Illustrer sa cérémonie laïque : Vers à danser

Lecture pour une cérémonie laïque : demandez à Aragon

Le fou d’Elsa, c’est lui. Il en est l’auteur et il est cet homme, fou de cette femme !

Si vous cherchez une lecture pour votre cérémonie laïque, vous pouvez emprunter les mots d’Aragon. Ce poème peut tout à fait être lu par un.e de vos proches, mais il se prête également aux vœux. Imaginez lire ces mots juste avant d’échanger vos alliances et dites-moi. Convaincu.e.s ?

Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin minuit midi
Dans l’enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C’était hier que je t’ai dit
Nous dormirons ensemble

C’était hier et c’est demain
Je n’ai plus que toi de chemin
J’ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l’amble
Tout ce qu’il a de temps humain
Nous dormirons ensemble

Mon amour ce qui fut sera
Le ciel est sur nous comme un drap
J’ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t’aime que j’en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble.

Louis Aragon, Vers à danser, Le fou d’Elsa

Cadrer les discours pendant la cérémonie laïque

Ce discours que vous craignez un peu

Conseils pour discours cérémonie laïque

Quand vous annoncez votre mariage, il y a toujours cette personne qui s’auto-attribue la mission de faire un discours, ou celle à qui vous ne pouvez pas ne pas demander de prendre la parole – par tradition familiale ou amicale. Vous savez que ce discours peut dériver un peu : en longueur, dans les sujets abordés, dans les personnes prises à partie. Bref, vous ne pouvez pas dire non, mais l’inquiétude vous menace légèrement…. Une seule mission : canaliser les discours ! Alors, on fait comment ?

Donnez un thème au discours

Une bonne manière de maîtriser cette situation houleuse est de donner des directives pour le discours. Dites à votre intervenant.e auto-désigné.e que vous seriez très heureux.se de l’entendre parler d’un sujet en particulier : l’amour, la famille, l’engagement, la confiance, bref tous ces sujets plus sérieux qui le.la placeront dans une position de sage prodiguant ses conseils. La majesté des valeurs et des thèmes abordés pendant la cérémonie laïque devrait permettre d’éviter les envolées vers des souvenirs alcoolisés d’Erasmus, des hontes d’enfance, ou tout autre sujet polémique lié au genre, à la couleur ou à la sexualité.

Demandez à votre officiant de relire le discours

canaliser discours cérémonie laïqueSi malgré le thème imposé, vous avez encore un doute, demandez à votre officiant.e de garder un œil sur ce discours en particulier. Personnellement, je contacte chaque intervenant de la cérémonie afin de proposer mon aide pour une aide à l’écriture ou une relecture, mais il arrive que les mariés me demandent d’être plus attentive sur l’une ou l’autre des interventions. N’hésitez pas à le faire avec la personne qui célébrera votre cérémonie.
Pas d’angoisse, le but est de proposer une aide bienveillante qui, si elle est acceptée, permettra de recadrer discrètement les propos 🙂 Et si vous confiez la cérémonie à un de vos proches, touchez lui un mot de cette situation délicate ou donnez la mission à votre témoin ou à toute personne de confiance !

Rappelez que ce sera votre mariage

C’est une des premières règles de la pédagogie : la répétition. Glissez régulièrement l’idée que votre mariage sera un jour heureux, empli de joie et de bienveillance ; et que vous avez hâte d’entendre toutes les belles choses que vos intervenants vont pouvoir dire. Ce conditionnement pourrait avoir un impact bénéfique pour canaliser les discours de cet intervenant risqué !

Et le jour J ?

Respirez, souriez et déployez votre plus grand sens du second degré. Les mesures prises en amont devraient limiter les risques et en cas sortie de route, dites-vous que ça fera un souvenir 😉

Convaincre quelqu’un d’intervenir

Un de vos invités refuse de prendre la parole pendant la cérémonie : que faire ?

convaincre ses proches

Vous avez commencé à tout planifier. Vous tenez particulièrement à lui donner une place durant la cérémonie laïque. Mais quand vous avez demandé à votre frère, sœur, mère, meilleur ami, oncle (liste non exhaustive), la réponse a été sans appel : un grand non !

