Vœux et chanson

Illustrer ses vœux en musique

Amis mélomanes ou chanteurs, n’hésitez pas à dévoiler votre amour à travers vos talents ! Si vous avez une jolie voix et/ou que vous êtes un pro du piano, de la guitare, du ukulele ou du triangle, pourquoi ne pas accompagner vos vœux de musique ?

Illustrer ses vœux en musique
Photo de Cristina Gottardi sur Unsplash

A travers quelques souvenirs de mariage, je partage avec vous les bonnes idées croisées sur mes cérémonies pour illustrer ses vœux en musique.

Chanter en duo pour confirmer les engagements

Cette année, plusieurs couples ont fait le choix de ne pas écrire de vœux. Par pudeur ou simplement parce que cela ne faisait pas sens pour eux.

illustrer ses vœux en musique
Photo de Tom Pumford

L’un d’eux a par contre choisi de chanter en duo pour confirmer leurs engagements. Après avoir échangé leurs alliances et prononcé leurs consentements, ils ont entonné tous les deux une chanson d’Emilie Mitiku. Le moment était beau et très touchant. C’est à travers les mots de cette chanson qu’ils ont symbolisé leurs vœux.

Écrire un morceau ou une chanson à l’autre

Bon j’avoue que face à cette possibilité, mon cœur d’adolescente reprend ses droits ! La chanson dédicace représente à mes yeux, un des summums du romantisme. Reprise, composition personnelle, quel que soit votre choix vous ravirez votre amoureux ou votre amoureuse.

illustrer ses voeux en musique
Photo d’Andre Hunter sur Unsplash

Pour le style, faites-vous plaisir et piochez dans vos goûts communs et profitez de votre temps libre pour répéter et peaufiner votre morceau.
La dernière question à vous poser est celle de créer la surprise ou non. Connaissant parfaitement votre moitié, vous saurez choisir l’option qui lui conviendra le mieux !

Lui dédicacer une chanson interprétée par quelqu’un d’autre

illustrer ses voeux en musique
Photo de Clem Onojeghuo sur Unsplash

Si vous n’avez pas le talent d’une Céline Dion, vous pouvez néanmoins créer un clin d’œil pour votre moitié ! Faites lui entendre une chanson liée à son histoire ou à l’histoire du couple.

L’année dernière la chanson surprise pour le marié – reprise en français de You’ll never walk alone (chanson du club de foot de Liverpool) – a été chantée juste après le mot d’accueil des mariés. Jusqu’au jour J, on a évoqué un « interlude musical » en parlant du morceau qui sera joué après ce discours. Le marié ne s’y attendait pas du tout. Je le revois encore, assis tranquillement, le livret de cérémonie à la main, comprendre peu à peu que la chanson lui étais dédiée.

illustrer ses vœux en musique

Et cette année, on a lancé la chanson avant les engagements des mariés. Pendant que je faisais mon introduction autour des engagements, le son montait peu à peu. Là encore le marié a d’abord écouté attentivement les premières secondes avant de saisir la dédicace. C’était leur chanson d’amoureux lorsqu’ils étaient adolescents !

Amusez-vous avec la musique, c’est un des plus beaux vecteurs d’émotion. Que ce soit vous qui interprétiez le morceau ou non, que ce soit avant, après les vœux ou à un autre moment de la cérémonie, le principal est de transmettre son message à l’être aimé ! Et vous ? Quelle serait la chanson ou le morceau que vous aimeriez partager pendant votre cérémonie laïque ?

Vœux de Rim à Romain

« J’ai peur et envie à la fois »

Rim est une peureuse. Mais elle a aussi une superbe confiance en l’avenir. Elle a eu envie de partager ce mélange de sentiments dans ses vœux de mariage. 

j'ai peur et envie à la fois

Depuis ce matin Romain, je tremble comme une feuille. J’ai chaud, j’ai froid. J’ai envie de rire et de pleurer en même temps. J’ai envie que la journée se termine vite et qu’elle ne finisse jamais. J’ai envie de serrer tout le monde dans mes bras et j’ai aussi envie qu’on me laisse en paix. Bref, je suis en plein syndrome du « j’ai peur et j’ai envie à la fois ».

Je vais éclairer nos invités, parce que toi tu le connais ce syndrome récurrent chez moi. J’avais dû te l’expliquer quand tu m’as initiée à la plongée sous-marine. C’est une sensation réellement ambivalente. Quand je l’éprouve, je n’ai jamais envie de renoncer, non. Mais je frissonne.

C’est ce que je ressens quand je me trouve devant quelque chose de bien plus grand que moi. C’est le moment où mon corps me dit que je suis face à une des grandes étapes de ma vie. Et parce que je suis une trouillarde, j’ai super peur dans des moments comme ça. Parce que c’est trop beau, parce tu es trop beau, parce vous êtes tous trop beaux d’ailleurs ! Cet énorme bonheur qui m’envahit est si imposant que je ne sais pas vraiment quoi en faire. Alors je frissonne !

Et en même temps, parce que je suis une optimiste convaincue, j’ai terriblement envie d’y aller. Et avec toi, l’envie dépasse toujours la peur. Tu as ce don de toujours m’emporter avec toi dans tes enthousiasmes. Si tu n’étais pas là, je serais tellement sage. Quel dommage !

Je ne sais pas si c’est une question de bonne étoile, d’ange gardien ou si c’est simplement la vie. Mais j’ai la chance de t’avoir rencontré, la chance d’être tombée amoureuse de toi et d’être aimée en retour. La chance d’être ici entourée de tous ceux qui comptent pour nous et de pouvoir devenir ta femme, ton épouse, ta compagne de vie. Pour la vie.

Je t’aime Romain. Aujourd’hui est une grande étape. J’ai peur et envie à la fois, mais je sais au fond de mon cœur que nous faisons le bon choix. Alors, une fois de plus, je plonge avec toi !

 

NB : sauf mention contraire, tous les modèles de la catégorie « Vœux et discours » sont le fruit de mon imagination. Comme on dit dans les films, « toute ressemblance avec des personnes réelles …. » 🙂

Pourquoi je t’aime ?

Comme un modèle pour les vœux !

La saison des mariages commence et avec elle, les questions autour de l’écriture des vœux !

Pourquoi je t'aime

Comment commencer ? Comment formuler ce « Pourquoi je t’aime » ? Que dire ? Comment ne pas trop en dire quand on est pudique tout en transmettant bien ce que l’on ressent ?

Hier soir, en lisant sur la terrasse de ma maman (une de mes activités préférées ! ), je suis tombée sur un joli passage dans le dernier livre de Fabrice Midal. Le but global de ce livre est d’apprendre ou de réapprendre à se laisser tranquille, à se « foutre la paix » nous dit Midal. Il enjoint son lecteur à plus de simplicité dans son rapport à soi mais aussi aux autres.

Evidemment, l’amour fait partie de ce rapport à l’autre. En abordant ce sujet, l’auteur croque une définition. Il tend à définir l’indéfinissable en accordant et en revendiquant ce côté impalpable et inconnu de l’amour. J’ai trouvé ça beau. Beau et universel aussi !

« Soyons bienveillants. C’est ainsi que commence l’amour. Quand on se sent autorisé à être vraiment soi-même. Quand on découvre que l’on est davantage soi-même auprès de l’autre. Quand on veut l’autre comme il est. Quand on se réveille avec un nouveau rapport à la vie. Quand on peut lâcher prise.

L’amour est difficile. Car c’est toujours une sorte de grâce. Pourquoi je t’aime ? Je peux bien sûr établir une liste de raisons. Heureusement, elle ne dit rien de l’essentiel. Au fond, je ne sais pas pourquoi je t’aime, et c’est pourquoi je t’aime. Je t’aime parce que tu es qui tu es. C’est simplement le fait que tu sois qui me comble, m’apaise, me réjouit. »

Parfois, on peut laisser les autres parler pour nous, leur emprunter leurs mots car ils sont les vecteurs de nos propres sentiments. Qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous imaginez ce mots de Fabrice Midal dans votre cérémonie de mariage ?

in Fabrice Midal, Foutez-vous la paix

Le goût des merveilles – une déclaration

Ecrire ses vœux :  s’inspirer du film Le goût des merveilles

Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion de croiser ce film au cinéma ou ailleurs. Si ce n’est pas le cas, je vous invite grandement à aller à la rencontre de ses personnages. C’est tout à fait mon genre de film avec des l’émotion et de la paysannerie mêlée à de la poésie. C’est déjà pas mal mais il n’y a pas que ça ! Allez voir, vous me direz !

