppo

Avec une de mes clientes, on discutait dernièrement de l’importance de reconnaitre et de célébrer les choses qui nous mettent en joie. Cet échange m’a donné envie de revenir sur trois grandes et géniales décisions dans ma vie !

Choisir la philo pour mes études supérieures

J’ai longuement hésité entre les lettres, l’histoire et la philo et je n’imaginais pas à quel point mon choix allait influer autant sur ma vie et la manière dont je la mène. Cette culture philosophique me porte et constitue une base solide où ancrer mes réflexions et mes idées, des plus intellos aux plus quotidiennes.

C’est devenu une part indissociable de moi, je cherche toujours le pas de côté qui me permet de réinterroger les évidences, je pose et je me pose mille questions, rien n’est jamais figé. C’est parfois inconfortable mais souvent passionnant et, chaque jour, je me félicite d’avoir osé y aller !

© Rey Seven

Devenir officiante de cérémonie laïque

C’était une folie et c’était la plus belle des folies ! J’ai quitté mon super boulot dans un bureau pour créer des cérémonies de mariage :-). À l’époque, ce format était encore confidentiel, mais j’étais sûre qu’il prendrait de l’ampleur. Je savais que cela correspondait à un vrai mouvement de fond dans la société : être plus en accord avec soi-même et ses convictions, allier sincérité et originalité ; je sentais aussi que c’était un milieu, un esprit dans lequel je pourrais déployer mes ailes.

Six ans après, je suis convaincue d’avoir eu raison ! Même après deux ans de covid, je sais que je suis au bon endroit. Là où mes planètes s’alignent. Et, je crée bien plus que des cérémonies avec les couples que j’accompagne : ces parenthèses-là deviennent des souvenirs incroyables.

© Samantha Pastoor

M’installer en Bourgogne et monter un projet immobilier

À 33 ans, j’ai quitté Paris et je me suis jetée dans l’inconnu à travers un projet monstrueux pour mes petites épaules : créer trois logements et une maisonnette des invités dans une maison abandonnée depuis des décennies. Les banques étaient plus que frileuses (vive le statut d’entrepreneuse – célibataire en plus !), mais une a été plus joueuse que les autres. J’ai tremblé en 2019, tangué en 2020 mais 2021 a vu le projet aboutir et ça fonctionne !!

Je suis extrêmement fière de cet accomplissement et surtout très heureuse de ma nouvelle vie ! Car au-delà du gros projet travaux, c’était un projet global : vivre à la campagne, me rapprocher de ma famille, recevoir du monde à la maison régulièrement, moi qui adore jouer les hôtesses, et ralentir le rythme aussi. Bon sur ce point, c’est raté mais je crois que j’aime ma vie quand elle est très en mouvement !

© Emilie Goulier

Et maintenant ?

Il y a les décisions qui changent une vie, celles qui changent une année, on ne sait jamais quel impact elles auront au moment où on les prend. La prochaine grande décision est encore à venir, à imaginer et à tester. J’ai hâte !

Et vous, quelles sont les grandes (ou petites) décisions qui rendent votre vie plus belle, plus folle, plus joyeuse ?

Demain l’aube… – Thomas B. Reverdy

Lecture d’amour du 28 janvier 2022

Les amours qui durent m’émeuvent autant que les débuts. Ils ont cette force d’embrasser le temps qui passe à bras le corps, sans le nier mais au contraire en le célébrant.

C’est, au-delà de sa poésie douce et calme, ce qui m’a touchée dans le texte que je vous présente aujourd’hui. Je l’ai trouvé dans le 1, cet hebdomadaire si chouette !

Il y est question d’une aube, une nouvelle aube, de la possibilité chaque jour de créer le renouveau. Rien que cette idée est belle, non ?!

Sur ce, je vous embrasse !

PS : Tous les 15 jours, je vous présente une lecture d’amour. Qu’elle soit issue de la littérature, de la chanson, de la poésie, il y a toujours de beaux mots à partager !

Comment s’installent les mariés pendant la cérémonie laïque ?

Organiser l’espace de la cérémonie

© Sweet Ice Cream Wedding

Lorsqu’on imagine sa cérémonie laïque, on a bien sûr les grandes lignes côté installation. A priori, l’assemblée sera de part et d’autre d’une allée face à l’espace de la cérémonie où seront installés les mariés, le pupitre et l’arche. C’est vrai mais si on allait plus loin ?