Ok, c’est douloureux, un peu vexant et désappointant. Mais, ça va aller.
Déjà, prenez conscience que ce n’est pas contre vous. Si vous tenez à donner une place particulière à cette personne c’est que vous avez une relation forte, son refus ne doit pas remettre en cause votre lien. Mais alors pourquoi vous a-t-on dit non ?

L’émotion du moment

La cérémonie laïque est le moment où le couple va échanger ses vœux, expliquer pourquoi il s’engage ensemble. Pour vous, c’est un moment important et symboliquement fort. Et c’est aussi le cas pour vos proches. Certain.e.s d’entre eux seront peut-être trop dans l’émotion pour pouvoir prendre la parole.

faire intervenir proches cérémonie laïqueSi c’est le cas, vous pouvez proposer à cette personne d’intervenir différemment en l’associant au cortège, en le faisant participer à un rituel ou en lui demandant d’apporter les alliances. Ce sont des interventions ponctuelles et muettes qui peuvent être accomplies même en cas de souffle coupé ou de larmes envahissantes !

La peur de parler en public

Si vous avez fait le choix de vous unir devant 150 personnes, vos proches ne seront pas forcément à l’aise pour prendre la parole devant une assemblée aussi nombreuse. Les plus pudiques préféreront peut-être vous remettre une lettre à lire dans l’intimité plutôt que de faire un discours général.

convaincre ses proches
Face à cette angoisse, vous pouvez proposer à vos proches d’intervenir à plusieurs. On est toujours plus fort en groupe ! Vous pouvez aussi envisager une autre forme d’intervention : jouer un morceau de musique, faire un montage photo ou vidéo, autant de supports sur lesquels s’appuyer.

Essayez aussi d’évaluer le niveau de cette crainte, parfois la réticence du début peut passer. Parfois aussi, un léger coaching pour l’écriture et la prise de parole peut suffire à débloquer la situation. Tournez-vous vers votre officiant, c’est aussi son rôle d’accompagner et de rassurer vos intervenants.

Opposition au principe de la cérémonie laïque

Là c’est un tout autre sujet, mais ne le négligeons pas. Certaines personnes peuvent être étonnées que vous n’ayez pas choisi une cérémonie religieuse. Il est possible que certains de vos proches n’acceptent pas cette décision, voire s’y opposent.

Je n’aurai alors qu’un conseil : prenez le temps d’échanger, d’expliquer votre choix et d’écouter les arguments contraires. Peut-être arriverez-vous à vous faire entendre et à le.la convaincre d’intervenir pendant la cérémonie. Il est aussi possible que vous n’y arriviez pas, dans ce cas, acceptez la situation et dites-vous que c’est son choix. Vous avez choisi de vous unir au cours d’une cérémonie laïque, il ou elle choisit de ne pas y participer, point. Pas de regret surtout. En acceptant son choix, vous faites preuve de tolérance, et c’est ça le principal 🙂

Alors rassuré.e ? Avez-vous été confronté.e à ce type de refus ? Si oui, comment avez-vous réagi ?

Rendre hommage aux absents

Associer les absent à la cérémonie laïque

On préférerait tous ne pas avoir à y penser, mais souvent, le jour de la cérémonie laïque certains manquent à l’appel. Même si c’est un moment de joie on souhaite se rappeler de ceux qui ont compté pour nous mais qui ne partageront pas ce jour de bonheur.

hommage aux absents

Comment parler des absents ?

Le sujet est compliqué et la première question à se poser est : comment ai-je envie d’évoquer ceux qui me manquent ? C’est votre cérémonie laïque, c’est vous qui fixez les règles. Si par pudeur ou peur d’être dépassé.e par l’émotion, vous souhaitez seulement évoquer rapidement « les absents », faites-le. Si vous voulez rendre un hommage particulier à ce parent, membre de la famille ou proche qui vous a quitté.e trop tôt, prenez le temps. C’est important pour vous donc cela fera sens dans la cérémonie.

hommage aux absents
© James Schultz

Certains couples, au-delà des mots, souhaitent faire une place physique à ceux qui ne sont plus là. En laissant une chaise vide, par exemple. On peut y poser un coussin, une photo. D’autres créent comme un petit autel avec une bougie allumée. A vous de voir ce qui vous correspond le plus. Tout le monde n’est pas à l’aise avec ce format qui marque encore plus l’absence. Une fois de plus, c’est à vous de choisir la forme qui s’accorde au mieux avec vos convictions et votre besoin.

