Rituel de l’arbre à empreintes

Garder une trace de chaque invité.e

© Christophe Rolland

Parmi les rituels de cérémonie laïque, l’arbre à empreintes tient le haut du pavé. Parce qu’il permet de faire participer l’ensemble de vos proches, parce qu’il a un côté ludique mais aussi par le sens qu’il porte.

La symbolique

Un couple qui se marie, ce sont deux personnes qui s’engagent et officialisent le fait qu’elles sont l’autre de leur partenaire. Mais on est toujours un peu plus que deux dans un couple, et la force des attaches qui nous lient à notre entourage mérite d’être symbolisée.

© Laurent André

Procéder au rituel de l’arbre à empreintes, c’est permettre à ses proches de laisser, littéralement, une trace de leur présence avec vous le jour de votre mariage. C’est une manière d’affirmer qu’ils prennent part à l’union que vous célébrez ce jour-là. Le tableau de l’arbre à empreintes ainsi créé reflétera l’importance de chacun.e dans cette œuvre qu’est votre mariage. Et reconnaissons-le, il constitue également un joli souvenir à conserver !

Comment ça se passe

Le principe de ce rituel est de façonner un tableau à plusieurs dizaines de mains. C’est à l’aide d’un peu de peinture que chacun.e vient poser son empreinte sur le dessin d’un arbre aux branches nues. Chaque empreinte représentera alors une feuille de l’arbre qui s’étoffera au fur et à mesure.

© Laurent André

On peut choisir un camaïeu de couleurs pour rester dans l’esprit déco du mariage ou laisser libre cours à l’imagination des invité.e.s avec une palette complète. A vous de choisir ce qui vous plaît le plus.

Lorsque vous réunissez moins de 60 invités, il est possible d’intégrer le rituel à l’intérieur de la cérémonie. Au-delà je recommande souvent d’installer le rituel à la fin, comme une liaison entre la célébration et le vin d’honneur, au risque sinon de créer une coupure trop longue dans le déroulé de la cérémonie.

Les détails pratiques

Avec juste un peu d’eau, les palettes d’aquarelle pour enfants sont parfaites pour ce rituel. Prévoyez également de quoi se nettoyer les mains après avoir déposé son empreinte. Cela évitera les taches sur les tenues de lumière de vos invités.

Pour le papier, vous pouvez choisir un papier à aquarelle ou, du moins, un support dont le grain pourra absorber l’humidité des dizaines d’empreintes.

Plusieurs modèles d’arbres existent sur internet et votre officiant.e peut également vous en proposer. Mais vous pouvez aussi faire appel à vos ami.e.s à la fibre artistique pour le dessin. Ce serait l’occasion d’avoir un arbre à empreintes parfaitement unique comme celui de Laetitia et Guillaume qui illustre l’article.

Et comme il n’y a pas que les arbres qui peuvent recevoir les empreintes, que pensez-vous de ce tandem ?!!

Création Nathalie Bonhomme

Le rituel de l’arbre planté

Trouver un rituel pour sa cérémonie laïque : planter un arbre

Des rituels de cérémonie laïque, il y a en plein. A chaque couple de trouver le sien !

rituel-arbre

La symbolique

Le rituel de l’arbre planté trouve sa force dans l’arbre symbole de vie. Il va grandir et se développer, aura besoin de soins réguliers et d’une attention particulière dans les moments les plus difficiles. Comme l’amour qui unit les mariés, il est planté pour durer tout en changeant d’années en années.

En plantant un arbre ensemble lors de la cérémonie laïque, les mariés scellent leur amour et s’engagent à en prendre soin, comme ils le feront pour cet arbre.

Comment ça se passe ?

rituel de l'arbre plantéTout dépend d’où se passe la cérémonie laïque. Si elle a lieu dans le jardin du couple ou d’un de leurs proches, l’arbre pourra être planté en pleine terre. Sinon, rien n’empêche de planter un petit arbre dans un grand bac à plantes. Il pourra ensuite être transporté chez les jeunes mariés. Si les propriétaires du lieu où se déroule la cérémonie acceptent, on peut aussi y planter l’arbre et revenir  régulièrement en pèlerinage suivre son développement !

Attention, ce rituel peut être un peu salissant, au diable le glamour les mariés peuvent enfiler un tablier par-dessus leurs habits de fête, ou alors faire très attention et préparer minutieusement toutes les étapes en amont et par exemple, vérifier que l’arrosoir ne fuit pas !

Comment faire intervenir vos proches ?

Faire pousser un arbre, c’est comme faire grandir un amour, on peut le faire seul mais c’est encore mieux quand on est entouré. Vous pouvez confier une ou quelques étapes du rituel de l’arbre (et pourquoi pas les plus salissantes ;)) à des membres de votre famille ou à des amis. Creuser le trou, sortir le plant de son pot, préparer la motte, déposer le plant dans le trou, recouvrir de terre, ratisser et arroser. Chacune de ces étapes est importante et vous ferez alors de votre arbre et de votre mariage un bel acte collectif !