Dans Le goût des merveilles, Pierre, fait en quelques mots une très jolie déclaration à Louise. Moi qui ai tendance à pleurer devant les pubs, à chaque fois que je revois cette scène, j’ai les larmes aux yeux. Et quand je l’ai vu la première fois je me suis dis que cela ferait des vœux parfaits lors d’une cérémonie laïque.

Comme je n’ai pas réussi à trouver l’extrait précisément pour vous montrer la vidéo, vous serez obligés de regarder le film en entier !

le-gout-des-merveilles

Pierre ne dit que ça, et il dit tout ça :

Je ne vais pas m’en aller, (…), je ne vais pas vous laisser toute seule. Je me sens beaucoup mieux quand vous êtes là. Quand vous n’êtes pas là j’ai l’impression que je vais tomber, que je vais partir en morceaux. Mais quand vous êtes là je suis bien, je sais où je suis. Quand vous êtes là je suis là.
(…)
J’aimerais que vous soyez là tout le temps, vous voir, vous revoir. (…)

Je craque ! Et vous ?

 

Inspiration voeux – Léa et Antoine

Exemple de vœux : Je le savais

Exemple de voeuxSi Léa a séduit Antoine dès le premier regard, elle a mis plus longtemps à reconnaître en lui l’homme de sa vie. Confiant en elle, en eux, Antoine n’a jamais douté de leur fin heureuse et tenait à le réaffirmer dans ses vœux de mariage.

Léa.

Je suis tellement heureux aujourd’hui.

Cela fait 7 ans que je t’ai croisée pour la première fois. Cela fait donc presque sept ans que je suis tombé amoureux de toi et que j’ai commencé à te faire la cour.

J’ai tout tenté. Les rencontres « par hasard », les gros sabots, la patience, les parties de danse, les baisers tentés pour ‘rigoler’, l’attention constante, la technique du gros lourd comme celle du bon copain. Au bureau, à notre bar fétiche pour les afterworks, par texto, sur les réseaux sociaux. J’ai même réussi à être ami avec ton cousin avant de te rencontrer, c’est dire si nous étions destinés ! Je ne savais pas comment j’allais te convaincre qu’on était faits pour être ensemble, mais je savais qu’un jour on vivrait ce moment tous les deux.

Les copains m’avaient dit de laisser tomber, que si au bout de quatre ans, je n’étais passé du statut collègue sympa qu’à celui de bon copain, je ne serais jamais plus que le bon copain. Et bien les gars, j’ai l’immense joie de vous annoncer que vous vous êtes trompés !

On m’a aussi cru présomptueux d’imaginer qu’une fille comme toi pourrait un jour aimer un garçon comme moi. Je dois reconnaître que c’est un peu vrai ! C’est un honneur d’être ton mari. J’en suis ému et fier, si fier !

Il y a deux ans, nous avons échangé notre premier baiser et j’ai pensé que je ne serais jamais plus heureux qu’à ce moment. Je me trompais. Avec toi c’est crescendo, chaque jour apporte encore plus de joie que la veille. Je pensais tant te connaître après cinq ans d’amitié, je me trompais là aussi. Tu recèles de mille surprises et merveilles. J’ai tellement hâte de découvrir les prochaines.

Léa, je te fais aujourd’hui la promesse que je me suis faite il y a plusieurs années. Je te promets de t’aimer toujours et de me souvenir que je t’aime chaque jour. Je m’engage à être ton meilleur ami autant que ton mari. Je serai là pour toi et avec toi dans les moments les plus forts comme les plus anodins, dans les joies et dans les épreuves. Merci de me rendre si heureux, merci d’avoir rejoint ma folie dans la foi en notre amour. Je t’aime.