Prendre la parole ou la confier à un proche ?

Parfois c’est plus facile de confier l’hommage aux absents à une des personnes prenant la parole pendant la cérémonie. C’est une mission importante mais certains de vos proches seront à même de la gérer et d’assumer ce moment triste pour vous.

Vous pouvez aussi choisir de prendre la parole vous-même. Cela vous permet notamment de maîtriser la forme et le fond des paroles prononcées. Et c’est un moyen d’associer encore plus profondément ceux qui manquent à votre cérémonie.

A quel moment parler des absents ?

hommage aux absents

Vaste dilemme que celui du moment où aborder un sujet grave pendant la célébration de la joie. Mais c’est aussi et encore de l’amour en fait.

Les quelques fois où la question s’est posée pour des mariages où j’officiais, nous avons choisi de placer cette pensée aux absents dans les premiers moments de la cérémonie.

D’abord parce que cela permet d’intégrer ceux qui manquent à l’intégralité de la cérémonie. Ils ne sont pas là, mais on pense à eux et par là, ils sont avec nous. Ensuite parce que, très prosaïquement, l’hommage est rendu et on peut continuer la cérémonie. Très honnêtement que l’hommage soit très bref ou un peu plus long, il nous a semblé compliqué de l’intégrer à un autre moment, particulièrement lorsque les mariés décident d’en parler eux-mêmes.

Comment continuer la cérémonie de mariage ?

Cela dépendra souvent de la forme de l’hommage que vous rendez. Si vous avez choisi de prendre le temps de parler de ceux qui vous manquent, le plus simple est souvent de lancer une chanson juste après. Cela permet à la fois à tout le monde de se recueillir mais aussi de créer une coupure comme une respiration avant de continuer la célébration de votre amour.

hommage aux absents
© Sweet Ice Cream

Si vous ou un de vos proches évoque la personne qui aurait aimé être là avec vous, le discours peut être continué et la cérémonie s’enchaine assez facilement.

Et vous comment avez-vous fait ?

Ecrire son discours : tout ce qu’on ne se dit jamais

Trouver les mots pour son discours de mariage

écrire son discours
© Luke Porter

Qu’on soit témoin, parent ou ami, lorsqu’on doit faire un discours pour une cérémonie laïque  – ou de tout événement en l’honneur de quelqu’un – la première chose à laquelle on pense est souvent : je ne sais pas quoi dire…

Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce « je ne sais pas quoi dire » ?

Pas d’idée pour le discours ?

Tout d’abord un peu de flemme, ne le nions pas ! La simple idée de devoir se pencher sur une table, un bureau ou ses genoux, avec une feuille et un crayon, épuise d’avance. Il va falloir chercher les bons mots, trouver des idées originales, pff…

Ecrire-son-discours
© Calum Macaulay

Il y a également une pointe (ou un océan) de peur du regard des autres. On sera là devant tout le monde à prendre la parole, et s’ils trouvaient ça nul ?

Et pour compléter cette appréhension, on s’inquiète aussi de ce que les mariés vont penser. Seront-ils touchés ou regretteront-ils de nous avoir confié un discours?

La question à se poser pour commencer à écrire son discours

Pour dépasser les angoisses et sortir de la léthargie pré-écriture de discours, voilà une idée à envisager pour trouver vos premiers mots. Si vous profitiez de ce moment unique pour dire à votre ami ou parent ce que vous ne lui dites jamais. On a tous une foule de compliments à faire à nos proches et pourtant on garde tellement de choses pour nous, juste en nous, par pudeur, par fierté ou parce qu’on ne trouve pas le bon moment.

