Quatre astuces pour rédiger ses vœux

Guide d’écriture pour vos vœux

Astuces pour rédiger ses voeux
© Hannah Olinger

Angoisse de la page blanche quand tu nous tiens, on ne répond plus de rien ! Mais rassurez-vous, je vais vous aider et vous dévoiler quatre astuces pour rédiger ses vœux.

Comment commencer : la technique de l’ours

Vous ne connaissez pas cette technique ? C’est un des trucs que j’ai appris pendant mes études de philo. Avant de commencer à rédiger quoi que ce soit, on jette toutes ses idées sur le papier. Si possible sur une seule feuille. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble ensuite.

Peu importe l’ordre, peu importe l’importance ou la futilité des sujets. On note tout ce qui nous passe par la tête. Une fois que vous avez tout posé. Allez faire un tour. Laissez vos idées faire leur chemin et revenez à votre discours le lendemain (ou une heure après si vous êtes du genre à écrire vos vœux la veille !). Vous verrez en parcourant toutes les idées que vous aurez posées, vous trouverez naturellement un ordre pour les agencer et commencer à écrire.

4 astuces-pour-rédiger-ses-voeux
© Tom Holmes

Racontez-vous

Pour vous aider à avancer, vous pouvez tester la technique du conteur. Replongez dans votre histoire, revivez certaines anecdotes. Faites comme si vous deviez raconter une histoire, votre histoire. Quels événements mettriez-vous en valeur ? Qu’est-ce qui ferait un bon rebondissement ? Quelle morale donneriez-vous à votre histoire ?

Pas d’autocensure, vous filtrerez après

Pendant que vous préparez vos vœux, notez tout. Même les choses insignifiantes. Même les associations d’idées incongrues. Ecrivez ce que vous n’oseriez jamais dire à voix haute parce c’est un peu honteux ou parce que votre pudeur vous retiendra. Ne vous censurez pas : ce qu’il y a sur ce papier, vous serez la seule personne à le voir. Vous trierez ensuite.

Des astuces pour rédiger ses voeux
© Allef Vinicius

Et parfois un événement honteux peut être évoqué entre les lignes si ça peut faire rire votre partenaire. Vous me connaissez, je ne censure pas beaucoup, je pense souvent qu’il faut juste trouver la bonne manière de raconter !

La version finale

Quand vous avez fait votre ours, repérez les points de votre histoire que vous avez envie de mettre en lumière et triez vos idées, il n’y a plus qu’à. Facile à dire, n’est-ce pas !

Comme pour l’ours, le plus dur est de commencer, alors tentez un départ comme dans une belle lettre. Oui c’est ça, commencez par son prénom et évoquez la première idée qui vous est venue quand vous avez commencé à réfléchir à vos vœux. Pourquoi ne pas être honnête et lui dire que vous ne saviez pas trop quoi dire, ou bien au contraire que vous avez tout de suite pensé à une anecdote si simple que vous avez d’abord pensé qu’elle était insignifiante. C’est le premier pas pour vous livrer. Ensuite laissez votre stylo écrire, vous verrez que vous reprendrez naturellement certaines choses jetées sur votre ours, et que d’autres seront, tout aussi naturellement, écartées.

4 astuces pour rédiger ses voeux
© Benita Elisabeth Vivin

Une fois que vous avez terminé votre premier jet, comme pour l’ours, laissez reposer. Relisez-vous le lendemain et essayez de lire votre texte à voix haute. Cela vous permettra de repérer les endroits plus difficiles à prononcer, les phrases trop longues ou peu claires. Inspirez-vous de cet exercice pour faire vos corrections et si vous avez un doute, n’hésitez pas à vous faire relire. Un.e de vos témoins, frère ou sœur, ou votre officiant.e sera toujours ravi de vous éclairer sur vos vœux.

Alors c’est bon ?! Rien de tel que quelques astuces pour rédiger ses vœux ! Vous êtes prêt ? A vos ours !

Et si vous avez envie de piocher des inspirations, retrouvez mes exemples de vœux

Et si mes vœux étaient trop…

Trouver le bon ton pour ses vœux de mariage

et si mes voeux étaient trop - skye-studios-460480
© Skye Studios

La saison s’accélère et c’est l’heure de discuter des vœux ! Cette étape n’est pas anodine car on se recentre ici précisément sur le pourquoi du mariage. On tente ainsi de résumer en quelques minutes l’amour qui nous porte et qu’on se porte depuis, souvent, plusieurs années. Et par là vient aussi l’inquiétude : « est-ce que je vais réussir à faire passer tout ce que je ressens? », « est-ce que je ne vais pas frôler l’impudeur ? », « est-ce que je vais pouvoir prononcer  mes vœux devant nos invités ? ».

