Une cérémonie rien qu’à deux

Les proches doivent-ils intervenir pendant une cérémonie laïque ?

elopement
© Tom the photographer

Vous connaissez mon aversion pour les « on doit » et autres « il faut » donc vous avez déjà un peu la réponse. Mais pour éclairer mon propos je prends le temps de revenir aujourd’hui sur la question des intervenants pendant une cérémonie d’engagement. Il est vrai que la majorité des couples souhaitent donner la parole à des proches lors de ce moment symbolique. Mais pas tous !

Et parfois ça a du bon une cérémonie empruntant à l’elopement et centrée uniquement sur les mariés.

Un engagement à deux

La cérémonie laïque, c’est le moment où deux êtres qui s’aiment s’engagent symboliquement l’un envers l’autre. Souvent, c’est l’occasion d’évoquer l’histoire du couple, ses projets, ses valeurs, la place que chacun.e tient dans la vie de l’autre. Un ou plusieurs rituels peuvent venir accompagner ce serment.

Et ce qui compte effectivement, c’est le couple et l’union qui est célébrée. Rien n’oblige à y associer d’autres personnes. Et cela peut donner plusieurs formes de cérémonies.

elopement

Le format elopement

Traditionnellement le mot renvoyait aux unions en cachette, lorsque les familles refusaient le mariage. Les amoureux se sauvaient et allaient se marier pour revenir triomphants et unis officiellement. Pensez à Roméo et Juliette, n’eut-été la mort de Tybald, ils auraient imposé leur amour à leurs familles dès le lendemain de leurs noces secrètes !

elopement

Désormais, elopement désigne les mariages en tout petit comité, voire avec seulement les deux marié.e.s. Dans ces cas, la cérémonie est souvent assez courte car concentrée sur l’engagement en lui-même. L’officiant.e est alors présent.e pour accompagner les consentements, les vœux et l’échange des alliances. C’est une célébration en toute intimité où l’accent est mis sur le moment présent, c’est-à-dire l’union et l’amour de ce couple à cet instant précis.

Et un elopement grand format ?

J’ai conscience de tordre encore plus le sens du mot elopement ! Mais par là je veux dire qu’il est possible de créer une cérémonie (de plus de dix minutes), qui réunit tous les invités du mariage, en ne donnant la parole qu’au couple et à son officiante ! Cette année j’ai préparé deux cérémonies où nous étions seuls avec les mariés devant leurs proches et c’était super ! Donc c’est possible, bien sûr, mais cela nécessite plusieurs choses.

elopement
© Tom Fire

D’abord, assurez-vous que la personne qui va célébrer est à l’aise avec le (très) seul.e en scène ! S’exprimer en solo (ou presque) devant plusieurs dizaines de personnes pendant une trentaine de minutes, c’est un exercice peu commun. Et pour tenir l’assemblée en haleine, au-delà de ses talents de stand-up votre officiant.e va avoir besoin de vous !

elopement

En effet, les échanges avec les proches et leurs discours nous donnent souvent des éléments complémentaires pour construire la cérémonie. Quand je ne travaille qu’avec les futurs mariés, j’ai besoin qu’ils me donnent encore plus de détails, d’anecdotes pour étayer mes propos et composer une cérémonie parfaitement sur mesure. Aux amoureux de partager avec moi tout ce qui les définit, seuls et à deux, mais aussi les mille et unes choses qui fondent leur idée du mariage ! Souvent, je propose aussi des lectures pour créer des rythmes variés et façonner une cérémonie pour entraîner les marié.e.s et leurs invité.e.s dans l’émotion, la douceur et l’énergie de votre cérémonie d’engagement.

Et vous, vous auriez envie de quoi dans votre cérémonie à deux ?

elopement
© Chris Dickens

Les vœux des mariés dans la cérémonie laïque

Prononcer ses vœux

prononcer ses voeux
Photo by One Wedding sur Unsplash

Sur la vaste question du déroulé d’une cérémonie laïque, je voudrais m’attarder aujourd’hui sur le sujet des vœux. Quand les prononce-t-on et comment ça se passe ? À cette question, comme à tant d’autres, je serais tentée de répondre « à votre guise » car le principe de la cérémonie laïque, c’est de faire comme on veut. Néanmoins, pour vous guider un peu, voici quelques explications !

C’est quoi les vœux ?

prononcer ses voeux
Photo de Patrick Zacharias sur Unsplash

Commençons par une définition ! On entend le plus souvent par vœux, le discours que chacun ou chacune a écrit à l’autre et qui sera lu pendant la cérémonie. Dans ces vœux, on peut se dire tout son amour, évoquer ses souvenirs et parler de l’avenir. C’est l’occasion de signifier son engagement à travers ses propres mots et de s’adresser à l’autre devant les invités pour exprimer les promesses liées à cette union.

Si le plus souvent, les vœux sont écrits par les marié.e.s en personne, rien n’empêche de reprendre un poème ou un texte qui exprime ce que vous ressentez. Vous pouvez aussi simplement vous inspirer des promesses qu’on retrouve dans les phrases d’engagement traditionnelles. Rien de tel qu’un « je te promets de t’aimer jusqu’à ce que la mort nous sépare » ou une chanson ! C’est vous qui choisissez !

