Comment s’installent les mariés pendant la cérémonie laïque ?

Organiser l’espace de la cérémonie

© Sweet Ice Cream Wedding

Lorsqu’on imagine sa cérémonie laïque, on a bien sûr les grandes lignes côté installation. A priori, l’assemblée sera de part et d’autre d’une allée face à l’espace de la cérémonie où seront installés les mariés, le pupitre et l’arche. C’est vrai mais si on allait plus loin ?

En effet, rien n’est figé pendant la cérémonie, vous pouvez tout à fait changer de place en fonction des moments, par exemple, et les options d’installation sont toujours nombreuses !

Préambule : un conseil, prévoyez des sièges pour vous

© Aurélien Bretonnière

Vous hésiterez peut-être mais je vous recommande grandement de vous asseoir pendant la cérémonie. Rester debout 45 minutes ou plus, c’est long et souvent inconfortable 😉

Vous vous lèverez pour les vœux, lors du ou des rituels, et quand vous embrasserez vos proches après leur discours. Mais le reste du temps, pour profiter à fond de la cérémonie, vous serez ravis d’être assis, vous verrez.

© Lucie Atlan

Pour vos sièges, j’ai une petite préférence pour un petit canapé ou des chaises qui vous permettent d’être physiquement proches l’un de l’autre. Après les fauteuils Emmanuelle, c’est très joli aussi mais plus compliqué pour se faire un câlin 😉

Où s’installer pendant les interventions des proches et de l’officiante de cérémonie

Une des premières questions à vous poser est de savoir si vous voulez être face ou dos à l’assemblée. Certains couples, plus pudiques et/ou ayant envie de vivre intensément les discours de leurs proches et de l’officiante, préfèrent installer leurs sièges dos à l’assemblée. Dans ce cas, ils sont au centre de l’espace, face à l’officiant et aux intervenants.

© Juan Pablo Rodriguez

D’autres couples veulent pouvoir regarder à la fois leurs invités et les personnes qui font un discours. Ils se placent alors soit au centre de l’espace, soit sur un côté en s’installant de 3/4. Ainsi, ils ouvrent leurs regards à tout le monde.

Vous pouvez avoir envie de profiter de votre arche de cérémonie pour créer un joli décor autour de vous. C’est effectivement une bonne idée, mais vous pouvez aussi choisir de garder l’arche pour les discours de vos proches et vos vœux ! Comme toujours, c’est à vous de voir 🙂

© Thibault de Puyfontaine

Ma préférence (et ce n’est que la mienne !) : quand l’arche est au centre, les mariés de 3/4 face sur un des côtés de la cérémonie, les proches et l’officiante de l’autre côté. Ainsi, les mariés peuvent à la fois échanger des regards avec les personnes qui font un discours mais aussi avec leurs proches assis dans les rangs 🙂 Et l’arche les accueille pour les moments symboliques (rituels, vœux, échange d’alliances).

Pendant les engagements (échanges de vœux et d’alliances)

Les engagements, c’est votre moment ! Cette étape constitue souvent la raison d’être de la célébration. C’est pourquoi, je vous invite à vous placer au centre de l’espace de la cérémonie, pour laisser toute sa place à l’expression de votre amour 🙂 Mais là encore, on peut varier les plaisirs !

Une de mes mariées, très timide (et un peu stressée), avait peur d’être tétanisée si elle devait se lever pour prononcer ses vœux. Elle et son mari sont donc restés assis sur leur canapé pour un échange de vœux en toute intimité. Le moment était très beau et elle a pu dire ses vœux jusqu’au bout !

© Capucine Petit

Certaines personnes utilisent le pupitre, comme l’ont fait leurs proches pour leurs discours. Cela peut être rassurant d’avoir un élément sur lequel poser sa feuille ou son carnet. Je comprends ce choix même s’il me semble un peu « protocolaire ». On perd un peu en intimité et le pupitre est moins joli sur les photos, mais on a le droit quand même !