Evidemment se pose aussi la grande question du trop. Et si mes vœux étaient trop larmoyants, trop longs, trop nunuches ? Disons-le tout de suite, ce sont de bonnes questions. Vraiment. Et il y a des réponses ! Oui, je sais la vie est bien faite !

voeux pour une cérémonie
© Tyler Nix

Et si mes vœux étaient trop niais (pour ne pas dire cuculs !)

Même si cette question est très largement partagée par les futurs mariés, je tiens à vous rappeler les bases : c’est un mariage ! Le vôtre même. Et dans un mariage on trouve toujours un peu d’esprit fleur bleue. Bien sûr, on peut doser la proportion mais il y aura forcément un instant un peu plus cliché. Et c’est très bien aussi ! Ceci dit il est quand même possible de préparer des vœux qui n’aient pas l’air sortis tout droit d’un roman Harlequin.

et si mes voeux étaient trop ... pouruneceremonie
© William Stitt

Pensez d’abord à utiliser vos propres mots, vos vœux doivent venir de vous. Cela peut vous rassurer d’aller lire des exemples sur internet ou dans les livres mais ne tentez pas de les calquer sur votre réalité. Si vous n’êtes pas des adeptes des surnoms, par exemple, évitez de commencer par mon trésor ou mon loup d’amour. Pour le/la faire sourire, n’hésitez pas à partager une anecdote qui vous amuse. Mais si vous avez envie de lui dire que vous n’imaginez pas votre vie sans lui ou sans elle et que vous avez envie de vous rappeler chaque jour de votre premier baiser, faites-le ! Ne bridez pas votre élan par crainte d’être trop nunuche. Ce sera romantique ! Et la nuance est de taille. Vous verrez, vous arriverez naturellement à naviguer entre l’émotion et le sourire.

Un exemple de déclaration d’amour non dénuée d’humour

Et si mes voeux étaient trop - pour une cérémonie
© Cristian Newman

Et si mes vœux étaient trop larmoyants

Ça c’est l’autre sujet d’inquiétude. Vous avez peur que l’émotion empêche les mots de franchir vos lèvres. C’est vrai que le moment des vœux est un moment fort. C’est une des rares occasions de lui dire tout ce que vous ressentez et la sincérité de l’engagement que vous prenez. Evidemment c’est émouvant, évidemment il est tout à fait possible que vous pleuriez. Et c’est très bien. Ce n’est absolument pas grave de pleurer.

Et si mes voeux étaient trop - pour une cérémonie
© Clem Onojeghuo

Par contre, ce qui est bien aussi c’est d’arriver à prononcer l’intégralité de vos vœux et donc de faire en sorte que vos larmes ou votre émotion ne vous rendent pas muet.te. Et pour ça, il n’y a qu’une bonne technique : répétez !

Entraînez-vous à lire vos vœux, répétez les face à votre miroir, faites tourner les mots dans votre bouche. Plus vous serez à l’aise avec votre texte, mieux vous le ferez passer le jour J. Cela ne retirera rien à l’émotion, rassurez-vous. Vous arriverez juste à la transmettre au mieux.

Pour partager son émotion

Et si mes voeux étaient trop - pour-une-cérémonie

Et si mes vœux étaient trop longs ou trop courts

Alors oui, il y a des discours trop longs ! Je vous invite d’ailleurs à éviter les discours fleuves comme celui du marié dans Le sens de la fête et pour vos vœux, je vous recommande une durée de 2 à 5 minutes. C’est une fourchette générale car il y a de très bons orateurs qui peuvent donner la sensation que les 5 minutes n’en étaient qu’une et aussi des personnes très efficaces qui feront un discours parfait en moins de deux minutes.

et si mes voeux étaient trop - pour-une-ceremonie
© Jeremy Wong

La durée de vos vœux sera donc très liée à votre personnalité. Je vous invite néanmoins, sans vous montrer vos vœux évidemment, à vous donner mutuellement une idée de la durée de votre discours. Cela permet de garder une cohérence. En effet si le ou la deuxième à prendre la parole a préparé un mini discours d’une minute et qu’il/elle se rend compte que les premiers vœux prononcés étaient très longs, cela peut créer un léger malaise !

Vœux express et chargés d’émotion ! 

Et si mes vœux étaient trop décalés ?

Oui la question peut se poser, mais honnêtement faites-vous confiance. Si vous avez envie de casser les codes, vous l’aurez déjà fait au travers de votre cérémonie, de son contenu et de son déroulé. Vos vœux seront alors cohérents avec le reste du moment. Si vous avez envie de faire des blagues, de chanter ou de faire un mime pour vos vœux, cela pourra tout à fait s’intégrer à la célébration. Juste parlez-en à votre officiant.e afin qu’il.elle s’assure des enchaînement et pour ne pas le.la désarçonner le jour J.