Le rituel des rubans

Symboliser le lien par des rubans lors de sa cérémonie laïque

Des rituels de cérémonie laïque, il y a en plein. A chaque couple de trouver le sien !

Rituel des rubans - pour-une-ceremonie

Ça fait un moment qu’on n’a pas parlé de rituel, et aujourd’hui j’avais envie de vous présenter le rituel des rubans.

La symbolique

Petite histoire du rituel des rubans

Le rituel des rubans remonte à une tradition celte. On utilisait alors 13 rubans, chacun d’une couleur différente. A chaque couleur correspondait une symbolique (passion, confiance, prospérité, etc.) représentant l’engagement du couple. Ce rituel scellait les fiançailles du couple, les fiancés pouvaient alors vivre ensemble pendant un an, avant de décider de confirmer l’union ou de se séparer.

Je vous reparlerai des mariages à l’essai à l’occasion d’un prochain billet, mais revenons aux rubans. Je vous propose plusieurs manières d’interpréter ce rituel, selon vos envies et en fonction l’organisation de votre cérémonie.

Comment ça se passe ?

Dans tous les cas, à vous de choisir le nombre de rubans que vous voudrez utiliser et les valeurs que vous y attacherez.

Rituel des rubans - pour une cérémonie
© Caroline Veronez
  • Proposition 1 : les mariés et l’officiant.
    Vous aurez défini avec l’officiant le sens qu’évoque chaque valeur pour vous et le nombre de rubans que vous souhaitez utiliser.
    L’officiant de la cérémonie lie les mains des mariés avec un premier ruban en désignant la valeur attachée à ce ruban. Une fois le ruban noué, l’officiant ou l’un de vous deux, expliquera pourquoi cette valeur est importante pour vous.
    Les autres rubans seront noués et présentés selon le même procédé.
  • Les mariés et leurs témoins.
    Les rubans et leur symbolique associée sont distribués entre chacun de vos témoins qui lieront les rubans à vos poignets, à tour de rôle et dans l’ordre que vous aurez défini.
    Chaque témoin en nouant le ruban évoquera la valeur et les idées qui lui sont associées.

Et ensuite ?

On a les mains liées par les rubans, le rituel est terminé. Qu’est-ce qu’on fait ?
Et oui, le rituel des rubans est très beau mais il peut se révéler peu pratique pour continuer la cérémonie !

après le rituel des rubans - pour une cérémonie
© Jovaughn Stephens

La symbolique de ce rituel est importante, c’est pourquoi je vous propose de garder vos poignets liés, le temps d’une chanson ou d’une lecture, ou mieux encore lors de l’échange de vos vœux. Soit vous décider de garder les liens assez lâches pour les retirer doucement ensuite. Soit vous demandez à l’un de vos proches de couper les liens une fois vos vœux échangés, les promesses prononcées remplaçant désormais les liens physiques des rubans.

Vous pouvez aussi décider de dérouler le rituel des rubans à la fin de la cérémonie. Ainsi, vous pourrez garder les liens noués lors de votre sortie. Petit détail pratique, si vous choisissez cette option, nouez vos mains gauche et droite, vous pourrez alors vous déplacer main dans la main plus simplement 😉

PS : pensez à garder les rubans, vous pourrez les intégrer à votre livre d’or par exemple, ou les garder dans votre carnet de cérémonie.

Un rituel ? Pas de rituel ?

Qui dit mariage, qu’il soit religieux ou laïc, dit souvent rituels associés. Il y a certes l’échange des alliances. Mais aussi les mariés allumant ensemble une bougie, cassant un verre, voyant leurs mains liées à l’aide d’un ruban, coiffés d’une couronne, voire sciant un morceau d’arbre (oui oui ça se fait parfois en Allemagne ou en Italie !)

A chaque fois, l’acte accompli est un symbole, le plus souvent celui de la complicité des fiancés, de la sérénité de leur prochaine vie à deux, mais il peut recouvrir d’autres idées. Dans la tradition juive, le fait de briser un verre est entre autres une manière de tempérer la joie, pour ne pas s’en enivrer égoïstement.

La première question à vous poser avant d’intégrer un rituel à votre cérémonie laïque est celle du symbole que vous voulez représenter. Voulez-vous insister sur votre union à tous les deux ? Sur les deux êtres qui aujourd’hui deviennent un ? Qui fusionnent ? Qui construisent une entité englobant vos deux personnalités ? Pour refléter ces envies, liez vos mains, mêlez du sable, allumez une bougie, buvez au même verre votre boisson préférée, accrochez un ruban identique à vos vêtements. La liste est non exhaustive évidemment.

Souhaitez-vous plutôt insister sur le partage de cette union avec les proches réunis autour de vous ? Il est tout à fait possible d’intégrer l’assemblée à un rituel. On a vu des invités apporter chacun un livre, une fleur pour créer la bibliothèque ou le bouquet des mariés. On peut aussi réunir le groupe par le chant ou créer une ronde autour des mariés lors de l’échange de leurs alliances et de leurs vœux.

La force du rituel est dans le sens que vous lui donnez. Définissez le sens, on trouvera le rituel !