Ma préférence (et ce n’est que la mienne !) : les mariés viennent se placer au centre, devant l’arche, leurs sièges ayant été éloignés. Ils se placent l’un face à l’autre et entrent dans leur bulle amoureuse le temps des vœux. Les photos sont magnifiques, l’ensemble des invités les voit bien et, eux, les yeux dans les yeux, ne voient que leur aimé.e !

© Lucie Atlan

Et vous alors ? Comment vous installerez-vous pour votre cérémonie ?

Les vœux des mariés dans la cérémonie laïque

Prononcer ses vœux

prononcer ses voeux
Photo by One Wedding sur Unsplash

Sur la vaste question du déroulé d’une cérémonie laïque, je voudrais m’attarder aujourd’hui sur le sujet des vœux. Quand les prononce-t-on et comment ça se passe ? À cette question, comme à tant d’autres, je serais tentée de répondre « à votre guise » car le principe de la cérémonie laïque, c’est de faire comme on veut. Néanmoins, pour vous guider un peu, voici quelques explications !

C’est quoi les vœux ?

prononcer ses voeux
Photo de Patrick Zacharias sur Unsplash

Commençons par une définition ! On entend le plus souvent par vœux, le discours que chacun ou chacune a écrit à l’autre et qui sera lu pendant la cérémonie. Dans ces vœux, on peut se dire tout son amour, évoquer ses souvenirs et parler de l’avenir. C’est l’occasion de signifier son engagement à travers ses propres mots et de s’adresser à l’autre devant les invités pour exprimer les promesses liées à cette union.

Si le plus souvent, les vœux sont écrits par les marié.e.s en personne, rien n’empêche de reprendre un poème ou un texte qui exprime ce que vous ressentez. Vous pouvez aussi simplement vous inspirer des promesses qu’on retrouve dans les phrases d’engagement traditionnelles. Rien de tel qu’un « je te promets de t’aimer jusqu’à ce que la mort nous sépare » ou une chanson ! C’est vous qui choisissez !

Doit-on prononcer des vœux pendant une cérémonie laïque ?

Par là j’entends « est-on obligé de faire des vœux ? ». Grande question. On me la pose régulièrement et ma réponse est sans appel : NON ! Il n’y a aucune obligation pendant une cérémonie laïque, et encore moins celle-ci. Si vous considérez que ces promesses sont de l’ordre de votre jardin secret, si vous considérez que les phrases échangées au moment de l’échange de vos alliances suffisent ou si vous n’avez simplement pas envie, faites comme vous le sentez.

Et si vous avez envie d’échanger vos vœux seulement entre vous, c’est aussi tout à fait possible. Certains couples choisissent de se remettre une lettre pendant la cérémonie, que chacun lit en silence. D’autres préfèrent, se dire ses vœux dans l’intimité d’un moment seulement à deux, c’est évidemment aussi une option. D’autres glissent leurs vœux dans une boîte à souvenirs ou dans un coffret lors du rituel du vin scellé ; sans les prononcer mais comme une promesse secrète qui sera dévoilée dix ans après lors de l’ouverture du coffre. Il y a mille et une façons de s’engager et de se le dire, choisissez la vôtre !

prononcer ses vœux
Photo by Sweet Ice Cream sur Unsplash

Quand prononcer ses vœux ?

Si vous avez décidé de prononcer des vœux, vous pouvez vous poser la question du Quand. Souvent, les vœux sont prononcés juste avant ou juste après l’échange des alliances. Cela constitue le moment de ce que j’appelle « les engagements ». Avant les alliances, ils introduisent la symbolique des anneaux qui lient à l’être aimé ; après les alliances, les vœux viennent confirmer le symbole.

prononcer ses voeux
Photo de Wu Jianxiong sur Unsplash

Mais vous pouvez aussi décider de casser cet enchaînement et de prononcer vos vœux à un autre moment. Pourquoi ne pas introduire la cérémonie par vos vœux, par exemple ? En ce cas vous donnez le ton et commencez la cérémonie par sa seule raison d’être : votre amour l’un.e pour l’autre.