Et si mes voeux étaient trop pour-une-ceremonie.fr
© Darren Coleshill

Personnellement, je demande toujours aux mariés de m’envoyer leurs vœux. D’abord et surtout pour les relire et les aider s’ils le souhaitent, mais aussi pour m’assurer que leurs deux discours sont cohérents. Je vérifie ainsi si l’un.e n’est pas parti.e en mode blague alors que l’autre a préféré un ton solennel. Dans 99% des cas vous adoptez naturellement des ton similaires, mais, vous le savez, je préfère anticiper ! Et si vous êtes deux à être très décalés dans vos propos, au final vous serez raccord et ça sera parfait ! Si ce n’était pas le cas et que vous fassiez partie des 1%, je vous aiderai à trouver des ponts pour que vos vœux s’accordent, évidemment sans rien vous révéler des vœux de l’autre !

Et vous vos vœux, vous les imaginez comment ? Quel est le message que vous avez envie d’y faire passer ? Retrouvez sur le blog d’autres astuces pour bien rédiger vos vœux.

Vœux d’Adam à Sylvia

Ne pas promettre

je m'engage
©JD Mason

Adam et Sylvia sont amoureux depuis 8 ans et Adam est un homme de l’instant. Il vit dans le présent et n’est pas à l’aise avec les promesses. Et pourtant.
Pourtant, il s’est prêté à l’exercice des vœux en toute sincérité, sans éluder les rudesses, les doutes, ni l’amour véritable qu’il éprouve pour celle qui devient sa femme.

 

« Sylvia
Tu me connais, je ne suis pas un homme de promesses. Les promesses ça se rompt sans cesse. Les promesses sont si souvent des mots qui s’effacent. C’est pour ça que j’ai hésité longtemps avant de te demander en mariage. Je savais que c’était très important pour toi mais je voulais, moi aussi, être convaincu avant de m’engager. Je le suis désormais.

Aujourd’hui, je ne vais pas te promettre de t’aimer toujours. Car si un jour j’hésite, je ne veux pas que la première raison pour t’aimer soit de t’avoir un jour promis de le faire.

Sylvia, je veux t’aimer et te chérir. Je veux retomber amoureux de toi chaque jour. Je veux que la vie sans toi demeure insupportable. Je veux faire de toi ma famille. Et construire avec toi notre famille. Je veux te protéger, partager avec toi ce que je suis, vivre selon nos valeurs, construire le couple que nous serons dans 10 ans et dans 50 ans. Je veux tout ça. Je ne te le promets pas mais je m’engage avec toi.

Je m’engage avec toi aujourd’hui pour servir cette volonté profonde. Je ne suis pas l’homme le plus romantique du monde, tu le sais mais je t’aime. Sincèrement. Follement. Intensément. Et tu le sais aussi, mais je tiens à te le répéter et à le répéter encore. Je t’aime.

Je connais tes grandes qualités et tes quelques défauts. Je ne m’engage pas aveuglément. Non, je m’engage avec toi, avec la personne que tu es, tout ce que tu es.

Je m’engage avec la femme solaire qui m’a séduit et me séduit toujours. Je m’engage avec la femme inquiète que je protège et rassure parfois. Je m’engage avec la femme rieuse sans cesse à l’affût d’un bon mot. Je m’engage avec la femme râleuse qui n’aime pas les matins et les réveils après la sieste. Je m’engage avec toi Sylvia.

Et je ferai tout pour respecter cette non promesse et t’aimer jusqu’à la fin de nos jours. Je t’aime. »

 

NB : sauf mention contraire, tous les modèles de la catégorie « Vœux et discours » sont le fruit de mon imagination. Comme on dit dans les films, « toute ressemblance avec des personnes réelles …. » 🙂 

Faut-il répéter son discours ?

De l’art de préparer son discours

répéter son discours
© Jelleke Vanooteghem

Je reviens ici sur une question qui est très souvent abordée dans mes échanges avec les personnes qui prennent la parole pendant la cérémonie. Ainsi tout comme la question de l’improvisation ou non le jour J, celle demandant s’il faut répéter son discours est, elle aussi, régulière.

Alors au risque de passer pour une personne psychorigide (ce que j’assume !), je dirais oui. Trois fois oui !

Pour gérer l’émotion

Même les personnes les plus à l’aise en public sont des petits êtres sensibles, alors je ne vous parle pas des plus timides ou émotifs. Et même si je dis souvent que j’aime les moments où les carapaces craquent, je pense aussi qu’il est important d’arriver à prononcer son discours jusqu’à la fin. Enfin, c’est là mon humble avis.

répéter son discours
© I’m Priscilla

J’ai le souvenir d’une première répétition l’année dernière où la témoin n’a pas pu lire plus de deux lignes tant elle était émue. Nous avons donc travaillé ensemble pour lui faire répéter son discours. Le jour du mariage elle a pu le lire de A à Z. L’émotion était toujours là, seulement elle ne l’empêchait plus de parler. Sa voix a tremblé, elle a parfois dû reprendre sa respiration mais elle a tenu. Et elle était très fière !

répéter son discours
© Brooke Cagle

Pour confronter son texte écrit à l’oral

Vous connaissez Flaubert et son gueuloir ?

répéter son discours
© Jason Rosewell

Sans aller jusqu’à vous proposer de gueuler votre discours, je vous invite à le dire, à le prononcer à voix haute. Il arrive que de très belles phrases à l’écrit s’empêtrent à l’oral. Elles sont parfois trop longues, trop alambiquées. D’autres fois c’est une question de vocabulaire, ou alors on a écrit des choses qu’on ne sera pas sûr.e d’assumer à l’oral. Que ce soit une blague ou au contraire un sentiment dévoilé.

