C’est quoi pour moi être officiante ?

Ma charte d’officiante !

charte d'officiante pour une cérémonie
© Ernestine et sa famille

Ces derniers temps j’ai beaucoup réfléchi à ce que représentait mon métier, à la manière dont je définirais ma mission. Et cette question me semble en fait assez ardue. Je fais beaucoup de choses à l’instinct et la frontière est ténue entre la professionnelle et la personne que je suis. Mais je pense que c’est aussi ça qui construit ma conception de ma mission d’officiante. Alors j’ai eu envie de réunir mes idées et mon approche dans un article comme une charte d’officiante. Ma charte d’officiante comporte six grands points :

  1. Tout part d’une rencontre
  2. Chacun.e est unique ne l’oublie jamais
  3. Du sur-mesure tu créeras à chaque fois
  4. Les stars ce sont les mariés
  5. Toutes les histoires sont belles à raconter
  6. Du plaisir, tu prendras à chaque instant !

Pour le détail c’est ci-dessous ! Attention article fleuve !

Temps de lecture : 5 bonnes minutes 🙂

De l’importance de la rencontre

Les personnes dont je dois parler, les personnes que je dois écouter et représenter ce sont celles qui forment le couple des mariés. C’est pourquoi il me semble nécessaire que nous nous rencontrions avec eux. Je parle là de rencontre au sens fort du terme. La rencontre entre un couple et son officiante c’est l’étape nécessaire pour une cérémonie réussie, après la rencontre du couple j’avoue !

charte d'officiante pour une ceremonie.fr
© Mikayla Herrick

Mes amis se moquent souvent de moi car après chaque rendez-vous avec un couple de mes mariés, je répète « je les aime bien eux » comme s’ils étaient mes préférés. Mais en fait ce sont tous mes préférés ! Avec chaque couple, il y a un lien qui se construit, des moments où ils me touchent particulièrement, des connivences évidentes et des sujets qui me posent question, me permettant d’aller encore plus loin.

charte d'officiante pour une ceremonie
© Brooke Cagle

Révéler le beau de chaque histoire

Toutes les histoires sont belles à raconter. Il y a du beau dans chaque événement, même dans les plus douloureux ou les plus gênants au premier abord. En préparant la cérémonie, on crée naturellement une intimité assez impressionnante avec les mariés. Une intimité digne d’une amitié bienveillante où je cherche à comprendre leur histoire sans jamais rien juger. C’est pourquoi je n’ai pas de tabou. J’aime qu’on aborde les joies extrêmes, mais aussi les failles car elles participent des personnes qui forment le couple que l’on va célébrer. Ainsi, pour moi, créer des cérémonies sur mesure c’est intégrer, parfois juste entre les lignes, une histoire, un parcours, des familles, des envies, et des angoisses aussi. Tout a sa place dans une cérémonie de mariage, on dose ensuite avec les volontés et les pudeurs.

charte d'officiante de pour une cérémonie
© Alvin Mahmudov

Parfois un conflit familial peut être le prétexte à un discours sur le thème de l’amour et de la tolérance. Parfois l’’évocation de la perte d’un être cher peut appuyer un message invitant à profiter pleinement des moments de joie. Ou pour être plus légère, certains petits secrets comme une rencontre sur Tinder peuvent être dévoilés pour mettre les coups de foudre numériques à l’honneur. On peut faire passer de jolis messages tout en douceur pendant la cérémonie. Il suffit simplement de regarder du côté du beau.

Créer une expérience unique

Ce sont toutes ces petites choses qui vont faire de la cérémonie un événement unique. Unique car à l’image des mariés, bien sûr. Mais aussi unique car elle correspondra à un moment de leur histoire. C’est l’occasion de faire un arrêt sur image pour partager avec leurs proches ce qu’ils sont et ce qui compte pour eux à cette étape de leur vie.

