Le goût des merveilles – une déclaration

Ecrire ses vœux :  s’inspirer du film Le goût des merveilles

Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion de croiser ce film au cinéma ou ailleurs. Si ce n’est pas le cas, je vous invite grandement à aller à la rencontre de ses personnages. C’est tout à fait mon genre de film avec des l’émotion et de la paysannerie mêlée à de la poésie. C’est déjà pas mal mais il n’y a pas que ça ! Allez voir, vous me direz !

Dans Le goût des merveilles, Pierre, fait en quelques mots une très jolie déclaration à Louise. Moi qui ai tendance à pleurer devant les pubs, à chaque fois que je revois cette scène, j’ai les larmes aux yeux. Et quand je l’ai vu la première fois je me suis dis que cela ferait des vœux parfaits lors d’une cérémonie laïque.

Comme je n’ai pas réussi à trouver l’extrait précisément pour vous montrer la vidéo, vous serez obligés de regarder le film en entier !

le-gout-des-merveilles

Pierre ne dit que ça, et il dit tout ça :

Je ne vais pas m’en aller, (…), je ne vais pas vous laisser toute seule. Je me sens beaucoup mieux quand vous êtes là. Quand vous n’êtes pas là j’ai l’impression que je vais tomber, que je vais partir en morceaux. Mais quand vous êtes là je suis bien, je sais où je suis. Quand vous êtes là je suis là.
(…)
J’aimerais que vous soyez là tout le temps, vous voir, vous revoir. (…)

Je craque ! Et vous ?

 

On avait dit jamais – Julie et Sofiane

Et si finalement on avait le droit de changer d’avis ?

Ancien allergique au mariage, Sofiane est pourtant en train de prononcer ses vœux et d’y trouver un bonheur fou !

J’ai toujours dit jamais.

J’ai toujours dit « pas de mariage, je ne m’y retrouve pas. Il y a tant d’autres manières de s’engager, tant de possibilités de vivre à deux. Pas la peine de signer un morceau de papier à la mairie ! »

Je me suis même dit que j’avais trouvé la bonne quand je t’ai entendu dénoncer la tyrannie du mariage, des bébés, du labrador et du monospace. Jackpot me suis-je dit, elle est belle, intelligente, drôle et si parfaite qu’elle ne voudra même pas de marier !

Alors, on avait dit jamais.

Et puis il y a la vie. La disparition de deux êtres très chers, les naissances de bébés chez des couples qui ne devenaient pas si ennuyeux. Les réflexions sur notre statut de quasi inconnus l’un pour l’autre aux yeux de la loi. Oui, il y a eu un peu tout ça.

J’ai commencé à me dire que peut-être, on pourrait se marier. Pour se protéger, pour faire reconnaître légalement notre amour et notre union. Que peut-être on serait des mariés différents des autres.

Et comme toujours, tu as été mon double.

On avait dit jamais et pourtant on l’a fait.

On l’a signé avant-hier ce papier qui reconnait qu’on s’aime et qu’on est une équipe. On l’a signé et je suis si heureux. On l’a signé, et j’ai ce sourire aux lèvres depuis déjà 48h.

J’avais dit jamais et me voilà marié. Marié à une femme exceptionnelle dont je suis fier de porter le nom.  Marié à la seule femme qui pouvait devenir mon épouse. Julie, tu es celle par laquelle mes jamais deviennent des peut-être puis des réalités. Je nous souhaite encore tellement de jamais à réaliser. Je t’aime.

NB : sauf mention contraire, tous les modèles de la catégorie « Vœux et discours » sont le fruit de mon imagination. Comme on dit dans les films, « toute ressemblance avec des personnes réelles …. » :)

Pudeur et sobriété

letter-447577_1920Discrète et réservée, Fatou a longtemps cherché ses mots au moment de rédiger ses vœux. Pour s’aider, elle est partie d’une formulation classique. C’est à partir de ce cadre qu’elle a pu partager l’intensité de son émotion avec Adel.

Moi, Fatou, je te prends toi, Adel, pour époux.
Je promets de t’aimer tous les jours de ma vie.
Je m’engage avec toi devant cette assemblée réunie.
Je serai à tes côtés dans la joie et dans la douleur, dans la santé comme dans la maladie.
Avec toi, je ferai de notre maison un foyer.
Je serai fière de devenir la mère de tes enfants.
Je deviens ta femme, tu deviens mon mari.
Cette alliance en témoigne, cette alliance nous unit.
Accepte-la en gage de mon amour et de mon admiration pour toi.

 

NB : sauf mention contraire, tous les modèles de la catégorie « Vœux et discours » sont le fruit de mon imagination. Comme on dit dans les films, « toute ressemblance avec des personnes réelles …. » :)

Préparer ses vœux : comment commencer ?

Ça y est, on y est. Le mariage approche à grands pas. Tout est prêt ou presque. Il ne reste que vos vœux. Vous êtes face à votre feuille ou votre ordinateur. Vous avez, évidemment, tant de choses à lui dire mais impossible de les mettre par écrit.

Conseil de littéraire : commencez d’abord par écrire tout ce qui vous passe par la tête. Sans filtre. Vous trierez après. Cela peut être le résumé de votre première rencontre, une anecdote qui vous fait toujours rire, un tic de langage, un rêve à deux. Mais aussi votre soirée de la veille, sa tête au réveil, son plat préféré, etc.
Si vous deviez faire son portrait chinois, que répondriez-vous ? Si une personne inconnue vous demandait comment il-elle est, quels seraient les mots que vous utiliseriez ? Si vous deviez expliquer votre conviction profonde d’avoir trouvé la bonne personne, comment vous exprimeriez vous ?
Jetez toutes vos réponses sur le papier. Toutes. Même les plus inavouables, celles-là on verra après comment les cacher ou les enrober dans le texte final.

Ne cherchez pas immédiatement la bonne formule ou le texte le plus émouvant. En même temps, si l’inspiration vous emporte ne vous frustrez pas 😉 Mais si vous hésitez, si vous raturez, ce n’est pas inquiétant. Ecrivez, effacez, biffez, c’est aussi ça qui donnera un ton personnel à vos vœux, c’est aussi ça qui reflétera l’engagement que vous prenez ce jour-là.