Vraiment, essayez et vous verrez. Prononcer votre discours à voix haute, vous aidera à le rendre plus fluide ! Vous me direz merci !

Pour se détacher du texte écrit

Ça peut paraître étonnant, mais plus on a travaillé et répété son texte, plus on peut s’en libérer. En effet, en ayant réentendu et repris votre discours vous aurez naturellement mis en valeur les points importants. Ils ressortiront aisément le jour J.

répéter son discours
© Samuel Henry

Vous oserez alors plus facilement lever les yeux de votre feuille. Et ainsi vous profiterez des réactions de l’assemblée et pourrez même jouer avec elles. Assuré de vos mots, rien ne vous empêchera d’improviser un peu, de rebondir sur un rire, un regard, une larme. Et donner ainsi encore plus de force à votre propos, croyez-moi.

répéter son discours
© Priscilla du Preez

Alors, convaincus ? Pour ou contre répéter son discours ?

Les vœux des mariés dans la cérémonie laïque

Prononcer ses vœux

prononcer ses voeux
Photo by One Wedding sur Unsplash

Sur la vaste question du déroulé d’une cérémonie laïque, je voudrais m’attarder aujourd’hui sur le sujet des vœux. Quand les prononce-t-on et comment ça se passe ? À cette question, comme à tant d’autres, je serais tentée de répondre « à votre guise » car le principe de la cérémonie laïque, c’est de faire comme on veut. Néanmoins, pour vous guider un peu, voici quelques explications !

C’est quoi les vœux ?

prononcer ses voeux
Photo de Patrick Zacharias sur Unsplash

Commençons par une définition ! On entend le plus souvent par vœux, le discours que chacun ou chacune a écrit à l’autre et qui sera lu pendant la cérémonie. Dans ces vœux, on peut se dire tout son amour, évoquer ses souvenirs et parler de l’avenir. C’est l’occasion de signifier son engagement à travers ses propres mots et de s’adresser à l’autre devant les invités pour exprimer les promesses liées à cette union.

Si le plus souvent, les vœux sont écrits par les marié.e.s en personne, rien n’empêche de reprendre un poème ou un texte qui exprime ce que vous ressentez. Vous pouvez aussi simplement vous inspirer des promesses qu’on retrouve dans les phrases d’engagement traditionnelles. Rien de tel qu’un « je te promets de t’aimer jusqu’à ce que la mort nous sépare » ou une chanson ! C’est vous qui choisissez !

Doit-on prononcer des vœux pendant une cérémonie laïque ?

Par là j’entends « est-on obligé de faire des vœux ? ». Grande question. On me la pose régulièrement et ma réponse est sans appel : NON ! Il n’y a aucune obligation pendant une cérémonie laïque, et encore moins celle-ci. Si vous considérez que ces promesses sont de l’ordre de votre jardin secret, si vous considérez que les phrases échangées au moment de l’échange de vos alliances suffisent ou si vous n’avez simplement pas envie, faites comme vous le sentez.

Et si vous avez envie d’échanger vos vœux seulement entre vous, c’est aussi tout à fait possible. Certains couples choisissent de se remettre une lettre pendant la cérémonie, que chacun lit en silence. D’autres préfèrent, se dire ses vœux dans l’intimité d’un moment seulement à deux, c’est évidemment aussi une option. D’autres glissent leurs vœux dans une boîte à souvenirs ou dans un coffret lors du rituel du vin scellé ; sans les prononcer mais comme une promesse secrète qui sera dévoilée dix ans après lors de l’ouverture du coffre. Il y a mille et une façons de s’engager et de se le dire, choisissez la vôtre !

prononcer ses vœux
Photo by Sweet Ice Cream sur Unsplash

Quand prononcer ses vœux ?

Si vous avez décidé de prononcer des vœux, vous pouvez vous poser la question du Quand. Souvent, les vœux sont prononcés juste avant ou juste après l’échange des alliances. Cela constitue le moment de ce que j’appelle « les engagements ». Avant les alliances, ils introduisent la symbolique des anneaux qui lient à l’être aimé ; après les alliances, les vœux viennent confirmer le symbole.

prononcer ses voeux
Photo de Wu Jianxiong sur Unsplash

Mais vous pouvez aussi décider de casser cet enchaînement et de prononcer vos vœux à un autre moment. Pourquoi ne pas introduire la cérémonie par vos vœux, par exemple ? En ce cas vous donnez le ton et commencez la cérémonie par sa seule raison d’être : votre amour l’un.e pour l’autre.