En effet, rien n’est figé pendant la cérémonie, vous pouvez tout à fait changer de place en fonction des moments, par exemple, et les options d’installation sont toujours nombreuses !

Préambule : un conseil, prévoyez des sièges pour vous

© Aurélien Bretonnière

Vous hésiterez peut-être mais je vous recommande grandement de vous asseoir pendant la cérémonie. Rester debout 45 minutes ou plus, c’est long et souvent inconfortable 😉

Vous vous lèverez pour les vœux, lors du ou des rituels, et quand vous embrasserez vos proches après leur discours. Mais le reste du temps, pour profiter à fond de la cérémonie, vous serez ravis d’être assis, vous verrez.

© Lucie Atlan

Pour vos sièges, j’ai une petite préférence pour un petit canapé ou des chaises qui vous permettent d’être physiquement proches l’un de l’autre. Après les fauteuils Emmanuelle, c’est très joli aussi mais plus compliqué pour se faire un câlin 😉

Où s’installer pendant les interventions des proches et de l’officiante de cérémonie

Une des premières questions à vous poser est de savoir si vous voulez être face ou dos à l’assemblée. Certains couples, plus pudiques et/ou ayant envie de vivre intensément les discours de leurs proches et de l’officiante, préfèrent installer leurs sièges dos à l’assemblée. Dans ce cas, ils sont au centre de l’espace, face à l’officiant et aux intervenants.

© Juan Pablo Rodriguez

D’autres couples veulent pouvoir regarder à la fois leurs invités et les personnes qui font un discours. Ils se placent alors soit au centre de l’espace, soit sur un côté en s’installant de 3/4. Ainsi, ils ouvrent leurs regards à tout le monde.

Vous pouvez avoir envie de profiter de votre arche de cérémonie pour créer un joli décor autour de vous. C’est effectivement une bonne idée, mais vous pouvez aussi choisir de garder l’arche pour les discours de vos proches et vos vœux ! Comme toujours, c’est à vous de voir 🙂

© Thibault de Puyfontaine

Ma préférence (et ce n’est que la mienne !) : quand l’arche est au centre, les mariés de 3/4 face sur un des côtés de la cérémonie, les proches et l’officiante de l’autre côté. Ainsi, les mariés peuvent à la fois échanger des regards avec les personnes qui font un discours mais aussi avec leurs proches assis dans les rangs 🙂 Et l’arche les accueille pour les moments symboliques (rituels, vœux, échange d’alliances).

Pendant les engagements (échanges de vœux et d’alliances)

Les engagements, c’est votre moment ! Cette étape constitue souvent la raison d’être de la célébration. C’est pourquoi, je vous invite à vous placer au centre de l’espace de la cérémonie, pour laisser toute sa place à l’expression de votre amour 🙂 Mais là encore, on peut varier les plaisirs !

Une de mes mariées, très timide (et un peu stressée), avait peur d’être tétanisée si elle devait se lever pour prononcer ses vœux. Elle et son mari sont donc restés assis sur leur canapé pour un échange de vœux en toute intimité. Le moment était très beau et elle a pu dire ses vœux jusqu’au bout !

© Capucine Petit

Certaines personnes utilisent le pupitre, comme l’ont fait leurs proches pour leurs discours. Cela peut être rassurant d’avoir un élément sur lequel poser sa feuille ou son carnet. Je comprends ce choix même s’il me semble un peu « protocolaire ». On perd un peu en intimité et le pupitre est moins joli sur les photos, mais on a le droit quand même !

Ma préférence (et ce n’est que la mienne !) : les mariés viennent se placer au centre, devant l’arche, leurs sièges ayant été éloignés. Ils se placent l’un face à l’autre et entrent dans leur bulle amoureuse le temps des vœux. Les photos sont magnifiques, l’ensemble des invités les voit bien et, eux, les yeux dans les yeux, ne voient que leur aimé.e !

© Lucie Atlan

Et vous alors ? Comment vous installerez-vous pour votre cérémonie ?

