Rituel de l’arbre à empreintes

Garder une trace de chaque invité.e

© Christophe Rolland

Parmi les rituels de cérémonie laïque, l’arbre à empreintes tient le haut du pavé. Parce qu’il permet de faire participer l’ensemble de vos proches, parce qu’il a un côté ludique mais aussi par le sens qu’il porte.

La symbolique

Un couple qui se marie, ce sont deux personnes qui s’engagent et officialisent le fait qu’elles sont l’autre de leur partenaire. Mais on est toujours un peu plus que deux dans un couple, et la force des attaches qui nous lient à notre entourage mérite d’être symbolisée.

© Laurent André

Procéder au rituel de l’arbre à empreintes, c’est permettre à ses proches de laisser, littéralement, une trace de leur présence avec vous le jour de votre mariage. C’est une manière d’affirmer qu’ils prennent part à l’union que vous célébrez ce jour-là. Le tableau de l’arbre à empreintes ainsi créé reflétera l’importance de chacun.e dans cette œuvre qu’est votre mariage. Et reconnaissons-le, il constitue également un joli souvenir à conserver !

Comment ça se passe

Le principe de ce rituel est de façonner un tableau à plusieurs dizaines de mains. C’est à l’aide d’un peu de peinture que chacun.e vient poser son empreinte sur le dessin d’un arbre aux branches nues. Chaque empreinte représentera alors une feuille de l’arbre qui s’étoffera au fur et à mesure.

© Laurent André

On peut choisir un camaïeu de couleurs pour rester dans l’esprit déco du mariage ou laisser libre cours à l’imagination des invité.e.s avec une palette complète. A vous de choisir ce qui vous plaît le plus.

Lorsque vous réunissez moins de 60 invités, il est possible d’intégrer le rituel à l’intérieur de la cérémonie. Au-delà je recommande souvent d’installer le rituel à la fin, comme une liaison entre la célébration et le vin d’honneur, au risque sinon de créer une coupure trop longue dans le déroulé de la cérémonie.

Les détails pratiques

Avec juste un peu d’eau, les palettes d’aquarelle pour enfants sont parfaites pour ce rituel. Prévoyez également de quoi se nettoyer les mains après avoir déposé son empreinte. Cela évitera les taches sur les tenues de lumière de vos invités.

Pour le papier, vous pouvez choisir un papier à aquarelle ou, du moins, un support dont le grain pourra absorber l’humidité des dizaines d’empreintes.

Plusieurs modèles d’arbres existent sur internet et votre officiant.e peut également vous en proposer. Mais vous pouvez aussi faire appel à vos ami.e.s à la fibre artistique pour le dessin. Ce serait l’occasion d’avoir un arbre à empreintes parfaitement unique comme celui de Laetitia et Guillaume qui illustre l’article.

Et comme il n’y a pas que les arbres qui peuvent recevoir les empreintes, que pensez-vous de ce tandem ?!!

Création Nathalie Bonhomme

Quand intégrer le rituel dans la cérémonie laïque ?

A quelle étape placer le rituel ?

Après avoir répondu à l’épineuse question « un rituel ou pas de rituel ? » s’en pose une nouvelle : où insérer ce rituel dans la cérémonie laïque ?

rituel dans la cérémonie laïque

En fait, comme souvent dans une cérémonie, cela dépend de vous et seulement de vous ! Quand les couples avec lesquels je travaille hésitent, on tranche avec une question unique. Est-ce que le rituel vient annoncer ou confirmer l’engagement représenté par l’échange des vœux et des alliances.

Le rituel avant les engagements

En faisant ce choix, on décide d’utiliser le symbole comme premier signe, il tend vers l’échange des vœux. Il est alors un premier élément d’engagement.

C’est notamment ce que j’aime dans l’idée originale du rituel des rubans : on noue les rubans autour des poignets des mariés pour signifier leur union. Une fois que les vœux ont été prononcés, on peut découper les rubans : les vœux sont plus forts que le symbole.

rituel dans la cérémonie laïque

Mais cette symbolique peut se retrouver dans d’autres rituels, tout comme on peut utiliser le rituel des rubans pour confirmer l’engagement. C’est vous qui décidez du sens du rituel dans la cérémonie laïque, ce n’est pas la forme du rituel qui décide de sa place dans le déroulé.