Vous pouvez aussi choisir de ponctuer la cérémonie par vos vœux, comme Gwenaëlle et Nicolas qui ont décidé de prononcer leurs vœux à des moments différents. Il n’y a pas eu de moment-vœux, mais deux étapes dans la cérémonie où l’un puis l’autre ont affirmé leur engagement et leur amour. Vous pouvez même terminer la cérémonie par vos vœux en en profitant pour y glisser un mot de remerciement aussi pour vos invités !

prononcer ses voeux
Photo de Jeremy Wong sur Unsplash

C’est à vous de choisir, à vous de ressentir ce qui vous conviendra le mieux. A vos vœux !

Le discours à plusieurs

Rédiger son discours à plusieurs mains

discours à plusieurs
Photo de Tamara Menzi sur Unsplash

Pour rédiger un discours à plusieurs, on suit les mêmes recettes que pour un discours en solo, tout en ajoutant un peu d’organisation. D’autant plus quand les témoins viennent d’univers différents et ne se connaissent pas forcément entre eux. C’était le cas des témoins du mariage de L&Y que je vous raconte bientôt et ils ont construits l’un des plus beaux des discours que j’ai entendus. Une chose précieuse unissait ces personnes : leur amour pour les mariés. C’est la base des mots les plus touchants.

Pour trouver les mots à 2,3 5 ou 10, voici donc quelques conseils made in Pour une cérémonie.

Désigner un scribe

Quand je pense à un scribe, je vois toujours Edouard Baer, mais un de vos témoins sera aussi parfait pour cette mission !

discours à plusieurs
Quand vous apprenez que vous êtes le témoin scribe !

Pourquoi un scribe ? Pour coordonner les idées de tout le monde et proposer une première version du discours. Chacun pourra, ensuite, apporter ses modifications évidemment, mais la première étape aura été accomplie. C’est une tâche assez conséquente que vous confiez ici, donc assurez-vous que le témoin en chef sur le discours est à l’aise avec l’exercice. Il sera aussi le gardien du temps pour s’assurer que le discours sera prêt à temps.

Faites fuser les idées

Si tous les témoins ont le luxe de vivre au même endroit, une soirée dédiée aux discours peut être organisée pour faire surgir les anecdotes, les souvenirs, les messages à transcrire en mots. Quelles sont leurs qualités, leurs défauts ? Quelles valeurs leur tiennent à cœur ? Quel est le lien qui vous unit à eux ? Comment vous sentez-vous dans votre rôle de témoin ? Posez-vous toutes les questions imaginables ! Avez-vous un souvenir en particulier à partager ? En quoi fait-il écho à des anecdotes d’autres témoins ? Vous pouvez aussi choisir de raconter l’histoire des mariés à votre manière, en croisant vos points de vue.

 

discours à plusieurs
Photo d’Alondra Olivas sur Unsplash

Le but de ce rendez-vous (ou de cette conversation Messenger ou WhatsApp si vous ne vivez pas tous au même endroit) est de parler des mariés et du lien qui vous unit à eux. Charge au scribe de repérer les points communs et de synthétiser les idées !

discours à plusieurs
Un ordi ça marche aussi hein ! Photo de Rawpixel.com sur Unsplah

Si vous n’avez pas la possibilité de vous voir, profitez des enterrements de vie de célibataires pour quelques conciliabules !

Répéter ensemble

Le scribe ayant accompli sa mission, chacun a pu relire et apporter ses modifications pour un discours personnalisé. Je vous conseille de faire une répétition ensemble afin de confronter ce texte écrit à l’oral dans un premier temps. Vous pourrez également voir si les transitions s’enchaînent bien et les améliorer si besoin.

discours à plusieurs
Photo d’Alexis Brown sur Unspash

Pour les plus timides, émotifs ou stressés, l’exercice pourra aussi vous rassurer ou vous permettre d’évacuer les plus grosses larmes en amont pour tenir le coup pendant la cérémonie ! Ainsi, au moment fatidique, vous serez parfaitement prêts pour prononcer ensemble le meilleur discours de témoins !

discours à plusieurs
Photo de Rawpixel.com sur Unsplash

PS : j’ai proposé un exemple de discours à plusieurs pour cet article sur le site Zankyou si vous avez envie d’inspiration n’hésitez pas !

Vœux et chanson

Illustrer ses vœux en musique

Amis mélomanes ou chanteurs, n’hésitez pas à dévoiler votre amour à travers vos talents ! Si vous avez une jolie voix et/ou que vous êtes un pro du piano, de la guitare, du ukulele ou du triangle, pourquoi ne pas accompagner vos vœux de musique ?