Vous pouvez aussi choisir de ponctuer la cérémonie par vos vœux, comme Gwenaëlle et Nicolas qui ont décidé de prononcer leurs vœux à des moments différents. Il n’y a pas eu de moment-vœux, mais deux étapes dans la cérémonie où l’un puis l’autre ont affirmé leur engagement et leur amour. Vous pouvez même terminer la cérémonie par vos vœux en en profitant pour y glisser un mot de remerciement aussi pour vos invités !

prononcer ses voeux
Photo de Jeremy Wong sur Unsplash

C’est à vous de choisir, à vous de ressentir ce qui vous conviendra le mieux. A vos vœux !

Quels thèmes aborder lors d’une cérémonie laïque ?

Alors bien sûr oui, on parle d’amour lors d’une cérémonie laïque et on se promet d’honorer l’engagement pris en ce grand jour ! On parle de famille : celle qu’on a créée, celle qu’on créera, celle qui nous entoure pendant la cérémonie.

On parle du temps, celui qui est passé depuis notre première rencontre et celui – le plus long possible – qu’on passera ensemble. On peut alors parler de vieillir, de grandir ensemble.

Mais on peut parler de tellement de choses, de tellement de valeurs qui nous tiennent à cœur, qu’elles soient énoncées clairement ou non d’ailleurs. Il y a la joie qui émane de l’assemblée, le bonheur qu’on se souhaite, l’envie de le partager. Oui on peut aussi parler de partage, d’amitié, de confiance. Et en fonction de son histoire, on peut évoquer le courage, la lutte des classes ou la danse !

Non je ne m’égare pas, c’est ça une cérémonie laïque : ce moment où on décrit ce qui nous tient à cœur. Parlez et faites parler de vos passions, de ce qui vous fait rire, des voyages dont vous rêver, que ceux-ci se situent au niveau des horizons exotiques de la Patagonie ou de cet intense périple d’une vie entière passée à deux.

On peut aussi mentionner l’absence lors d’une cérémonie d’engagement, notamment celle de ceux qui nous ont quittés trop tôt pour nous voir nous unir. A chacun alors de décider d’y faire allusion ou pas, mais je vous assure qu’on peut rendre un hommage joyeux à ceux qu’on aurait aimé avoir près de soi.

La liste est non exhaustive évidemment ! Et vous quels thèmes, quelles valeurs illustreront votre cérémonie ?

Les duos

Tina et Ike Turner, La Boétie et Montaigne, Céline Dion et Garou, Eric et Ramzy, on adore les duos ! Mais pourquoi ?

Parce que chacun souligne les qualités, mais parfois aussi les défauts de l’autre. La dynamique, alors, est encore plus drôle, plus forte ou plus émouvante. En duo, on se soutient également, on vient au secours de l’autre en cas de trou de mémoire ou de panique à bord et on développe une complicité à toute épreuve !

Pensez-y lorsque vous dressez la liste des personnes que vous souhaitez voir intervenir au cours de votre cérémonie laïque.

  • Une maman intimidée et émue sera sûrement plus à l’aise si elle peut s’appuyer sur une autre maman dans la même situation. Si elles préparent leur intervention ensemble, ce sera aussi une bonne excuse pour faire connaissance avant le jour de votre mariage.
  • Votre meilleur-e ami-e de lycée pourrait construire un duo détonant avec votre collègue préféré-e pour dresser un portrait de vous à deux voix. Il sera amusant de comparer les deux points de vue et de voir si la description laisse imaginer la même personne.
  • Si les témoins de chaque marié écrivent ensemble le portrait chinois de votre couple, ne pensez-vous pas qu’ils feront des émules et feront rire l’assemblée ?

Amusez-vous à créer des duos, des plus évidents aux plus fous ! S’il est certain que vos deux meilleurs amis feront un duo parfait, pensez aussi que la grand-mère poule de l’un d’entre vous peut tout à fait s’entendre avec la cousine espiègle de l’autre, comme un papa sérieux avec le copain fan de jeux de mots débiles.

Le point commun de tous ces duos, même les plus improbables, c’est vous et l’envie qu’ils auront de vous faire plaisir. N’oubliez jamais ce principe de base ! Vos invités et plus encore les participants à la cérémonie sont toujours là pour construire avec vous une journée inoubliable. Alors laissez parler vos envies et vos défis 😉