NB : sauf mention contraire, tous les modèles de la catégorie « Vœux et discours » sont le fruit de mon imagination. Comme on dit dans les films, « toute ressemblance avec des personnes réelles …. » :)

Rédigez ses vœux : une déclaration

déclaration amour voeuxJe vous ai déjà parlé (ici) d’Alain Badiou et de son Eloge de l’amour. Je voudrais m’attarder sur le chapitre IV de cet ouvrage : « Vérité de l’amour ». Vaste programme !

Badiou y développe sa thèse sur l’amour en utilisant le prisme de la déclaration d’amour. Ce qu’il en dit vous permettra de vous rassurer sur la rédaction de vos vœux tout en donnant sens à ce qu’ils devront transmettre.

Dans une déclaration d’amour comme dans un poème, « il y a un risque énorme qu’on fait endosser au langage. Il s’agit de prononcer une parole dont les effets, dans l’existence, peuvent être pratiquement infinis. Les mots les plus simples se chargent alors d’une intensité presque insoutenable. » Ce passage condense la portée forte et sacrée des vœux tout en rappelant leur simplicité.

« Les mots les plus simples se chargent d’une intensité presque insoutenable ». Pas besoin de chercher les termes ou les tournures les plus compliquées pour évoquer un sentiment amoureux, car c’est la déclaration en elle-même qui fait naître l’intensité du moment.

La déclaration d’amour « fixe » le hasard de la rencontre. Déclarer son amour c’est passer de l’événement de la rencontre au commencement d’une construction de vérité. Le simple fait de se déclarer, de dire « je t’aime », c’est faire signe à l’autre qu’il s’est passé quelque chose qui engage. Que la rencontre née du hasard est devenue nécessité. La déclaration d’amour est le moment où on dépasse la rencontre pour l’inscrire dans la durée voire dans l’éternité.

C’est aussi pour ça qu’une déclaration d’amour n’est jamais unique. Elle est vouée à être de nouveau prononcée, re-déclarée pour rejouer la « scène du Deux » encore et encore. Vos vœux seront une de ces déclarations. Un de ces instants où l’on ancre le Deux dans le temps, où un simple et pourtant si fort « Je t’aime » symbolise l’engagement dans la vie à deux.

Alain Badiou, Nicolas Truong, Eloge de l’amour, Flammarion, 2009

Tu crois au marc de café, Paul Verlaine

Parmi les auteurs à explorer pour illustrer votre cérémonie laïque, je vous invite à vous pencher sur Paul Verlaine. Je vous livre ici un exemple, il y en aura d’autres. En manque d’inspiration pour s’adresser à son élue ? Elle ne vous en voudra peut-être pas si vous reprenez les mots du grand Paul !

Tu crois au marc de café,
Aux présages, aux grands jeux :
Moi je ne crois qu’en tes grands yeux.

Tu crois aux contes de fées,
Aux jours néfastes, aux songes.
Moi je ne crois qu’en tes mensonges.

Tu crois en un vague Dieu,
En quelque saint spécial,
En tel Ave contre tel mal.

Je ne crois qu’aux heures bleues
Et roses que tu m’épanches
Dans la volupté des nuits blanches !

Et si profonde est ma foi
Envers tout ce que je crois
Que je ne vis plus que pour toi.

Inspiration voeux : une des plus belles déclarations d’amour

Il y a quelques semaines, je vous parlais des cérémonies de renouvellement de vœux, que je trouve si émouvantes. Laissez-moi partager avec vous, un des plus beaux exemples de re-déclaration d’amour.

Je vous préviens, cette déclaration fait presque 70 pages ! Il s’agit de la magnifique Lettre à D. d’André Gorz.