Illustrer ses vœux en musique
Photo de Cristina Gottardi sur Unsplash

A travers quelques souvenirs de mariage, je partage avec vous les bonnes idées croisées sur mes cérémonies pour illustrer ses vœux en musique.

Chanter en duo pour confirmer les engagements

Cette année, plusieurs couples ont fait le choix de ne pas écrire de vœux. Par pudeur ou simplement parce que cela ne faisait pas sens pour eux.

illustrer ses vœux en musique
Photo de Tom Pumford

L’un d’eux a par contre choisi de chanter en duo pour confirmer leurs engagements. Après avoir échangé leurs alliances et prononcé leurs consentements, ils ont entonné tous les deux une chanson d’Emilie Mitiku. Le moment était beau et très touchant. C’est à travers les mots de cette chanson qu’ils ont symbolisé leurs vœux.

Écrire un morceau ou une chanson à l’autre

Bon j’avoue que face à cette possibilité, mon cœur d’adolescente reprend ses droits ! La chanson dédicace représente à mes yeux, un des summums du romantisme. Reprise, composition personnelle, quel que soit votre choix vous ravirez votre amoureux ou votre amoureuse.

illustrer ses voeux en musique
Photo d’Andre Hunter sur Unsplash

Pour le style, faites-vous plaisir et piochez dans vos goûts communs et profitez de votre temps libre pour répéter et peaufiner votre morceau.
La dernière question à vous poser est celle de créer la surprise ou non. Connaissant parfaitement votre moitié, vous saurez choisir l’option qui lui conviendra le mieux !

Lui dédicacer une chanson interprétée par quelqu’un d’autre

illustrer ses voeux en musique
Photo de Clem Onojeghuo sur Unsplash

Si vous n’avez pas le talent d’une Céline Dion, vous pouvez néanmoins créer un clin d’œil pour votre moitié ! Faites lui entendre une chanson liée à son histoire ou à l’histoire du couple.

L’année dernière la chanson surprise pour le marié – reprise en français de You’ll never walk alone (chanson du club de foot de Liverpool) – a été chantée juste après le mot d’accueil des mariés. Jusqu’au jour J, on a évoqué un « interlude musical » en parlant du morceau qui sera joué après ce discours. Le marié ne s’y attendait pas du tout. Je le revois encore, assis tranquillement, le livret de cérémonie à la main, comprendre peu à peu que la chanson lui étais dédiée.

illustrer ses vœux en musique

Et cette année, on a lancé la chanson avant les engagements des mariés. Pendant que je faisais mon introduction autour des engagements, le son montait peu à peu. Là encore le marié a d’abord écouté attentivement les premières secondes avant de saisir la dédicace. C’était leur chanson d’amoureux lorsqu’ils étaient adolescents !

Amusez-vous avec la musique, c’est un des plus beaux vecteurs d’émotion. Que ce soit vous qui interprétiez le morceau ou non, que ce soit avant, après les vœux ou à un autre moment de la cérémonie, le principal est de transmettre son message à l’être aimé ! Et vous ? Quelle serait la chanson ou le morceau que vous aimeriez partager pendant votre cérémonie laïque ?

« Je ne sais pas faire un discours »

Les clés pour un bon discours de mariage

faire un discours
Photo d’Álvaro Serrano sur Unsplash

J’entends souvent « euh oui d’accord, mais moi je ne sais pas faire un discours » quand je contacte les proches des mariés désignés pour prendre la parole dans la cérémonie laïque. Alors je vais vous rassurer, on sait tous faire des discours ! Certains sont plus à l’aise ou plus loquaces que d’autres mais on sait tous. Voilà donc quelques conseils pour vous aider à trouver les mots.

Évoquer l’origine de votre lien avec les mariés

Les gens adorent qu’on leur raconte des histoires, encore plus quand c’est la leur !

Alors allez-y ! Décrivez votre rencontre et les débuts de votre amitié ou les souvenirs d’enfance si vous êtes le frère ou la sœur d’un des mariés. Racontez les bons souvenirs, les moments forts comme un voyage ensemble, ce qui fait que votre lien est unique.

faire un discours
Photo de Matheus Ferrero sur Unsplash

Faire un discours c’est aussi avoir le droit de se moquer un peu. Gentiment évidemment ! Rien de tel pour rebondir dans l’émotion et créer la connivence avec l’assemblée.

Partager vos sentiments

Vous prenez la parole au moment symboliquement le plus fort du mariage. Votre présence et le fait qu’ils vous aient demandé de faire un discours ne sont pas des choses anodines. C’est la preuve que les mariés tiennent à vous et vous reconnaissent une place et un rôle particuliers dans leur vie.