Le rituel après les engagements

Intégrer le rituel après l’échange des vœux et des alliances, c’est utiliser le symbole pour confirmer votre serment. Les mots ont été prononcés, vous portez désormais chacun votre alliance et vous renforcez ces engagements à travers le rituel. On peut alors considérer que le rituel est la dernière étape avant de pouvoir vous déclarer unis par les liens du mariage !

rituel dans la cérémonie laïque
© Mike Dillon

C’est ainsi, que l’année dernière, mes mariés trilingues ont décidé de planter un arbuste pour confirmer leur engagement. La symbolique du rituel de l’arbre planté leur plaisait et ils ont choisi de l’intégrer à la fin pour terminer sur une touche aussi ludique que symbolique.

Le rituel achevé, les mariés peuvent s’embrasser et entamer leur sortie !

Et les rituels collectifs ?

Sur ce sujet, tout dépend surtout du nombre de vos invités.

Dès que la cérémonie réunit plus de 80 ou 100 personnes, je vous recommande d’utiliser le rituel collectif comme un lien entre la cérémonie et le cocktail. À la fin de la cérémonie, on invite l’assemblée à se lever afin de procéder au rituel. Ils déposent, par exemple, leur livre pour créer la bibliothèque des mariés. Dans ce cas, les mariés sortent juste avant ou un peu après les invités et le rituel collectif arrive nécessairement après les engagements.

rituel dans la cérémonie laïque

Si vous êtes moins nombreux, on peut tout à fait intégrer un rituel collectif dans le courant de la cérémonie. Et pourquoi pas avant les vœux ! Imaginez un échange de vœux et d’alliances lorsque la mariée porte un bouquet qui vient d’être créé par l’ensemble de ses invités. Belle symbolique non ?

Et vous, quelle place et quelle symbolique donnez-vous au rituel pendant la cérémonie laïque ?

Le cadavre exquis

Créer son propre rituel avec le cadavre exquis

Des rituels de cérémonie laïque, il y a en plein. A chaque couple de trouver le sien !

Le principe du cadavre exquis

Certes le nom peut paraître étrange et peu approprié pour un mariage mais vous allez voir, c’est plutôt drôle en fait. Le cadavre exquis a été inventé par les surréalistes, au début du XXème siècle.

Chaque participant écrit une partie de phrase sur un papier en prenant bien soin de cacher aux autres ce qu’il a noté. Imaginons que vous êtes cinq autour d’une table. La première personne à écrire choisit un mot qui sera le sujet de la phrase. Elle le note et plie le papier afin que son voisin ne puisse rien voir, le voisin écrira un verbe conjugué puis fera la même manipulation, le troisième donnera un complément d’objet, le quatrième un adjectif et le dernier un adverbe. Une fois que chacun a écrit, on déplie la feuille et on découvre la phrase ainsi créée. Souvent on rit, mais parfois on est également ému par une certaine poésie de quinconce qui émane de ces créations.

Comment ça se passerait dans une cérémonie laïque ?

Chaque invité situé à l’extrémité d’un rang de l’assistance se verra remettre une feuille vierge. Le mot d’ordre sera : faites vos vœux aux mariés ! Le premier de chaque rang commence, note un sujet, plie la feuille et la passe à son voisin, lequel continue les vœux, plie et confie la suite à son autre voisin, ce ainsi de suite jusqu’à la fin du rang.

Réunissez ensuite tous les vœux dans un panier, dans un chapeau, dans un vase. Il n’y a plus qu’à piocher parmi les cadavres exquis pour découvrir la prose de l’assemblée. Ce que je vous propose, c’est de faire lire ces vœux à la fin de la cérémonie comme texte de clôture. Je vous parie que vous serez touchés et amusés par la créativité de vos invités qui deviendront ainsi des participants à part entière dans la réalisation de votre cérémonie laïque.

Vous avez essayé ? Partagez vos cadavres exquis dans les commentaires.
Ça vous tente ? Allez-vous confier cette mission à vos invités ?