Doit-on prononcer des vœux pendant une cérémonie laïque ?

Par là j’entends « est-on obligé de faire des vœux ? ». Grande question. On me la pose régulièrement et ma réponse est sans appel : NON ! Il n’y a aucune obligation pendant une cérémonie laïque, et encore moins celle-ci. Si vous considérez que ces promesses sont de l’ordre de votre jardin secret, si vous considérez que les phrases échangées au moment de l’échange de vos alliances suffisent ou si vous n’avez simplement pas envie, faites comme vous le sentez.

Et si vous avez envie d’échanger vos vœux seulement entre vous, c’est aussi tout à fait possible. Certains couples choisissent de se remettre une lettre pendant la cérémonie, que chacun lit en silence. D’autres préfèrent, se dire ses vœux dans l’intimité d’un moment seulement à deux, c’est évidemment aussi une option. D’autres glissent leurs vœux dans une boîte à souvenirs ou dans un coffret lors du rituel du vin scellé ; sans les prononcer mais comme une promesse secrète qui sera dévoilée dix ans après lors de l’ouverture du coffre. Il y a mille et une façons de s’engager et de se le dire, choisissez la vôtre !

prononcer ses vœux
Photo by Sweet Ice Cream sur Unsplash

Quand prononcer ses vœux ?

Si vous avez décidé de prononcer des vœux, vous pouvez vous poser la question du Quand. Souvent, les vœux sont prononcés juste avant ou juste après l’échange des alliances. Cela constitue le moment de ce que j’appelle « les engagements ». Avant les alliances, ils introduisent la symbolique des anneaux qui lient à l’être aimé ; après les alliances, les vœux viennent confirmer le symbole.

prononcer ses voeux
Photo de Wu Jianxiong sur Unsplash

Mais vous pouvez aussi décider de casser cet enchaînement et de prononcer vos vœux à un autre moment. Pourquoi ne pas introduire la cérémonie par vos vœux, par exemple ? En ce cas vous donnez le ton et commencez la cérémonie par sa seule raison d’être : votre amour l’un.e pour l’autre.

Vous pouvez aussi choisir de ponctuer la cérémonie par vos vœux, comme Gwenaëlle et Nicolas qui ont décidé de prononcer leurs vœux à des moments différents. Il n’y a pas eu de moment-vœux, mais deux étapes dans la cérémonie où l’un puis l’autre ont affirmé leur engagement et leur amour. Vous pouvez même terminer la cérémonie par vos vœux en en profitant pour y glisser un mot de remerciement aussi pour vos invités !

prononcer ses voeux
Photo de Jeremy Wong sur Unsplash

C’est à vous de choisir, à vous de ressentir ce qui vous conviendra le mieux. A vos vœux !

Pourquoi on se marie ?

Mais oui, pourquoi on se marie ?

pourquoi on se marie
© Shttefan

Parce qu’on s’aime. Parce qu’on veut passer le reste de notre vie ensemble. Parce qu’on veut fonder une famille. Parce qu’on veut se prouver notre engagement. Parce qu’on veut faire une grande fête. Ce sont autant de raisons, de bonnes raisons. Pourtant, le mariage n’est pas nécessaire pour mettre en œuvre toutes ces envies. C’est vrai, on peut très bien passer sa vie ensemble, élever des enfants ensemble, organiser une voire des fêtes avec tous ceux qu’on aime sans se marier. Et malgré tout, on se marie. On se marie toujours et même on se marie beaucoup ! C’est pour cela que je pose toujours cette question du « pourquoi on se marie ».

Les raisons du mariage

En effet, loin de moi l’idée de nier l’importance de cet engagement, seulement d’attirer votre attention sur l’importance de se poser la question.

pourquoi on se marie
© Sweet Ice Cream Photography

Parmi les réponses raisonnées, nombreuses sont celles qui ôtent au mariage son caractère romantique. Parce que se marier, c’est parfois faire des économies d’impôts. Ou acter la gestion des biens individuels et communs – via le fameux contrat de mariage. C’est aussi faire reconnaître par l’Etat l’union avec sa/son partenaire de vie. C’est donner une existence légale à quelque chose de pourtant si peu tangible ou rationnel : le sentiment amoureux.

Et finalement c’est peut-être ça, la raison pour laquelle on se marie. Il en va d’une volonté de faire connaître et reconnaître son union. De lui donner un contour concret. De l’officialiser, de la contractualiser afin qu’il n’y ait pas que le couple en amour qui sache à quel point c’est important.

 « Et pour vous ?

Au fond de vous, qu’est-ce qui vous a amené à l’envie de mariage ? Elle est toute bête cette question, mais elle est réellement porteuse de sens. Je vous invite à vous poser cette question  mutuellement, et individuellement.

pourquoi on se marie
© Tiko Giorgadze

A elle seule, elle vous donnera les premiers pas pour commencer la préparation de votre cérémonie d’engagement. Vos deux réponses permettront de donner sa tonalité à votre cérémonie et d’y transmettre vos valeurs. Vous verrez, on ne se marie jamais pour les mêmes raisons, et elles sont toutes valables !