N’hésitez donc pas à partager avec eux les sentiments et les émotions qui vous animent face à leur mariage et au fait d’y être associé. Et si une larme s’échappe, ce n’est pas grave, quand on se livre on craque parfois, et en fait c’est beau !

faire un discours
Photo de Tom Pumford sur Unsplash

Vous pouvez d’ailleurs commencer par là. Ouvrez votre discours en détaillant ce que vous avez ressenti quand on vous a demandé de prendre la parole ou quand on vous a annoncé le mariage. Est-ce que vous vous en doutiez ? Est-ce que vous attendiez ce jour avec impatience ? Est-ce que vous avez été touché d’être désigné témoin ou est-ce que c’était une évidence pour vous ?

Dessinez le portait du ou de la mariée

Vous le/la connaissez bien et vous avez la parole. Profitez-en pour dresser son portrait !

Quelles est sa principale qualité ? Comment l’illustrer à travers une anecdote ? Quel est son gros défaut ? Qu’est-ce qui rend cette personne unique ? Quels sont ses goûts, approuvés ou non par vous !?

faire un discours
Photo de JD Mason sur Unsplash

Si vous prenez la parole à plusieurs, essayez-vous aux portraits croisés ! C’est souvent l’occasion de rire car chacun décrit ses amis sous des jours différents. Amusez-vous à comparer vos visions !

 

En bref, rappelez-vous d’une chose : on a rarement l’occasion de faire un discours pour ses amis, de se dire les choses qu’on ne se dit pas si souvent. Profitez-en pour leur dire – ou redire – ce que vous aimez et admirez chez eux, ce qui fait votre joie aujourd’hui et ce que vous leur souhaitez pour les années à venir. Tout simplement.

Le mot d’accueil dans une cérémonie laïque

Comment ouvrir la cérémonie laïque ?

Que vous soyez la personne qui célèbre, un parent ou un ami des mariés, le mot d’accueil est une des étapes phare de la cérémonie. En fonction de votre rôle dans la cérémonie, vous ne direz pas tout à fait la même chose mais il y a néanmoins quelques incontournables !

Que dire dans le mot d’accueil ?

En prenant la parole au début de la cérémonie, vous ouvrez ce moment clé de l’engagement des mariés. Par là, vous avez plusieurs rôles et le premier est de souhaiter la bienvenue à l’assemblée réunie autour des mariés. C’est aussi le moment d’aborder le choix de la cérémonie laïque et le sens que les mariés ont souhaité lui donner.

le mot d'accueil
En fonction des discours qui seront prononcés pendant la cérémonie, vous pouvez également présenter les mariés et raconter leur histoire. Enfin, profitez de cette introduction pour vous adresser directement aux mariés. C’est un moment privilégié pour partager avec eux vos sentiments et vos souhaits pour leur nouvelle vie.

Ça c’est pour le général, mais qu’en est-il en fonction de votre rôle dans la cérémonie ?

Le mot d’accueil par l’officiant

La personne qui célèbre c’est un peu le monsieur ou la madame Loyal de la cérémonie. Son rôle est de se présenter, d’annoncer le déroulé de la cérémonie et d’expliquer comment les choses vont se passer. Mais ce rôle ne vous a pas été confié par hasard. Alors, je vous conseille de vous présenter en évoquant votre double casquette d’officiant.e et de proche des mariés. N’hésitez pas à raconter le lien qui vous unit.

le mot d'accueil

C’est aussi l’occasion de dire aux mariés et à leurs invités ce que vous ressentez face à cette mission hautement symbolique. Vous avez le droit de dire que vous êtes fier et même d’avouer que vous avez un peu peur ! Parlez de vous avant d’endosser votre rôle de chef d’orchestre. Vos interventions pendant la cérémonie en seront encore plus fortes en émotion !

Le mot d’accueil par les parents

Aujourd’hui, on peut se marier sans l’accord de ses parents mais c’est quand même mieux avec ! Et quand les parents prennent la parole en début de cérémonie, c’est un peu comme s’ils endossaient ce rôle traditionnel d’approbation. Donner ce rôle aux parents c’est, de la part des mariés, une manière de se placer symboliquement sous leur protection et leur bénédiction.

le mot d'accueil

Un papa ou une maman qui accueille les invités et confie son enfant à son partenaire de vie, c’est un parent qui reconnait l’union. D’une certaine manière, cette mise en lumière en début de cérémonie permet aux parents de mieux se mettre en retrait ensuite face au couple qui officialise aujourd’hui son amour. C’est le moment d’envoyer tout votre amour et de promettre que vous serez toujours là. Un peu plus loin, mais toujours là.

Le mot d’accueil par les mariés

Cette cérémonie, c’est la vôtre. C’est vous qui l’avez construite ou qui en avez défini les lignes directrices. Plus tard, vous allez échanger vos vœux et vous adresser directement l’un.e à l’autre. Mais vous pouvez aussi décider de prendre la parole pour ouvrir vous-même la cérémonie. C’est une manière de vous présenter comme acteurs dès le départ et pas seulement au moment des vœux.

le mot d'accueil

Vous pourrez remercier personnellement vos invités et leur rappeler l’importance de leur présence à vos côtés. Et ce, le jour de votre mariage comme dans votre vie quotidienne. Vous pouvez également en profiter pour évoquer ceux qui vous manquent et inviter l’assemblée à avoir une pensée pour eux. Introduire vous-mêmes votre cérémonie, c’est aussi une manière résolument moderne de vous affirmer comme couple et de partager avec vos invités votre décision de vous unir.