Voeux mariage

D. c’est Dorine, la femme qui partage sa vie. Au moment où il rédige cette ode à la femme qu’il aime depuis presque 60 ans, le philosophe et journaliste fait le bilan sur sa vie, sur leur vie. Il s’interroge en empruntant à nouveau le chemin de leur existence. A-t-il réussi à garder Dorine toujours au centre de ses attentions ? Quelles épreuves ont-ils traversées ? Qu’aurait-il pu faire de mieux pour elle ? Jamais il ne doute de sa force, à elle. L’admiration qu’il lui porte est sensible à chaque ligne tout comme la remise en cause de ce qu’il aurait pu mieux faire. Mais une chose demeure : l’amour et la conviction que la seule chose essentielle et nécessaire est d’être deux, ces deux-là.

Reprenant les mots de Georges Bataille sur la nécessité de ne pas « remettre l’existence à plus tard », André Gorz écrit ces mots simples et sublimes :

Je suis attentif à ta présence comme à nos débuts et j’aimerais te le faire sentir. Tu m’as donné toute ta vie et tout de toi ; j’aimerais pouvoir te donner tout de moi pendant le temps qu’il nous reste.
Tu viens d’avoir quatre-vingt-deux ans. Tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t’aime plus que jamais. Récemment je suis retombé amoureux de toi une nouvelle fois et je porte de nouveau en moi un vide dévorant que ne comble que ton corps serré contre le mien.

Je vous invite à lire cette déclaration dans son intégralité, un amour de presque 60 ans mérite bien un tel hommage. Dans les mots de cet homme, vous trouverez, j’en suis sûre, une source d’inspiration pour rédiger vos vœux. Et à travers cette déclaration vous suivrez également le cheminement intellectuel et politique de ce couple qui a traversé la deuxième moitié du XXème siècle !

André Gorz, Lettre à D. Histoire d’un amour, Editions Galilée, 2006

NB : André Gorz est décédé en 2007, un an après sa Lettre à D.

J’ai failli épouser Willy !

Exemple de vœux C’est l’heure pour Sophie de prononcer ses vœux. Elle l’a attendu son Francesco mais elle préfère en sourire et se rappeler une vieille promesse.

Avant toute chose, je tiens à m’excuser auprès de Willy. Willy, je suis désolée, je ne t’épouserai pas. Il s’en est fallu de peu, hein !

J’étais arrivée à un âge où on ne croit plus au coup de foudre. Je pensais que j’avais loupé le coche. Je ne savais pas vraiment ce que j’avais raté, mais il me semblait que l’amour, celui dont on parle dans les livres, je ne le rencontrerais plus. Par contre, je ne mourrais pas seule dévorée par mon chat, j’avais Willy !

On s’était promis qu’on se marierait si j’étais toujours célibataire à 40 ans. J’aurais sûrement été très heureuse avec toi Willy. Et je suis sûre que Lucie, ta dulcinée se serait effacée pour que tu honores notre pacte 🙂

Et puis je t’ai rencontré Francesco. Et j’ai appris que le coup de foudre, ça marche aussi à 39 ans. Je me pensais trop vieille pour ce sourire niais, cette attente palpitante du prochain rendez-vous, ces drôles de papillons qui virevoltent dans le ventre. Trop vieille pour rêver à des projets à long terme. Trop vieille pour penser à un bébé. Trop vieille ! Quelle blague !
Je ne sais pas quel âge j’ai quand je suis avec toi et je m’en moque en fait.

Tu m’as fait découvrir que j’étais loin d’être trop vieille pour aimer. Je m’engage aujourd’hui à t’aimer toujours et à devenir très vieille à tes côtés. Je m’engage à construire avec toi une vie pleine de voyages, de rêves, de bébés qui deviendront grands. Je m’engage à être à tes côtés dans les bons comme dans les mauvais moments, je serai le miroir de tes joies et l’épaule sur laquelle soulager tes peines. Je m’engage avec toi, pour toi, en nous. Accepte cette alliance qui mieux que mes mots symbolise mes promesses pour notre avenir.

NB : sauf mention contraire, tous les modèles de la catégorie « Vœux et discours » sont le fruit de mon imagination. Comme on dit dans les films, « toute ressemblance avec des personnes réelles …. » :)