charte d'officiante pour une cérémonie

Alors on part toujours d’une feuille blanche et on déroule ensuite les options, qu’on garde ou qu’on écarte au fur et à mesure. Cela peut, parfois, déstabiliser les personnes que je rencontre pour la première fois. En effet, je n’ai pas de modèle de cérémonie à leur proposer, seulement des directions, des inflexions. Car le modèle, leur modèle, je vais le créer avec eux. Il leur ira parfaitement et n’ira parfaitement qu’à eux. Et le jour de leur mariage, les stars ce seront eux. Seulement eux, pas moi. Je serai seulement une passeuse. Celle qui les mettra en lumière.

charte d'officiante - pour une Cérémonie
© Gul Kurtaran

C’est ainsi que j’essaie de fabriquer une cérémonie en accord parfait avec les mariés. Prenons, par exemple, la question des rituels. Avec certains couples, je sais que le rituel n’aura pas de sens ou de valeur, qu’ils auront l’impression de mimer quelque chose qui ne leur ressemble pas, alors on laisse tomber. D’autres fois, je sens que certains rituels – parfois classiques – symboliseront parfaitement des valeurs chères aux mariés. Il y a toujours de l’universel dans le classique, ne le boudons pas !

Et il arrive aussi qu’au fil des rendez-vous, on construise un rituel unique avec les futurs mariés. Un rituel qui s’intègre complètement dans leur démarche et leur histoire. Réalisé par d’autres, il n’aurait aucun sens mais avec eux il s’impose naturellement.

Construire une cérémonie sur-mesure

Ainsi, je crée des cérémonies sur-mesure, c’est un fait. Je ne suis pas la seule officiante à privilégier ce format. Et pour être honnête, je considère que toutes les cérémonies devraient l’être. Certes, j’ai conscience que le sur-mesure a un coût, et que cela peut être une contrainte réelle. Alors oui, créer une cérémonie de ce type ça coûte de l’argent, et parfois on n’a pas les moyens ou le budget. Je respecte cela. C’est vrai, je bichonne mes clients, c’est la manière dont j’aime travailler, mais je respecte les choix de celles et ceux qui privilégient d’autres budgets.

charte-dofficiante-pour-une-cérémonie
Conçu par Freepik

J’aime prendre le temps avec mes mariés, leur expliquer les options et leur raconter leur cérémonie. J’utilise des éléments concrets auxquels ils peuvent se raccrocher dans un premier temps : l’installation dans l’espace, la place de la musique, la façon de créer et verbaliser le symbolique dans la cérémonie. Peu à peu, je les vois s’approprier la cérémonie, leur cérémonie. Celle que nous fabriquons à partir de leur histoire et de leurs envies.

Mon rôle c’est d’être le chef d’orchestre pendant la préparation et le jour J. Je me vois comme une facilitatrice, je m’assure que les choses s’enchaînent avec fluidité. Je souhaite avant tout que les mariés et leurs invités se rappellent du moment dans sa globalité plus que de ma prestation de showgirl. Toujours ce fameux rôle de passeuse !

Charte d'officiante par pour une cérémonie
© Tiko Giorgadze

Une célébration aussi simple en apparence qu’elle a été élaborée en amont

Et oui, derrière mes airs de fille désinvolte et rigolote, je cache un côté très sérieux. Je fais des compte-rendu de rendez-vous, des listes de matériel à ne pas oublier le jour J. Je relance les retardataires pour qu’ils préparent leurs interventions à l’avance, j’écris ma cérémonie de A à Z et je la répète plusieurs fois avant de la célébrer le jour J. Parce que ce moment doit être parfait et en même temps très naturel. Et selon moi, il n’y a que la préparation rigoureuse en amont qui permette d’être pleinement à l’aise et détendu.e le jour J.

Ce sont tous ces éléments, portés par cette intention fondamentale, qui me permettent de donner vie à des cérémonies où l’on se rappelle essentiellement de la magie du moment. Je cherche toujours à créer des cérémonies à l’image de mes mariés évidemment, toutes en fluidité et en sincérité. Et quand en plus on me demande si je suis amie avec les mariés depuis longtemps, je danse intérieurement. Pour moi cette question boucle la boucle et symbolise au mieux le lien qu’on a créé et cette fameuse rencontre à laquelle je tiens tant !

charte d'officiante - pour-une-ceremonie
© Frans Hulet

Alors vous en pensez quoi de ma charte d’officiante ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *