Pour notre mariage, Hervé et moi souhaitions une cérémonie d’engagement qui soit au plus près de ce que nous sommes, qui reflète l’ADN de notre couple et notre histoire avec des allusions au passé pour rappeler l’enfant en nous (toujours présent). A deux, nous avons quelques 100 ans alors…

Crédits Photo Nina Seignette

Donc, le choix de l’officiant de cérémonie s’est avéré crucial car nous lui confiions quelque part les rênes de ce beau projet que nous visionnons déjà. D’autant que lors de la plupart des mariages réalisés dans nos familles respectives (assez religieuses), personne ne s’est jamais aventuré dans le sentier (épineux ?) d’une cérémonie laïque ! Alors il fallait assurer et leur en mettre plein la vue à nos invités mais…  de façons simples, naturelles et authentiques.

Après quelques recherches sur le net, j’ai sélectionné 2 ou 3 noms, pas plus.

Emilie était le premier, je crois que son profil m’a tout de suite attirée. Ce passage estudiantin par la philosophie associé à son parcours de vie pro très varié, je me suis dit ouaouh !  Car j’ai trouvé ça très intéressant, car cela présageait déjà un personnage riche, haut en couleurs.

Crédits Photo Nina Seignette

Et puis, nous l’avons rencontrée. Nous avons tout de suite eu un coup de cœur ! C’est animal, instinctif, inexplicatif donc, mais on a su que ce sera Elle et pas un autre ! Et puis, elle a un très beau sourire à la Vie, Emilie et un regard pétillant (encore de vie). Et elle est tout simplement craquante.

De plus, elle est organisée, minutieuse, note tout, elle saisit très vite ce que vous souhaitez, elle rebondit là où il faut, propose les choses en finesse, et ç’a été comme ça tout le long ! Sans que nous nous rendions compte, elle a tissé la toile de notre cérémonie et ça nous a semblé facile, jamais complexe, de monter le projet avec elle.

Notre cérémonie de mariage était entre de bonnes mains.

Nous l’avons associée à mon frère Daouda, comme co-officiant. Histoire d’avoir un duo, que la présentation ait donc ce côté interactif que nous attendions.

Le jour J, ce fut l’apothéose, je n’ai pas d’autres mots ! Le texte était tissé (on peut dire ça ?), ciselé comme en haute-couture ! De la dentelle fine made in France.

C’a été au-delà même de nos espérances. Emilie a été PAR-FAI-TE.

Crédits Photo Nina Seignette

A la fin, elle reste désormais gravée dans notre mémoire pour son travail. Tel un caméléon, elle s’est tellement imprégnée de notre histoire qu’elle a quasi donné l’impression à tous qu’elle était ma sœur, ou ma meilleure amie. Que nous nous connaissions depuis longtemps !

Elle a même fait mouche car à la fin, je crois que notre mariage est le précurseur d’autres cérémonies laïques à venir dans la famille ! Chacun se souvient de notre mariage comme le plus beau jamais vécu ! Et au Vin d’Honneur, Emilie a eu un succès fou, je crois, tant elle a été assaillie de questions sur son métier. Les invités ont été séduits !

Je pourrais encore écrire des lignes et des lignes sur cette officiante fabuleuse… Mais elle-même doit en avoir assez de me lire ! Alors, si vous souhaitez pour votre mariage ce qu’il y a de meilleur, quelque chose qui restera dans les mémoires, je n’ai qu’une reco, choisissez E-mi-lie de Pour une Cérémonie.

Millions Mercis à Toi, Emilie

Crédits Photo Nina Seignette

Julia et Hervé, Juillet 2020, Formule Concerto