écrire.son-discours
© Sithamshu Manoj

Là c’est le bon moment, c’est un événement en son honneur, un instant que vous avez le temps de préparer. Alors dites-le !

Dites-lui que vous êtes fier.e de son parcours de vie, que vous admirez sa manière de jongler avec mille choses à la fois, que vous rêvez d’avoir un jour ne serait-ce que 10% de son humour ravageur ; ne niez pas les conflits mais expliquez comment vous les avez dépassés ensemble. Revivez quelques souvenirs mémorables à travers vos mots. Dites-lui simplement que vous l’aimez et pourquoi.

écrire discours
© Charlein Gracia

Tout à coup l’inspiration prend forme, non ?! Lancez-vous !

La cérémonie laïque pour les pudiques

Du genre réservés, vous hésitez sur l’organisation d’une cérémonie laïque ?

pour-une-ceremonie-pudiques

En organisant une cérémonie laïque, on construit un moment sur-mesure, parfaitement à l’image des envies du couple et des valeurs qui l’unissent. Par-là, on en dit  aussi beaucoup sur soi et certains couples peuvent être gênés par cette idée de dévoilement.

Célébrer son engagement et prononcer ses vœux

Pudique, discret sur ses sentiments, parfois très sensible, on peut avoir peur d’en dire trop. On peut aussi ne pas être à l’aise avec toutes les émotions qu’on va ressentir et partager. L’exercice des vœux peut être impressionnant par exemple. Si l’on a envie de célébrer son amour en réunissant famille et amis, on n’a pas forcément envie de révéler l’intimité de la promesse d’une vie à deux.

C’est vrai, mais construire une cérémonie à son image, c’est prendre en compte ses désirs et aussi ses inquiétudes.

cérémonie laïque pudeur discrétion

Ecouter ses envies et ses craintes

Plutôt que des discours, vous pouvez choisir de confier des des textes ou des chansons à vos proches. Ce sont des mots que vous aurez choisi, que vous connaîtrez et auxquels vous aurez pu vous préparer.

Si vous avez peur d’être submergés par l’émotion, en écoutant votre promis.e prononcez ses vœux, vous pouvez aussi faire le choix de vous les lire l’un.e à l’autre lors d’une soirée rien qu’à vous, peu avant la cérémonie. Là aussi vous serez plus préparé quand vous écouterez votre partenaire lire ses vœux le jour J.

Comment tout dire sans trop se dévoiler

Si vous êtes gêné.e.s de prononcer vos vœux devant l’assemblée réunie, vous pouvez simplement vous remettre chacun une lettre que l’un.e et l’autre liront en silence avant de continuer la cérémonie.

cérémonie laïque échange de voeux - Pour une cérémonie

Vous pouvez aussi choisir de reprendre des formules qui ont fait leurs preuves et qui contiennent en quelques mots la force de l’engagement. Certaines phrases sont devenues rituelles simplement parce qu’elles sont aussi universelles. Qui n’a pas frissonné en entendant ces quelques mots : « dans la santé comme dans la maladie, je fais le vœux de t’aimer jusqu’à ce que la mort nous sépare » ? Tout y est, vous pouvez choisir d’en faire vos propres vœux.

Échangez avec votre officiant.e

Si vous avez envie d’une cérémonie laïque mais que vous craignez ce grand dévoilement, parlez-en à votre officiant.e. La personne à qui vous confiez votre cérémonie saura jauger ce qui peut être dit ou non, c’est son métier. Et bien sûr, en cas de doute, elle soumettra ses idées à votre approbation. A chacun sa cérémonie, qu’elle déborde d’émotions extraverties ou qu’elle soit plus contenue. Ce qui compte, c’est vous, toujours !

Le discours de Joëlle, maman du marié

Le week-end dernier, j’ai rencontré Joëlle. Son fils se marie début juillet et il a demandé à ses parents de faire un discours lors de la cérémonie laïque organisée pour son mariage.