Et vous ? Qui fera le discours d’accueil pendant votre cérémonie laïque ?

Une jolie cérémonie laïque : Géraldine et Pierre-Alban

Des beaux discours de cérémonie laïque

La cérémonie de Géraldine et Pierre-Alban faisait partie de mes vidéos d’inspiration quand j’ai décidé de lancer Pour une cérémonie. Elle est simple, drôle et émouvante. On y sent la complicité des gens qui s’aiment et c’est le principal. En tout cas, je le pense. Et parce que je suis une ancienne étudiante en philo, j’aime bien expliquer pourquoi c’est bien. Alors hop, voilà l’analyse et les conseils sur les discours de cérémonie laïque !

Laisser parler ses sentiments

Quand les mariés demandent à leurs proches de faire un discours pendant la cérémonie, c’est qu’ils veulent les « entendre parler avec leurs cœurs » comme dit une de mes futures mariées 2017. Et c’est souvent en se pliant vraiment à cet exercice qu’on construit les discours les plus émouvants.

discours de cérémonie laïque

Un bon exemple, c’est le discours du premier témoin (à partir de la minute 8,40). Il est super, on pourrait le décortiquer intégralement et en faire un article complet !

Sous ses airs souriants et ses blagues, le témoin et ami se livre énormément. Il avoue qu’il a dit oui sans réfléchir pour son rôle de témoin, « comme pour un mariage ». Ce n’est pas vide de sens cette comparaison. Il y revient d’ailleurs en reconnaissant procéder à une déclaration d’amitié qui n’est pas si loin de la déclaration d’amour. Il termine même par ces mots simples et toujours puissants : « je vous aime ».

Voilà. Tout est dit ! Mais pas que.

Faire rire

Pas que, car ce jeune homme varie les tons et les adresses. Il ne manque pas d’humour et il s’en sert. Il manie l’autodérision et l’ironie et accuse son ami de le soumettre à la honte en lui demandant de faire un discours. Il prend à parti ses beaux-parents pour vanter ses talents de gendre idéal ! Et l’assemblée le suit !

discours de cérémonie laïque

Là aussi c’est un bon exemple. C’est vrai qu’on s’adresse évidemment surtout aux mariés lorsqu’on prononce un discours de cérémonie laïque. Mais en faisant des clins d’œil aux invités on imprime des rythmes différents. Et quand on peut faire rire ou sourire, c’est parfait : on crée des respirations entre les larmes d’émotion !

Assumer sa personnalité

Si on est un.e rigolo.te, on joue avec l’humour. Si on est un peu timide, on le dit. Si on est très ému.e, on l’assume. La sœur jumelle de la mariée ne cache pas son émotion, au contraire et elle s’appuie sur un poème d’amour magnifique pour s’adresser à sa sœur.

Autre exemple, le deuxième témoin du marié. Il est plus effacé que le premier, mais qu’importe. Il assume ce côté discret : son débit est plus calme, il prend plus son temps. Cela ne l’empêche pas de faire rire l’assemblée et les mariés, ni d’émouvoir les mariés.

discours de cérémonie laïque

Nouvelle leçon donc. Si vos amis vous demandent un discours, c’est vous qu’ils ont envie d’entendre. Vous avec ce que vous êtes. Votre personnalité, vos blagues et vos émotions.

S’appuyer sur des citations

Je pourrais encore en dire tellement sur cette cérémonie, mais je m’arrête à ce dernier point. Que ce soit Very Bad Trip, des citations de phrases célèbres ou la lecture d’un poème d’E.E. Cummings, les témoins n’ont pas hésité à reprendre des mots écrits par des autres. Ce n’est pas obligatoire mais parfois quand on hésite, quand on a du mal à trouver les mots ou à rebondir, le recours à des citations peut être une bonne idée.

discours de cérémonie laïque

Cela permet de créer de la connivence car le plus souvent on cite des classiques, universels ou personnels d’ailleurs. On transmet alros des très belles choses en faisant confiance aux poètes pour le dire mieux que nous. Et c’est très beau quand les mots des poètes se mêlent aux nôtres. La lecture d’un joli texte ou d’un poème peut ouvrir ou clôturer un discours comme c’est le cas pour la sœur de la mariée.

Et parce qu’une vidéo vaut parfois mieux que des mots écrits, je vous invite à regarder cette cérémonie. Vous me direz ce que vous en pensez ! Nous pourrons alors peut-être partager nos enthousiasmes !