Premier baiser – Cécile Coulon

Lecture d’amour du 14 janvier 2022

« Tu ne m’as rien demandé le jour où nous nous sommes embrassées », c’est ainsi que s’ouvre ce poème tiré du recueil noir volcan de Cécile Coulon. Elle ne lui a rien demandé, c’est vrai mais il y a tant à dire de ce baiser, sur ce baiser.

Je me suis dit que ce poème pouvait vous inspirer pour la vie de tous les jours, car on a toujours besoin d’amour 😉, mais aussi pour réfléchir à vos vœux en repartant du début, du tout début de votre histoire, et de ce qu’il annonçait déjà sans que vous en ayez conscience.

Fermez les yeux, et revivez ce premier baiser, celui qui vous a « fêlé la poitrine » et permis à l’amoureux.se d’y entrer. Alors c’était comment ?

PS : Tous les 15 jours, je vous présente une lecture d’amour. Qu’elle soit issue de la littérature, de la chanson, de la poésie, il y a toujours de beaux mots à partager !

Quelle est la valeur d’une cérémonie laïque ?

La cérémonie laïque : à quoi ça sert ?

valeur d'une cérémonie laïque
© Tom Pumford

Vaste question que celle de l’utilité et de la valeur d’une cérémonie laïque. Je dirais bien que ça ne sert à rien ! Et que c’est pour ça que c’est bien. Que c’est beau. Que c’est fort. *

La seule valeur de la cérémonie est symbolique. C’est là aussi la marque de son intensité. A la mairie, on touche à la valeur légale, lors d’une cérémonie religieuse, c’est la reconnaissance de l’union devant son dieu et selon ses règles qui prévaut. Lors d’une cérémonie laïque, on change de cadre ; et de règles.

La symbolique de la cérémonie laïque

Parler de la symbolique de la cérémonie, c’est revenir à la symbolique du mariage mais de ce mariage-là. Celui qui unit ces deux personnes-là, à ce moment précis. C’est mettre en lumière ce qui a convaincu ces deux êtres de passer le pas.

valeur d'une cérémonie laïque
© Carly Rae Hobbins

Si l’on ne parle pas ici de valeur légale ou religieuse, la valeur d’une cérémonie laïque rejoint celle des autres formes. Elle souligne et symbolise l’union et l’engagement que chacun.e prend envers l’autre. Cela peut se manifester par des actes symboliques comme les rituels mais aussi simplement à travers les mots. Ceux prononcés au moment des vœux ou de l’échange des alliances.

Le partage de ses propres valeurs

valeur d'une cérémonie laïque
© Redd Angelo

Lors d’une cérémonie d’engagement on s’engage avec la personne qu’on aime, on échange des symboles mais on dit aussi beaucoup de soi et de son couple. C’est, selon moi, ce qui fait la grande valeur d’une cérémonie laïque, ce qui en fait un moment si particulier.

La cérémonie permet bien sûr de clamer haut et fort son amour pour sa moitié. Mais c’est aussi l’occasion de mettre en lumière les choses qui nous touchent, les valeurs qui nous tiennent à cœur. Comme le partage, l’amour qu’on porte aux siens, ou l’importance de respecter les croyances de chacun. J’ai, par exemple, beaucoup de mariés qui tiennent à rendre hommage à plusieurs religions, à différentes manières de vivre sa foi lors de leur cérémonie de mariage.

On n’a pas si souvent l’occasion de pouvoir dire à tous ses proches : je suis cette personne, nous sommes ce couple et voilà ce qui fonde notre union et notre famille. Profitez-en !

Un sacré créé par l’assemblée des gens qu’on aime

Pour moi le sacré n’est pas à chercher seulement du côté du religieux ou du spirituel. Il peut être simplement porté par le fait de réunir ceux qui comptent. Et ceux pour qui vous comptez.

valeur d'une cérémonie laïque
© Tom Pumford

Leur seule présence crée cette atmosphère sacrée et donne sa valeur à la cérémonie. Chacun et chacune, par sa présence, atteste de l’union de deux êtres qui se marient ce jour-là. Chacun est partie prenante et témoigne des engagements qui sont pris ce jour-là. Le sacré se cache aussi ici selon moi.

Et vous, quelle valeur attribuez-vous à la cérémonie laïque ?

 

* Mon prof de philo de prépa n’en disait pas moins au sujet de la philo, et j’adorais cette réponse !