écriture discours de mariage

Si le papa du marié, à l’aise en public, a prévu d’improviser, Joëlle, elle, stresse un peu plus et m’a demandé de l’aider. Nous avons passé presque deux heures toutes les deux, deux heures où elle m’a raconté son fils : ses amours de jeunesse, la rencontre avec la future mariée, son métier, ses passions, la naissance de ses enfants. Nous avons aussi abordé les questions plus pratiques du mariage et de la cérémonie. Je lui ai demandé s’il y avait un thème (c’est oui et ce sera un duo de couleurs en turquoise et gris), nous avons défini la durée de son intervention et listé les sujets qu’elle souhaitait évoquer.

Comme d’habitude, j’ai posé plein de questions et pris beaucoup de notes. Je suis en train d’organiser les idées et Joëlle recevra dans la semaine ma première proposition. Comme d’habitude, je n’invente rien, je me contente de mettre en mots les idées et les envies mentionnées pendant le rendez-vous. Et comme d’habitude, j’espère que j’aurai pu les saisir au mieux !

 Je vous raconte la suite bientôt !

Rédiger son discours de témoin

Que dit un témoin dans une cérémonie laïque ?

discours de témoin
Photo by Clarke Sanders

Etre témoin, c’est un peu comme être le compagnon d’entraînement d’un marathonien. Au final, on ne courra pas le marathon mais on aura assisté et suivi chacune des séances d’entraînement en veillant toujours au soutien de son/sa champion.ne. On suivra le parcours le jour J pour s’assurer que tout va bien et donner un coup de pouce si besoin.

Et pendant la cérémonie ?

Si les mariés choisissent de célébrer une cérémonie laïque, on est souvent mis à contribution pour intervenir. Arrive alors la question du discours de témoin. Que dire, que dire ?

discours de témoin
Le discours de témoin pendant la cérémonie n’est pas du même acabit que celui prononcé pendant la soirée. Plus formel, sans être dénué d’humour et de blagues, ce discours vise à présenter la personne dont on est témoin et la place particulière qu’elle occupe dans notre vie et notre cœur. Parfois les mariés vous proposent un thème autour duquel broder, parfois ils demandent seulement un discours.

Petit guide du discours de témoin : 

Dans tous les cas, prenez le temps de rassembler vos idées. Voici quelques questions que vous pouvez vous poser pour trouver et organiser vos idées :

discours de témoin
Photo by Hope house press

  • Quel est mon meilleur souvenir avec elle/lui ?
  • Qu’ai-je ressenti quand elle/il m’a demandé d’être son témoin ?
  • Comment partager l’émotion, la joie, l’honneur que j’ai de tenir ce rôle de témoin et d’intervenir pendant la cérémonie ?
  • Quelles étaient mes premières impressions quand elle/il m’a présenté l’élu.e ?
  • Si un thème m’a été donné, pourquoi m’a-t-on confié ce sujet ? Réfléchissez-y puis n’hésitez pas à poser la question aux mariés pour confirmer votre intuition.
  • Quelle place cette personne occupe-t-elle dans ma vie ?
  • Que puis-je lui souhaiter particulièrement et leur souhaiter à tous les deux ?
  • Quelle forme donner à mon intervention ? Solennelle, émouvante, souriante, musicale, dansée, jonglée, chantée, etc. ?
  • Quel est le message général que je veux faire passer ?
  • Aurais-je quelques conseils à donner à la personne dont je suis témoin ou peut-être à celle/celui qui va l’épouser 😉 ?

J’espère que ces quelques pistes vous aideront à préparer et construire votre discours. Si souhaitez ajouter un ou deux conseils, n’hésitez pas à les laisser en commentaire !

Help, on remplace le maire !

Discours mariage

Chiches ? Voilà ce que le maire a dit aux témoins de M. et K. « Chiches, vous me remplacez lors du mariage de vos amis ».

Peu après, j’ai reçu un SMS de L., une des témoins du marié : « j’ai besoin de ton aide car je vais faire le maire dans quelques mois ». J’avoue, j’étais un peu perplexe sur la mission. Les mariés lui avaient demandé d’être officiante ?

Et bien non ! Les mariés ne sont même pas au courant ! C’est pour ça qu’aujourd’hui je ne vous dévoilerai aucun nom 🙂 Bien sûr, le maire assure la partie légale obligatoire mais les témoins se chargent du discours d’introduction et des intermèdes.

Je ne sais pas vous, mais personnellement je trouve l’idée super ! Imaginez les mariés quand ils constateront que leurs témoins ne s’installent pas derrière eux mais aux côtés du maire pour le discours inaugural. Surprise, rire, larmes, je parie que ces émotions seront toutes au rendez-vous avant même que les témoins commencent à parler.

Nous avons commencé à travailler sur cette intervention un peu particulière avec L. et E. la semaine dernière. Amies de toujours, elles les ont vus se rencontrer, ont suivi tous les rebondissements de leur histoire d’amour et il y en a eu, je vous assure !

Cela a d’ailleurs été une de nos grandes questions : quelles anecdotes peuvent être racontées pendant la cérémonie à la mairie ? Certes, les filles souhaitent créer une ambiance détendue mais le moment reste solennel. Le passage à la mairie est le premier symbole légal de l’union des mariés, c’est une étape importante pour eux. On garde donc les événements souriants, les souvenirs dont même la famille rit mais on garde pour soi (ou pour la soirée du mariage) les dossiers plus honteux.

La deuxième grande question est justement celle de la solennité. Quand on est amis depuis 25 ou 30 ans, à l’échelle d’une vie de trentenaire c’est énorme. Quand on est amis dans une bande d’amis, on s’est beaucoup confiés, on a beaucoup refait le monde et on a aussi énormément ri. C’est d’ailleurs la première chose qui a été évoquée par les témoins : on rit, on se fait des blagues, mais comment va-t-on faire pour dire des choses sérieuses et donner à notre discours la force et l’émotion essentielles à ce moment ?

Après les avoir écoutées, appris à faire connaissance avec les mariés et avec leurs bandes d’amis, j’ai pu les rassurer : tous les ingrédients pour construire un discours émouvant et drôle sont présents. A nous de les organiser ensemble, de faire le tri dans la foule de choses à dire et de construire les discours parfait ! J’espère avoir rassuré et guidé L. et E., j’attends maintenant leur prose pour une première relecture. Ensuite, une fois que nous aurons ciselé le discours, on pourra commencer les répétitions 🙂

A suivre !

Quels thèmes aborder lors d’une cérémonie laïque ?

Alors bien sûr oui, on parle d’amour lors d’une cérémonie laïque et on se promet d’honorer l’engagement pris en ce grand jour ! On parle de famille : celle qu’on a créée, celle qu’on créera, celle qui nous entoure pendant la cérémonie.

On parle du temps, celui qui est passé depuis notre première rencontre et celui – le plus long possible – qu’on passera ensemble. On peut alors parler de vieillir, de grandir ensemble.

Mais on peut parler de tellement de choses, de tellement de valeurs qui nous tiennent à cœur, qu’elles soient énoncées clairement ou non d’ailleurs. Il y a la joie qui émane de l’assemblée, le bonheur qu’on se souhaite, l’envie de le partager. Oui on peut aussi parler de partage, d’amitié, de confiance. Et en fonction de son histoire, on peut évoquer le courage, la lutte des classes ou la danse !

Non je ne m’égare pas, c’est ça une cérémonie laïque : ce moment où on décrit ce qui nous tient à cœur. Parlez et faites parler de vos passions, de ce qui vous fait rire, des voyages dont vous rêver, que ceux-ci se situent au niveau des horizons exotiques de la Patagonie ou de cet intense périple d’une vie entière passée à deux.

On peut aussi mentionner l’absence lors d’une cérémonie d’engagement, notamment celle de ceux qui nous ont quittés trop tôt pour nous voir nous unir. A chacun alors de décider d’y faire allusion ou pas, mais je vous assure qu’on peut rendre un hommage joyeux à ceux qu’on aurait aimé avoir près de soi.

La liste est non exhaustive évidemment ! Et vous quels thèmes, quelles valeurs illustreront votre cérémonie ?